AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'aube du premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Messages : 20
Age : 24

Âge du personnage : 21
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: L'aube du premier jour    Sam 27 Oct 2012 - 17:56

Posés sur un banc, à plusieurs heures avant le début de sa première journée de cours, Wicay et ses deux oiseaux sont à demi-endormis, bien que ceci soit normal pour Arkansas...Forcément, leur première nuit n'était pas de tous repos, après tout, il faut ce réhabituer au confort. En plus de ces premières rencontres pour le moins étrange, l'excitation et les questions en tous genre qui fusent dans sa tête. D'ailleurs, il ne comprend toujours pas à quoi sert ce maudit tableau de dates sur les livres. C'est à cause du mélange de ces éléments qu'ils se trouvent si tôt à devant l'établissement scolaire, mal grès tous Wicay à hâte de commencer ces cours, 5 ans de voyages, il va bientôt atteindre son but.

En bon Menthae, il lit déjà des livres divers, celui-ci traite de l'éducation des pokémons aviaires, il en a deux et s'est habitué à leurs petits piaillements...Pendant un instant, il songe à en avoir pleins, rêvant d'une grande volière. Rhaa, ce n'est pas le moment de penser à ça ! Dans quelques heures, il commence son premier cours, va falloir se concentrer.

Il arrache quelques baies d'un buisson situé à côté du banc, prend un biscuit de sa poche, le casse en deux et en offre une moitié à Yuptan et l'autre à Arkansas.

Rien ne semblait pouvoir briser cette quiétude matinal, enfin... presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Ryoko White
Lychnis

Féminin
Messages : 121
Age : 19

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Sam 27 Oct 2012 - 18:50


"Livre en folie ~ "


Ce matin, ce fût un réveil plutôt mouvementé pour notre Ryoko. Déjà, son réveil en forme de canard avait une heure d’avance. C’était mirifique, en plus elle ne put se rendormir… ses Pokémons impatient de la voir enfin réveillé. Son Farfuret était généralement un lève tôt, mais quand la paresse le prend c’est le meilleur pour se rendormir, tandis que son Fouinette, lui il était plutôt lève tard, mais les taquineries de son colocataire l’empêchait de faire comme il voulait.

La jeune fille avait les cheveux ébouriffés, elle était fatiguée et avait envie de se recoucher tel une plume qui tombe. Mais quand elle voulut éteindre son foutu réveil, elle prit un bout de papier. Elle lut en long, en large puis en diagonale… C’était la liste des livres qu’elle devait apporter à la bibliothèque. Ce n’était pas les siens mais il fallait qu’elle les apporte, c’était qui qui lui avait demandé ça ? Elle ne savait plus… Peu importe. Elle devait le faire c’est tout.

Il était bien tôt, c’était le moment opportun pour circuler sans ce faire bousculer. Et comme Ryoko était maladroite, il valait mieux ne pas avoir trop d’obstacle. Elle s’habilla en vitesse, robe, chapeau, sac et téléphone. Se rinça le visage et prit la pile de livre au pied de son lit.

Ryoko n’avait pas une réelle bonne vue-là où elle marchait, mais bon… elle faisait de son mieux et pour le moment tout se passait bien. Elle avait d’ailleurs très faim, elle posa ses livres quelques part et sortit un biscuit qu’elle avala en une bouchée, il faut dire que ses Pokémons, qui l’accompagnaient étaient assez mécontent du « non-partage ». En remarquant la tête de chien battu de ses compagnons, elle sortit deux autres biscuits qu’elle donna aux petits êtres à ces pieds.

Puis, une fois la pause finit, elle reprit sa route vers la bibliothèque. A vrai dire… elle ne savait pas trop où c’était, la jeune fille avait une vague idée mais n’en n’était pas du tout sûr. Alors elle décida d’aller à la gare.
Une fois arrivée vers l’allée, Ryoko observait les arbres qui étaient un vrai délice à contempler. Elle aimait vraiment ça. Puis elle continua sans vraiment voir où elle se dirigeait, puis elle glissa sur un caillou… Ryoko réussit juste juste à rester debout, par contre ce ne fût pas le cas pour ses pauvres livres qui eux s’éclaffèrent sur le sol et un qui arriva sur quelqu’un. Elle ne pût l’identifier mais en tout cas… c’était une grosse bourde qu'elle venait de faire.

