AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Jeu 4 Oct 2012 - 17:30

C'est à cause de l'obsession céleste que l'homme s'adonne à la contruction des tours de babel. Meurtri par ses incompréhensions, il prête un regard condescendant à ce qui se situe entre ciel et terre.
S'élevant toujours plus haut, il regarde le sol s'éloigner de plus en plus, mais contemple son but, toujours inaccessible.
Autant d'efforts, pour en venir sans résultats...
Rêver est-il vain ? Sans le moindre doute. Ne plus s'y laisser succomber ? Rien n'est moins possible.

Le pas pressant résonne sur les grandes marches de pierres. Elles s'enchaînent pour succéder à d'autres, sans donner le moindre signe terminatif. Des centaines de pavés s'agencent pour agacer quiconque désir l'ascension, mettant au défi l'orgueil au détriment du bon sens.

La veille, les relents désagréables de cet échec brûlent encore. La défaite avait-elle une odeur ? Quand bien même la réponse serait non, une sensation de dégoût parcourait Lansfeld à chaque inspiration.
Sans trop en identifier la cause, il en déplorait les effets, rageant contre un fait inaliénable : il n'était plus rien.
Désormais détenteur d'un Hypotrempe sans envergure, il l'avait regardé plier fébrilement devant son adversaire sauvage. Sans la moindre once de fierté, s'étant avoué vaincu sans autre forme de procès. A la manière d'un perdant aguerri. Par chance, le Kraknoix de l'institut brilla, mettant K.O le nosphé ennemi avant même d'avoir eu le temps de décider sa capture. Ce qui était dommage, mais secondaire. Il s'était promis de le récompenser d'une manière ou d'une autre. Mais que cela pouvait attendre.

Ce qui n'était pas le cas du devenir d'Hypotrempe.

Enfin. A la dernière marche de cet interminable escalier serpentin, ses jambes se contractèrent douloureusement face au changement de rythme, l'empêchant d'avance si vite. Son chemin lui mena jusqu'à une porte à l'allure délabrée mais qu'il suspectait d'être solide, et à son aise : déverrouillée. L'ouvrant brusquement, il tombat sur une salle relativement restreinte, sans la moindre décoration et aux murs renforcés. Refermant derrière lui, son regard se posa un peu partout.
Inspectant d'un peu plus près le sol, il ne tarda pas à remarquer la texture étrange du parquet. A son contact, il sut immédiatement qu'il ne s'agissait pas de bois, ni d'aucune matière organique, vu les tâches sombres qu'il devinait de brûlures. Et elle ne semblait pas en fer pour autant, car les traces d'humidité auraient tôt fait de rouiller... De l'alluminium peut être ? Toujours est-il que ni l'eau ni le feu ne semblent à même de s'échapper de cette pièce. Blütsher ne lui avait pas menti, cet endroit était parfait.
D'un geste chirurgical, il porta la sphère rouge et blanche à sa main.


- Hypotrempe, debout.

Le dragon de mer apparut, apeuré dans cet endroit sombre. Tremblotant, il n'osa croiser les yeux froids de son maître qu'il redoutait chaque fois un peu plus. A défaut de le saluer, il se contenta de baisser la tête, en signe de soumission.
Acquièsçant d'un hôchement de tête Lansfeld plongea sa main dans l'un de ses poches, pour en ressortir un disque bleuté de la taille d'un CD-rom. S'approchant doucement d'Hypotrempe, il posa alors l'autre main sur lui.


- J'imagine que tu sais ce que c'est. Je l'ai acheté en vu d'accroître ton efficacité de combat. C'est un peu tôt, mais pour le moment tu es trop faible pour me servir à quoique ce soit. Ne bouge pas, cela ne prendra que quelques secondes.

Et sans lui laisser le temps de répondre, il enclencha la Capsule Secrète sur le front du pokemon, transmettant les données nécessaires à l'apprentissage de la nouvelle technique. Bien qu'il ne pourrait pas s'en servir pour explorer certaines zones du campus, la puissance de frappe de Surf suffira amplement pour l'instant.
Une fois la CS désactivée, il s'accorda de longues secondes pour laisser au petit dragon le temps de s'en remettre.


- Je t'ai enseigné la technique 'Surf'. C'est une capacité de haut niveau dont je me servais très souvent dans l'usine. Avec ça, tu devrais être en mesure d'écraser n'importe quel adverserve du même niveau. J'ai bien envie de te voir à l'oeuvre, malheureusement je n'ai pas le badge requis pour t'autoriser à en faire usage hors des combats. Il va donc falloir attendre.

Sans autre forme de procès, Lansfeld reprit sa poke ball en main et fit disparaître son compagnon. Orientant la ball vers son visage, il fit mine de s'addresser à lui.


- Tu peux penser ce que tu veux de moi, jamais je n'accepterai que tu restes un minable. Un jour peut être, tu pourras comprendre...





Dernière édition par Arazer Lansfeld le Sam 13 Oct 2012 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Jeu 4 Oct 2012 - 22:06

Hestia passait son temps à découvrir le campus depuis quelque jours. Elle avait besoin de connaître son nouvel environnement dans ses moindres recoins... A commencer tout de même par son domaine : les Narcissus. Comme d'habitude, son malosse était à coté d'elle et analysait silencieusement les alentours.

Levant les yeux, elle admira des imposantes tours qui défiaient les élèves des autres maisons. Elle ne put s'empêcher de sourire : ces tours étaient ses alliées, elles étaient dans le même camp. Une pointe de fierté naquit à nouveau en elle. Comme quoi, il y avait enfin une justice dans ce monde. La chance lui avait enfin sourit, elle était tombée dans la maison qui lui ressemblait, et ça faisait du bien.

Alors, elle eut envie de prendre de la hauteur. Son coté romantique refaisait peut-être surface...
Elle avait surtout toujours adoré les magnifiques vues, et par dessus tout, en profiter seule. Se sentir comme une reine admirant son fief... Oui, il y avait un petit coté dominateur dans tout ça. Mais elle n'était certainement pas la seule à en rêver. Alors, y a pas de honte à avoir.

Hestia commença donc à gravir les marches. Les nombreuses marches... Les trop nombreuses marches en fait...

- Malosse... entendit-elle une voix familière gémir.

- Tais-toi et marche ! Tu voulais monter aussi non ?

Le malosse la regarda alors avec des yeux de défi et accéléra l'allure, commençant à prendre de plus en plus de distance. Et alors qu'Hestia peinait à le suivre, elle le vit se raidir soudainement. Fronçant les sourcils, elle dit d'une voix soucieuse :

- Astian ?

Comme si c'était un signal, le pokémon bondit en avant et courra en grognant, enjambant les marches les unes après les autres.

- Astian ! Attends !

Elle se mit à courir à son tour pour le rattraper. Qu'est-ce qui pouvait le mettre dans un état pareil ?

Elle monta jusqu'à retrouver le chiot qui fixait une vieille porte, les yeux menaçants et toujours aussi tendu. Astian ne pouvait pas être comme ça sans raison. Hestia se décida à entrer. Elle posa la main sur la clenche et regarda son malosse. D'un seul regard, ils se comprirent.

Alors, d'un coup sec, Hestia ouvrit la lourde porte et Astian sauta à l'intérieur en aboyant fortement. Devant eux, un jeune homme les regardait avec un air étrange. La pokéball qu'il tenait dans la main prouvait qu'il était dresseur et sa jeunesse portait à croire qu'il était comme elle, élève à Alcea Rosea. Voyant qu'il n'y avait aucun danger apparent, elle se rapprocha de son malosse et se baissa pour lui donner une caresse sur la tête en murmurant :

- C'est bon, Astian. Reste tranquille.

Immédiatement, il se redressa et se détendit, mais ses yeux restaient sur l'homme devant eux. Il le surveillait, toujours sur ses gardes.

De son coté, Hestia se redressa à son tour pour faire face à l'inconnu qu'elle avait certainement surpris. Ils n'y étaient pas allé de main morte. Mais si Astian était parti comme ça, il y avait forcément une raison... Et elle comptait bien la découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Ven 5 Oct 2012 - 1:54

En théorie, l'apprentissage prématuré de capacités de haut niveau ne pose pas de problèmes. L'hypotrempe avec un degré d'entraînement moindre est tout aussi capable de lancer la même technique qu'un Hyporoi aguerri.
Du moins, c'est qu'affirmait le Dr. Orme, chercheur spécialisé dans les évolutions.
C'est d'ailleurs assez surprenant que Lansfeld ne soit pas encore tombé sur un fervent défenseur de la traitance pokemon. Il aurait eu fort à faire...

A trop ménager dans son éducation, la désinvolture donne naissance à l'auto satisfaction. Un tel comportement lui serait étranger, c'est pourquoi il semble le fuir. Se réfugiant dans les sphères rigides de son environnement, il se contente d'évoluer de façon unilatérale. Et ce qu'il ignore, c'est le risque de devenir quelqu'un sans forme ni variance auquel il s'expose.
Ce qui est connu esst rassurant, et pourtant ce n'est pas ce qui lui apportera ses désirs. Bien qu'au final, peut-il prétendre avoir la moindre idée de ce qu'il veut ? Le questionnement serait long, car ses mensonges reposent sur les lèvres d'un autre que sa pensée, qu'il considère inconstestée et incontestable.
A la rigueur, pourrait-il reconsidérer cela, mais l'heure est bien trop tôt...