« Oh non ! Je suis désolée, pardon ! Je n’ai pas regardé où j’allais, je suis désolée ! » S’excusa Ryoko paniquée.

Elle se mit à genoux pour ramasser ses livres et refaire une pile en ayant l’air perdue. Cet homme allait forcément mal réagir, c’est pas cool de ce recevoir quelque livre sur la tronche.

« Je suis vraiment désolée ! Pardon ! » Répéta la jeune brunette à genoux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthae
avatar
Kuro Addams
Menthae

Masculin
Messages : 105
Age : 21

Âge du personnage : 13 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Sam 27 Oct 2012 - 20:13


Rencontre à l'aube


Ca ne faisait pas longtemps que Kuro se trouve dans cette académie, pourtant, il s'est déjà habitué au mode de vie. Aujourd'hui, il s'était levé à l'aube comme d'habitude, réveillé par son capumain. Il n'aime pas beaucoup faire la grasse matinée, il voulait voir à quoi ressemblait l'académie à l'aube. Immédiatement, il s'habilla de son manteau noir et sorti de son dortoir. Il quitta la grande arche Menthea et se dirigea vers l'allée principale. Il sorti son grainipiot de sa pokéball. Contrairement à capumain, il n'avais pas encore totalement confiance au comportement de son grainipiot.

En marchant le long de l'allée, Kuro profitait de la vue des cerisiers et regardait son grainipiot dans les rares pétales de cerisiers à terre. Plus loin, il vit une jeune fille agenouillée à terre et un jeune homme à ses côtés. Il s'approcha d'eux et remarqua un tas de livres à terre et la jeune fille aux cheveux bruns s'excuser. Aussitôt capumain s'est empressé de ramasser les livres. Son dresseur n'eut le réflexe que de faire de même.

"Laissez-moi vous aider", dit-il

Il prit quelques livres sans attendre la réponse de la jeune fille. Il les ramassait rapidement en faisant une pile, et prit ceux que son capumain avait déjà ramassé. Pendant que son grainipiot, à ce moment, semblait complexer du fait qu'il ne possède pas de bras pour faire de même. Il tend la pile de livre à la jeune fille.

Tenez, il me semble que c'est à vous mademoiselle, dit Kuro avec un sourire.

Mais la jeune fille semblait légèrement tracassé. Pourquoi? Avait-elle peur de quelque chose? Peut-être était-ce en rapport avec le jeune homme à côté?



Dernière édition par Kuro Addams le Sam 10 Nov 2012 - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 20
Age : 24

Âge du personnage : 21
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Sam 27 Oct 2012 - 21:37

S'il restait un tant soit peu de sommeil en Wicay, alors celui vient de se dissiper. Yuptan de même, alors que Arkansas... bien non, et reste somnolant sur le sac de son maître. Le petit Natu, pris d'une folle envie, saute sur la colonne de livre qui vient de se former devant lui, Wicay ferme son livre avec force, se gratte le nez, se secoue un bon coup la tête, puis se lève.

"Hey gamine, fait gaffe quoi, merde, j'ai connu meilleure matinée dans ma vie !"
Il ronchonne, s'apprête à commencer un vrai sermon...Puis zut, c'est trop tôt pour s'énerver, en plus la gamine, qui n'a pas l'air très futé, semble également avoir la tête dans la brume.

Il remarque son collègue Kuro, toujours aussi bien vêtu celui-là et toujours ses yeux bizarres aussi...
"T'es bien serviable dès le matin toi, tu la connais cette gamine pour que tu l'aides comme ça ?"
Yuptan se retourne vers son maître et lui picore la jambe, comme pour le punir de son comportement désagréable.