Et c'est avec stupeur qu'il découvre la présence d'un tiers. Brutalement revenu à lui par un Malosse plein d'énergie, si se cantone à l'observer en retour. Distants l'un de l'autre, sa ball est prête à être réactivée en cas d'aggressivité. Contre toute attente, il est pratiquement impossible de rencontrer un sauvage dans l'enceinte de l'établissement, aussi les chances qu'un dresseur approches sont élevées. Très.
N'allant que pour le mieux, une telle aubaine le faisait frémir, peinant à contenir son excitation derrière sa posture de façade.
Au travers de la porte, une silhouette s'en échappa. De genre féminin, son allure svelte était appuyé par la longueur déraisonnable de ses cheveux d'une couleurs vert épais. A bien la regarder, elle ne portait pas le blason d'une école, mais sa démarche lente et impétueuse suffisait à une présentation sommaire. Soeur Narci.

Se redressant à son approche, Lansfeld réajusta ses lunettes de sa main libre avant de s'addresser à sa visiteuse.


- Bien le bonjour. Je ne vous ai jamais vu par ici auparavant, alors je présume que votre arrivée est récente à Alcea ?

Sa courtoisie vide de sincérité lui brûlait la gorge, cependant une chose lui maintenait clairement cette envie de ne pas la provoquer. Un pressentiment étrange, non de peur mais d'incertitudes.


- Quoiqu'il en soit, vous avez montés ces marches pour bien peu de choses. Voyez cette pièce, je suis prêt à parier qu'il s'agit d'une salle d'entrainement désaffectée.






Dernière édition par Arazer Lansfeld le Ven 5 Oct 2012 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Ven 5 Oct 2012 - 12:40

Hestia regardait le jeune homme avec intérêt, il était assez étrange. Comme pour lui signifier qu'il pouvait se défendre, il fit sortir un hypotrempe qui semblait terrorisé de sa pokéball. Elle ne comptait pas l'attaquer, et tant que ce n'était pas le cas, elle savait pertinemment qu'Astian ne bougerait pas d'un pouce. Du moins, si l'autre dresseur restait tranquille.

Ce fut lui qui se chargea d'établir le contact. Bizarrement, il ne fit aucune allusion à leur façon toute particulière de rentrer dans une pièce, ce qui arrangea beaucoup la jeune fille. Ca lui éviterai d'avoir à faire des excuses forcées. Sa gentillesse semblait un brin fausse mais elle n'en tînt pas compte. Un seul point la fit tiquer et elle ne se gêna pas pour le lui dire.

- Hey ! C'est bon... On est pas à un gala non plus. Et j'ai pas cinquante ans non plus. Alors t'es gentil, mais chez moi on se tutoie.

C'était dit sans aucun signe de méchanceté. Juste de façon directe, comme elle aimait et savait le faire.

- J'ai fait ma rentrée cette année. J'entre seulement en Master.

Astian sur le coté était toujours très attentif et observait la scène en étudiant chacun des mouvements du dresseur qui lui faisait face. De temps à autres, il regardait l'hypotrempe pour vérifier qu'il ne faisait pas de siennes...

- Une salle d'entraînement... Voilà qui est intéressant. Elle pourrait bien me servir un de ces jours...

Il faut savoir profiter de ce qu'on nous offre. Si l'école lui permettait d'entraîner ses pokémons tranquillement, voilà qui serait vraiment parfait !

Mais lui n'avait aucun pokémon à ses cotés quand elle était entrée. Que pouvait-il bien faire ici ?

- Et que faisais-tu ici ? Découverte des lieux toi aussi ?

Curiosité mal placée ? Pas vraiment. Astian avait senti quelque chose. Et elle était prête à parier que ce dresseur n'était pas venu là par hasard. Elle voulait savoir ce qui se tramait dans cette pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Sam 6 Oct 2012 - 11:17



L'atmosphère donnait l'illusion de chuter par quelque degrés, comme un prélude aux échanges futurs qu'il espérait chargés d'une ardeur convenable. Les amateurs qui ne mettent pas de coeur à la tâche n'ont pas leur place dans son sillage. Les passionnés rentrent sans trop d'encombre à bon port, tandis que les ratés ne tardent pas à se noyer dans une défaite amère.
Il est de notoriété publique que les combats ne débutent pas avec l'affrontement, mais s'instaurent bien avant. Les plus avisés contemplent leur cible, attribuant divers étiquette pour mieux anticiper l'opposition.
En l'occurence, Lansfeld fut immédiatement été interpelé par les disparités de dressage. Une relation d'affection réciproque apparente. De la complicité, de la tendresse ou encore de la surprotection ? Il ne saurait dire, mais ce dont il est certain c'est que l'inconnue ne gouverne pas avec sa tête, mais au travers d'émotions instables. Induisant une autorité médiocre, bien qu'amplement suffisant à son stade de dressage.
Une débutante, en somme.

Ignorant ses remarques inutiles, son esprit vogue ailleurs. S'approchant à pas pesés du Malosse, la hargne du cannidé lui inspirait de très belles idées. Estimant son âge, le comportement de mâle dominant induisait une période de post-puberté, ou imminente.
Rendu curieux par ce comportement excessivement confiant, son attention se reporta sur l'inconnue.


- Non, je connaissais déjà l'endroit, même si c'est la première fois que j'y viens. Il me fallait un endroit clos pour mon entraînement. Et je suis en M1, aussi. Arazer Lansfeld. Enchanté.

Feintant une intention cordiale, Lansfeld expédiât les formalités pour mieux se recentrer sur l'objet de son intérêt.
Sortant de sa poche droite son pokédex, il regarda avec grand intérêt les statistiques générales de cette race. Très portée sur l'offensive, son double type ennuierait Kraknoix, mais le devinant d'un niveau de dressage plutôt bas il doutait fortement qu'il puisse mordre.
Auquel cas, il était inoffensif.
Une opportunité de provoquer un peu ce petit duo encore jeune et loin d'être au point.
Jetant un oeil au canidé, il se retint d'afficher un sourrire


- En tout cas ce Malosse sait se faire remarquer. Je te souhaite de bien choisir tes adversaires si tu ne veux pas perdre son entrain.




Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Sam 6 Oct 2012 - 17:56

Malgré ses efforts, Hestia ne parvenait à voir en ce jeune homme qu'un personnage énigmatique et visiblement très sûr de lui. Il semblait particulièrement intéressé par son malosse, ce qui fit naître en elle une pointe d'orgueil qu'elle se hâta de camoufler.

- Hestia Elwing. Le plaisir est pour moi.

Sa voix n'avait aucune chaleur. Cependant, c'était déjà un bel effort pour elle et il devrait s'en contenter. De toute façon, il n'avait pas l'air d'être du genre à avoir une courtoisie sans faille lui non plus. Alors...

Quand il sortit son Pokédex de sa poche pour se rapprocher d'Astian, le chiot se mit à grogner à nouveau, ne connaissant pas cette sorte d'examen complet. D'un regard noir et d'un claquement de la langue, Hestia lui fit comprendre de se taire. Astian cessa sans tarder et se redressa de toute sa hauteur, les yeux plongeant dans ceux du dresseur à travers ses lunettes.

Arazer, puisqu'il s'appelait ainsi, continua sur sa lancée, et son amour des combats pokémons transparaissait dans ses paroles. Hestia se méfia d'autant plus : elle n'avait encore jamais livré de combat contre un autre dresseur. Elle n'avait eu affaire qu'à des pokémons sauvages, désorganisés et sans stratégie. Engager Astian dans ce type de combat était une chose qu'elle n'avait encore jamais tenté, même s'il aurait certainement été bon.

Elle regarda l'hypotrempe, délaissé complètement de la conversation. Il semblait soumis au possible, craintif même. Tout l'inverse d'Astian en vérité, comme si son dresseur l'avait cassé. Peut-être était-ce cela qu'avait senti Astian. De la violence, de la brutalité, de la domination... Il semblait n'accorder aucune confiance en Arazer, et cela incitait Hestia à faire de même.

- Il est de nature à s'imposer. Ca a toujours été. Du moins, depuis que je l'ai trouvé. Ne t'en fais pas pour lui, il a un fort caractère, comme je les aime. Et il est hors de question que je le brise.

Cette dernière réplique était comme un pic à l'égard d'Arazer, comme pour voir comment il allait réagir. Pour voir si elle avait vu juste sur ses méthodes de dressages. Si c'était le cas, alors les leurs étaient radicalement opposées...

- Je compte combattre encore un peu des pokémons sauvages, pour le forger et lui donner confiance. Quand il sera prêt, ce qui ne saurait tarder, je pourrais l'envoyer au combat contre d'autres dresseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Dim 7 Oct 2012 - 12:27



Fière dresseur, confortablement caché derrière l'audacieux canidé. A leur intention, Lansfeld réprima avec grande peine son exaspération pour ce genre d'exhibition déplacé.
Pourquoi se montrer agressif alors que l'on est prédestiné à perdre ? La faiblesse est un péché, et la provocation très certainement pas sa rédemption. Pourquoi afficher une telle attitude hostile ? A bien regarder, il avait éstimé ses chances de l'emporter sur son Malosse de 95%, c'est-à-dire dans le cas où il ne se servirai pas de Surf. Mais là, ce serait vraiment chercher la défaite. Dans chaque cas, l'avantage du type, des attaques ainsi que l'expérience du dresseur lui sont favorables. A l’évidence, il est dans l'intérêt d'Elwing de s'éviter tout combat contre Hypotrempe. Mais bien qu'elle ne réponde pas à ses provocations, son Malosse est indéniablement moins.. Futé. Fier, confiant, fougueux peut être, mais surtout futil.
Inclinant légèrement la tête, son regard vitré abatis lourdement sur le chien.