"Tu t'y mets aussi toi ? Bon, bien..."
Il ronchonne encore quelque bribes, soupir un bon coup et reprend.
"Ouais, c'est bon petite, ça arrive les incidents, mais fait gaffe la prochaine, ok ?"
Il prend son oisillon, le pose sur le banc, s'assied.

"Enfin, peut-être que ta bêtise était un coup du sort, tu sais, j'y crois beaucoup à ce genre de choses, moi."
Il dégage son bras gauche scarifié de sa cape et pose sa main sur le front de la gamine, comme pour voir si elle était bien réelle, dieu sait quel mauvais coup d'un fantominus a-t-il connu dans sa région natal.

"Mouais... Bien, je me présente petite, je me nomme Wicay N. Swella, un Menthae, comme Kuro, le petit gars qui est juste ici, je viens d'entrer dans cette école, et je participe à mes premiers cours aujourd'hui. Et toi, tu t'appelles comment, Femme-Canard ?"

Dès qu'il a fini sa phrase, Yuptan saute sur la tête de son maître, prend un peu d'élan, et bondit sur la pille de livre, décidément celui-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Ryoko White
Lychnis

Féminin
Messages : 121
Age : 19

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Dim 28 Oct 2012 - 19:04


"Coup du sort"


Ryoko ramassa ses livres aussi vite qu’elle pouvait, mais elle ce fit devancer par un petit garçon aux cheveux noir et aux yeux étranges… Ryoko pencha sa tête sur le coter, « je rêve où ils étaient vert tout à l’heure ? » pensa simplement la jeune fille.

Il l’aida d’ailleurs à ramasser les livres qui jonchait le sol, son adorable Pokémon fit de même et le Granipiot avait une tête bizarre… il devait sûrement être frustré de ne pouvoir aidé.

Le petit noiraud tendit la pile de livre à Ryoko, celle-ci la prit et la posa sur le banc qui se trouvait près de l’autre jeune homme en face qui semblait… euh… furax ? D’ailleurs son Natu se posa sur la pile sans trop de gêne, Ryoko sourit et se tourna vers le petit noiraud.

« Merci, c’est très gentil ! Comment pourrais-je mieux te remercier … Olalala… »

Ryoko regarda autour d’elle et sortit deux trois biscuits de son sac, les tendis au jeune garçon et à ses Pokémons.

« Vous voulez un biscuit ? Tes Pokémons aiment les biscuits ? » Demanda Ryoko en souriant.

Juste après, le grand noiraud – ils ont tous les cheveux noir ou quoi ? – commença à ronchonner au près de Ryoko, style c’est quoi ça ? Et tout le tatoin qui va avec en fait. Il l’avait même traité de gamine, mais la brunette ne réagis pas, il y avait bien pire. Et bien il devait aussi avoir quelque année en plus…
Il ronchonna encore un peu, mais apparemment son Natu ne semblait pas de son avis. Il soupira, prit un grand bol d’air et décida de pardonner a la petite Ryoko.

Le jeune homme déclara que c’était peut être un coup du sort et qu’il y croyait beaucoup… Il dégagea son bras de sa cape et posa une main sur le front de la brunette, celle-ci ne comprit pas trop ce qu’il voulait faire. Osait-elle lui demandé ? Non, ce n’était pas important.

Au final il se présenta, enfin ? Non, il n’était pas obliger, mais au moins c’était sûr qu’elle s’en souviendrait… enfin… Peut-être ? La connaissant, elle oubliera si on ne le lui rappelle pas. "Femme canard ?" En voilà un drôle de surnom... M'enfin, elle avait connu pire mais à ce point...
Il s’appelait Wicay N. Swella, et le petit c’était Kuro, ils venaient d’arriver il y a peu et c’était tout deux des Menthae… Eh bien… Deux en un coup ? C’est sûrement un coup du sort, comme il dit. Et c’est vrai qu’en y pensant, Ryoko ne les avait jamais vu, bon faut dire que c’est assez facile de ne pas reconnaitre certaine personne car il y en a beaucoup dans cette académie.