- Je comprends mieux... C'est parce que ton Malosse n'a jamais combattu qu'il montre sa hargne. Tu as bien raison de le protéger, il n'est pas taillé pour la compétition.

Ignorant à nouveau la pique qu'elle lui avait adressé, il leva son index en direction du concerné


- Ton chien m'agace à se panaver inutilement. Si tu ne veux pas le faire combattre, qu'il disparaisse de ma vue. Je n'ai rien contre les gens fiers, mais ton chien n'a rien d'une chose qui peut prétendre à quoi que ce soit.

A ces mots, le pouce et son majeur droit claquèrent, ramenant Hypotrempe au devant. Encore sous le choc de la rudesse de l'apprentissage, la raideur de Lansfeld l'induit à faire de même. Toujours le doigt pointé vers sa cible, il s'adressa à son compagnon fébrile.


- Si jamais ton adversaire bouge, ou si son dresseur ne rappelle pas immédiatement son pokemon... Lance Surf.




Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Dim 7 Oct 2012 - 13:20

[HJ : c'est bien pour te faire plaisir. A toi de décider si tu veux avec calculateur de dégâts ou non. Dans les deux cas, je crois qu'on connaît le perdant ! ^^]

Elle semblait avoir vu juste : Arazer aimait les combats de pokémons. Ce qu'elle craignait, c'était le but qu'il semblait chercher. Elle savait pertinemment qu'Astian n'avait aucune chance face à un hypotrempe visiblement plus expérimenté et qui plus est de type Eau. Mais Arazer semblait justement vouloir voir son malosse à l'oeuvre. Cette idée la répugna : il n'avait pas du tout envie d'un combat, mais d'une victoire. Et celle-ci serait facile, sans aucun doute.

Ayant compris son jeu, elle savait également que la fierté de son pokémon l'inciterait à attaquer s'il était blessé. Et visiblement, c'était la stratégie du Narcissus.

- On débute tous un jour, Arazer. Il est hors de question que je l'envoie se battre pour satisfaire les caprices de dresseurs trop lâches pour oser se lancer dans un combat dont l'issue n'est pas écrite d'avance.

Les paroles du Narcissus fusèrent, et Hestia sentit Astian bouillir en lui. Elle savait à quel point il était fier et sanguin. S'il décidait d'agir, elle ne pourrait plus rien faire pour l'arrêter.


Quand il claqua les doigts, l'hypotrempe réapparut tout tremblant sur le devant de la scène. Astian grogna, aboya, prêt à bondir sur l'adversaire qui l'avait insulté.

- Astian, reste là ! lança Hestia d'une voix ferme. Mais elle savait que c'était peine perdue.

L'hypotrempe observait la scène, prêt à agir malgré sa faiblesse évidente. Mais tout le monde dans la pièce savait que le combat était proche. Hestia craignait par dessus tout qu'on s'en prenne à ses pokémons. Et c'est ce qui était en train de se produire. Sa fureur grandit, elle devenait presque aussi incontrôlable que le chiot.

Alors, comme elle s'y attendait, le coeur emplit de colère, les crocs en avant et les griffes toutes dehors, le malosse sauta sur son adversaire, lançant la plus belle Flammèche qu'il n'avait jamais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Dim 7 Oct 2012 - 19:44



La mécanique s’est enclenchée comme une tornade d‘évènements rapides et précis. Le Malosse, piqué au vif par quelques moqueries s’élança au combat tête baissée.
Une légère fumée noirâtre s’échappa de sa gueule entre ouverte, et qui d’un cri rauque laissa propulser une petite boule orangée en direction de Lansfeld. Averti par la chose, l’Hypotrempe bondit en sa direction pour soutenir le coup. La boule de flamme se logea dans son flanc, laissant une légère trace sombre sur son épiderme écailleux. Levant prestement la tête en direction d’Elwing, un rictus désapprobateur se fit visible.


- Qu’est-ce que tu as dans la tête ?!! Ton chien m’a attaqué directement ! Tu es au courant de ce que tu risques si jamais je me blesse à cause de lui ? Je te jure que ce que maudit chien servira à nourrir les autres chiens s’il me brûle le moindre cheveux.

Fixant de nouveau Hypotrempe tout en remontant légèrement ses lunettes, il soupire avant de tourner les talons.


- Ne va pas me dire que ça t’a fait mal ? Tu as été soigné de ton combat contre le Nosphé, et cette attaque était minable.

Entre deux gestes secs, Lansfeld désigne l’adversaire de son menton.
Sans autre forme de procès, le sol légèrement humide se mit à perler inexplicablement jusqu’à bientôt recouvrir le parquet d’une couche d’eau liquide. Des vagues d’intensités variables parcourent de part et d’autre de la salle, jusqu’à converger à son auteur. Se réunissant en une, les ondes s’additionnent pour lever une immense vague en direction du pauvre Malosse. Grandissant sur son parcours, la vague Surf pris de telles mesures qu’elle ne tarda pas à cogner contre le plafond pour enfin lourdement retomber sur l’opposant.
L’amas continu d’eau fusait en tous sens, des goulettes s’infiltrent même dans les yeux de Lansfeld, le rendant aveugle à la scène…
La vision brouillée par le combat, il tâta ses yeux pour ne découvrir que ses lunettes manquaient. Les recherchant désespérément, l’eau dans ses yeux ne lui permettait pas de distinguer les masses floues autour de lui.
Dans ce paysage aux dégradés de gris, vert et bleu des masses informes se succédaient sans qu’il ne puisse rien y faire…



Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Lun 8 Oct 2012 - 14:16

Hestia fut horrifiée de voir à quel point un pokémon pouvait être loyal à son maître, qu'importe sa façon d'être traité. Visiblement, Arazer était un dresseur autoritaire, dominateur et à la limite de la maltraitance s'il ne l'avait pas déjà dépassée. Et pourtant, l'Hypotrempe n'avait pas hésité à sauter sur la boule de feu que le Malosse avait lancée, fou de rage contre l'homme qui se dressait devant lui et le rabaissait à l'état d'animal dénué de toute valeur.

Arazer tenta une menace dénuée de toute crédibilité qu'elle ne prit pas au sérieux une seule seconde.

- Ne lance pas des menaces auxquelles tu ne crois pas toi-même. Toi et moi savons pertinemment que tu n'iras jamais te plaindre à Maman pour lui faire payer quoi que ce soit.

Le ton du dresseur se fit violent à l'égard du petit dragon d'eau qui exécuta les ordres avec docilité. Et Hestia n'en crut pas ses yeux. Mais c'était bien une attaque Surf que le pokémon préparait. La vague était immense et menaçait de s'écraser sur Astian d'un instant à l'autre. Se serait-elle complètement trompée sur le niveau de dressage de l'Hypotrempe ou est-ce que son dresseur y était pour quelque chose ?

Elle n'eut cependant pas le temps d'y réfléchir longtemps : l'immense vague d'écrasa sur le Malosse sans qu'il ne puisse rien tenter. Restée campée derrière son pokémon, Hestia tomba à la renverse, frappée mais beaucoup moins fort par l'élan de l'eau.

Quand elle se releva, trempée, elle chercha Astian des yeux et le retrouva allongé sur le flanc, la respiration faible. Elle regarda alors Arazer et le retrouva, avec une démarche maladroite, visiblement en train de chercher quelque chose. Observant le sol autour d'elle, elle remarqua ses lunettes dans une des innombrables flaques d'eau qui jonchaient le sol au milieu de la salle. Elles avaient dû être emportées jusque là par le raz-de-marrée qu'avait causé le petit dragon qui regardait autour de lui, ne sachant plus ce qu'il devait faire.

Hestia récupéra les lunettes et, tout en ce tenant à une distance suffisante pour qu'Arazer ne puisse les lui reprendre d'un geste brusque, elle lança :

- C'est ça que tu cherches ?

Même s'il voyait certainement très flou vu son attitude, il saurait de quoi elle parlait.

Derrière, elle entendit Astian gémir et ses griffes racler le sol. Le chiot tentait péniblement de se tenir debout, trop orgueilleux malgré ses blessures pour donner raison à Arazer.

- Rappelle ton Hypotrempe tout se suite.

Son ton était sans réplique, son regard noir. Le Malosse était de nouveau debout mais ses pattes tremblaient de douleur et de fatigue. Il était inutile de dire qu'il ne pouvait plus lancer la moindre attaque. Il était beaucoup trop faible.