Ryoko soupira, elle était une Lychnis et il paraît que les Menthae les détestes… c’était mal partit, elle sentit le stresse monté, ils n’étaient pas obliger de le savoir… si ? Enfin… ils ont été franc, alors elle devait faire pareille…

« Je suis Ryoko White, Lychnis, depuis ici il y a… un bref moment en fait. » Dit-elle en esquissant un mini sourire.

Elle se tourna vers le petit noiraud, elle voulait caresser la tête du capumain pour le remercier, mais elle se dit qu’il ne valait mieux ne pas le faire, c’était impoli sans demander l’autorisation. La brunette regarda ses Pokémons qui essayaient de sympathiser avec les autres.

« Merci encore à toi Kuro… et encore désolée Wicay… Mais comme tu dis, c’était sûrement un coup du sort... peut-être pour ce rencontrer tout les trois ! »

Elle partit pour être positive, elle espérait juste que sa positive attitude n’allait pas les énerver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthae
avatar
Kuro Addams
Menthae

Masculin
Messages : 105
Age : 21

Âge du personnage : 13 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Dim 28 Oct 2012 - 19:56


C'était un coup du sort


Kuro connaissait déjà Wicay, mais pas la fille. Elle était sympathique mais assez tête-en-l'air... enfin, très tête-en-l'air même. Tandis que Wicay ne machait pas ses mots, au point que son propre pokémon doive lui demander d'arrêter.
la jeune fille avait donné sorti de son sac des biscuits pour les pokémons de Kuro.

"Euh oui, mon capumain aime bien les biscuits, mais pas mon grainipiot. Merci", remercia Kuro.

Il prit le biscuit et le regarda quelques instants. Il se demanda s'il s'agissait d'un "Poffin" de Sinnoh. Il ne connaissait pas très bien cette région. Capumain, attiré, monta rapidement sur l'épaule de son dresseur pour lui prendre le biscuit, puis redescendit tout aussi vite. Pendant ce temps, il essayait d'écouter quelques mots sur la présentation de Wicay, qui ne l'intéressait qu'à moitié au final puisqu'il le connaissait déjà. "Femme-Canard"? Kuro avait beau regardé attentivement la demoiselle, il ne comprenait pas vraiment le surnom. Cela n'avait cependant pas l'air de beaucoup la déranger.

Ce qui l'intéressait plus était la présentation de la jeune fille. Elle se nommait Ryoko White et était une Lychnis. Il s'agissait du groupe que Kuro connaissait le moins. Tout ce qu'il savait, c'est que son groupe ne l'aime pas beaucoup à cause de leur côté "fêtard" et "optimiste". Une opinion que ne partagera jamais Kuro, qui au contraire aimait ce genre de personnalité. Peut-être que Ryoko allait être un de ses bons amis? En tout cas, les gens optimistes sont toujours intéressants.

Elle le remercia encore et s'excusa à Wicay. Cette fois, elle parlait de "coup du sort". Etrangement. il était content d'entendre ça.

"Peut-être bien. Peut-être est-ce un coup du sort."

Il n'avait pas grand chose à dire de plus. Cette fois il regarda Wicay et répondit, assez tard, à sa question de tout à l'heure.

"Non Wicay, je ne connais pas cette fille. Mais ça n'a aucune importance. Les livres sont toujours plus rapidement ramassés lorsque plusieurs s'en occupent."

Il remarqua un instant plus tard que Ryoko fixait depuis longtemps Capu, qui n'avait pas terminé son biscuit, et Gland, qui se cachait derrière Kuro à la vue des pokémons Vol. Il soupira après avoir vu Gland.

"Si tu veux, tu peux les caresser. Enfin Grainipiot c'est si tu arrives. Il est toujours comme ça avec les pokémons Vol."

Capu redressa la tête, venant de terminer son biscuit, mais n'avait pas compris grand chose. En attendant, le comportement étrange de Wicay attirait son attention. Et dieu sait comment allait-il prendre l'attitude positive de la jeune fille.