Sans savoir la réaction qu'il devait adopter, l'Hypotrempe regardait son maître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Lun 8 Oct 2012 - 23:43



Le regard toujours embrumé, un écho de voix se fit entendre. Passant sa main près de l'oreille gauche, il sentait l'eau s'écouler du tympan et émi un petit rire brisé. Les yeux petits restaient plissés dut à l'accoutumance de ses lunettes, contribuant à lui donner un air de folie. L'eau des alentours n'avait pas seulement inondé la salle. Pour une raison inconnue, son coeur s'était mis à battre frénétiquement, montant l'adrénaline jusqu'à provoquer un état euphorisant. Des soupires, il en venait à expirer de façon irrégulière et étrange, comme s'il allait se mettre à pleurer. Pleurer de joie.


- Heeehe heeee hahaaaaa...

Se frottant les yeux, l'image floutée persistante commençait à sérieusement l'agacer. Mais au moins, les dégâts de l'eau se dissipait, à vu d'oeil. (et c'était le cas de le dire) A présent, il pouvait mieux discerner les contours des choses, bien que la netteté laissait cruellement à désirer. Il reconnu alors Elwing, tenant un objet qui lui était familier et dont effectivement il pouvait avoir besoin.


- Tu perds ton temps, ce genre de chantage ne changera rien à la situation. Je voulais me les faire remplacer de toute façon.

Mu par sa frustration, il se redressa d'un coup et fixa la dresseur d'un air de défi. Rôles inversés ? Pas tout à fait, elle avait quand même perdu. Une victoire écrasante, trop facile, trop tentante. Un brin de provocation suffit pour coucher les inexpérimentés.
Pour qui se prenait-elle, embourbée par un orgueil injustifié.


- Tu as perdu... Sur tous les plans. C'est ce qui arrive lorsqu'on cajole un bâtard qui se croît pur sang. Un vrai Malosse aurait flairé le piège, mais le tiens est trop bête pour savoir quand se retirer. Croies moi... La faiblesse est un péché parmi l'élite.

D'un geste maladroit, il leva sa pokeball.
Hypotrempe se fit aspirer dans une une flambée de lumière rouge avant de complètement disparaître. La ball entre les mains, Lansfeld traîna le mouvement qui le placerai à sa ceinture. Savourant sa première victoire, dans sa paume résidait Hypotrempe, son Hypotrempe dont il était pour la première fois si fier. Mais pour une raison qu'il ne saurait expliquer, quelque part, il se sentait incapable de lui montrer cette affection. Même lorsque la situation l'y obligeait, la difficulté à exprimer un tel sentiment était sans pareil.
Bien que ce fait le perturbait encore, il devait régler un problème plus pressant : sa vue.
Rangeant la ball, il se tourna vers Elwing en ouvrant ses petits yeux. Il chercha ses mots durant quelques secondes avant de finalement remuer ses lèvres.


- J'ai un marché à te proposer. Si tu me les rends, je t'accompagnerai au centre de soins. Nous sommes tous les deux dans la même promo, or je ne t'ai encore jamais vu. C'est la preuve que tu es nouvelle et que risques de ne pas te retrouver. Donc si tu ne veux pas que ton Malosse ne souffres plus que nécessaire, je t'indiquerai le chemin le plus court.
Qu'en penses-tu ?




Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Mar 9 Oct 2012 - 22:12

Elle avait perdu... Elle le savait. Ou plutôt, Astian avait perdu. Il avait voulu jouer malgré son désavantage évident. Cette défaite lui servirait de leçon pour la suite, elle n'en doutait pas. Mais elle n'avait rien perdu. Elle n'avait rien perdu parce qu'elle savait qu'Arazer n'avait rien gagné non plus. Quoi ? Vaincre un jeune Malosse qui n'avait jamais combattu l'équipe d'un dresseur grâce à un Hypotrempe expérimenté à qui il avait appris la CS SURF ? La belle affaire ! Elle ne savait pas s'il s'en rendait compte. Quelque part, elle s'en fichait.

Derrière elle, Astian, campé sur ses pattes tremblantes, regardait Lansfeld avec des yeux remplis de fureur. Un grognement faiblard parvenait péniblement à se faire entendre dans la salle humide.

- C'est bon, Astian... Ca suffit... dit-elle d'une voix douce.

Le Malosse se tut, résigné. Il continuait à fusiller Landsfeld du regard.

- Ne sous-estime jamais un combattant en devenir, lança-t-elle en ramenant son regard dans les yeux du dresseur. Tu as seulement eu le mérite de parvenir à lire en lui. La prochaine fois, il se méfiera de toi en te voyant. Tu restera à jamais gravé dans son esprit à présent.

Hestia savait de quoi elle parlait. Arazer et son Hypotrempe incarnaient désormais dans l'esprit du canidé sa première défaite, la première faille de son parcours. Et on se souvient toujours de la première fois qu'on a été tenu en échec.

Malgré les sarcasmes de Lansfeld, ce dernier rappela tout de même son pokémon. Le marché qui suivit était ridicule : elle comptait lui rendre ses lunettes de toute façon, et il devait s'en douter. Mais il avait le mérite de lui servir. Hestia savait malgré tous ses défauts faire la différence entre la fierté et l'orgueil dénué de sens. Quoi que puisse représenter cet homme pour elle à présent, elle ne ferait pas souffrir Astian pour un caprice.

D'un geste, elle fit décrire aux lunettes un mouvement en cloche jusqu'à ce qu'elles atterrissent dans les mains de Lansfeld. Alors, elle se décala de la porte de la pièce pour lui laisser le champ libre.


Dernière édition par Hestia Elwing le Sam 13 Oct 2012 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Mer 10 Oct 2012 - 23:40

La posture droite, le visage fièrement dressé contrastait fort avec la situation défaitiste auquel Elwing était sujette. Son Malosse, tremblant de tous ses membres semblait souffrir du moindre mouvement, refusant malgré tout d'abdiquer devant son tortionnaire.
Les lèvres retroussées, Lansfeld adressa son regard au chien battant, vitcime de sa première défaite. Arrivé devant le vaincu, il plia un genou en signe de confession et perdit son regard dans la furreur du Malosse.


- BQuand tu sera prêt, reviens m'affronter de nouveau. Je ne t'ai pas ménagé pendant ce combat, et je serai probablement encore plus difficile à battre la prochaine fois. Et souviens toi d'une chose. C'est au travers de tes défaites que se forge ta force réelle.


Ne voulant pas se risquer à l'approcher de trop près, il tourna de sitôt les talons vers sa dresseuse. Sa vision à nouveau nette lui permettait d'admirer cet élan étrange qui composait à présent son expression.
Il y avait de la remontrance, de la haine et de la frustration. Mais surtout, une maternité hypertrophiée comme on en voit trop souvent parmi les pokemon fragiles.
Se ravisant tout à coup, il réajusta ses lunettes comme il aimait tant le faire avant de presser le pas vers la porte.



- Tu devrais rappeler ton Malosse, il ne tiendra pas s'il doit marcher jusqu'au centre de soins.


Qu'elle le fasse ou non, peu d'importance.
Sans attendre sa réponse, Lansfeld ouvrit la porte pour s'y engouffrer sans autre procédé. Son rythme était soutenu, quoique lègerement moins pressant. Le sentiment de victoire oublié depuis semble-t-il des décennies faisait merveille, et il ne désirait pas le perdre de sitôt.




Revenir en haut Aller en bas
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   Sam 13 Oct 2012 - 14:11

Hestia lui en voulait. Oui, c'était dur. C'était dur de voir son pokémon se faire avoir par un dresseur avide de simples victoires. C'était dur de le voir souffrir de ses blessures. Et c'était dur de savoir que c'était grâce à elle et à Astian que quelqu'un comme Lansfeld avait eu ce qu'il voulait et aussi facilement de surcroît.

Mais ce qui se passa par la suite la laissa pour le moins perplexe. Arazer se rapprocha du chiot qui tenait péniblement debout sur ses pattes et, au lieu de le regarder avec dédain, il lui proposa une revanche, ce qui était bien plus du goût de la Narcissus. Astian, qui grognait tout ce qu'il savait en le voyant se rapprocher s'était arrêté et le regardait avec des yeux surpris. Puis, il récupéra un regard de défi, de mise en garde... Elle ne saurait dire. Mais elle savait qu'il s'en souviendrait. Et même, il s'entraînerait pour... Lansfeld était devenu pour lui une sorte de rival. Et ça, Hestia appréciait : ça ne le motiverai que plus. Aussi, certainement sans le vouloir, Arazer venait de remonter un peu dans son estime...

Suivant les conseils du Narcissus, elle rappela Astian et le suivit jusqu'en bas de la tour. Il avait un bon rythme de marche, porté par la fierté de sa victoire. Elle ne décrocha pas un mot durant toute leur petite balade jusqu'à se trouver devant le centre de soin. Alors, elle se tourna vers Lansfeld :

- Nous nous reverrons, Lansfeld...

Alors, elle entra sans se retourner. Il y aurait d'autres combats entre eux deux. C'était attendu et... inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La faiblesse est un péché parmi l'élite [PV Elwing] -- [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Akiha Hara - Parmi Eux/Hanakimi
» Les extraterrestres sont parmi nous !
» me voilà parmi vous : lilith9 et ses petits ânes!!!
» Force et Faiblesse des troupes mortelles
» [J'ai Lu] "Il est parmi nous" de Norman Spinrad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcea Rosea ♣ :: Campus d'Alcea Rosea :: Domaine des Narcissus :: Tours-