Dernière édition par Kuro Addams le Sam 10 Nov 2012 - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 20
Age : 24

Âge du personnage : 21
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Mer 31 Oct 2012 - 18:03

Wicay est surpris par l'innocence de ces deux enfants, encore une preuve de son manque de civilité, à la fois Kuro aide une parfaite inconnue et tous deux sembles enchantés par cette histoire de sorts... Ils sont malades ou quoi ? Étranges gamins...Enfin, ce n'est pas si important, Ryoko était une Lychnis, parai que c'est une belle troupe de fêtards ceux là, enfin, c'est ce qu'il avait entendu dans les couloirs, Wicay n'en avait encore vu avec ce matin. Honnêtement, Wicay ne comprend pas l'intérêt de faire la fête jusqu'à point d'heure, en fait, il n'a jamais fait de fête en dehors d'Akre et là-bas, on évite de faire trop tard, pour ne pas attirer de mauvais esprits. Il ouvre de nouveau son livre, parcourt quelques pages en lisant en diagonal, puis, vu qu'il connait mal Kuro, pas du tout Ryoko et qu'après tout, Wicay reste très curieux, demande franchement

"Bon, vu qu'on a du temps à perdre, racontez-moi un peu ce que vous faites déjà ici ? Il me semble qu'il est un peu tôt pour les cours, il me semble qu'on les a ensemble Kuro. Et je pense que tu as à peu près le même que nous Ryoko, non ?"

Il s'arrête en plein milieu de son discours, prend un livre sur le tas fraîchement formé, dérange son Natu qui était assis sur ce trône de connaissance, dans les bras de Ryoko, puis ouvre la première page... Ce même tableau, ces fichus dessins et ces dates ! Encore là !

"En fait, avant que vous me répondiez, c'est quoi ÇA ?!"

Alors qu'il se penche pour montrer le tableau, Yuptan profite de l'occasion, fonce dans la poche du manteau de Wicay et picore quelques baies qui traînent là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Ryoko White
Lychnis

Féminin
Messages : 121
Age : 19

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Sam 3 Nov 2012 - 14:29


" Hihi ! "


L’homme a la cape, dont le nom semblait être Wicay, oui c’était bien ça, ouvrit un livre et lit en diagonale, en long et en large. Le p’ti gars nommer Kuro avait pris ses biscuits, venant de Sinnoh, on pourrait croire que c’était des « Poffins », mais au contraire, elle les avait toujours loupé. Bah ouais, son frère avait déjà essayé de lui apprendre, mais lui-même n’était pas très doué… Ryoko, elle … ne savait que faire la cuisine normale. Ce genre de petit biscuit tout bête, elle les avait toujours loupés.

Le capumain du petit noiraud s’était empressé de les prendre. Mais son Granipiot n’en voulait pas, et bien tant pis. Ce qui étonna Ryoko, c’était la réaction de Kuro, il avait l’air plutôt… « Content » sur le fait de savoir que c’était une Lychnis. Aussi, il était presque d’accord sur le fait que c’était un coup du sort. A bon ? Dans ce cas…

Le petit noiraud répondit au gars nommé Wicay, Ryoko n’écoutait pas trop, elle était plutôt absorbée pour savoir si elle avait le droit de caresser les Pokémons de Kuro. D’ailleurs son Farfuret et son Fouinette était plutôt timide eux. Ryoko ne l’était pas, elle était juste un peu trop polie en fait. Kuro lui répondit simplement qu’elle pouvait, et essayer sur Granipiot, car il aimait pas les Pokémons vol.

Elle posa sa main sur la tête de Capumain, elle le caressa doucement. Ryoko lui sourit et lui chuchota d’une voix douce qu’il était mignon, aussi mignon que son dresseur d’ailleurs, mais ça elle n’allait pas le dire aussi haut et fort. Puis elle se mit à genoux pour tenter une approche sur le Granipiot de Kuro. Il était derrière la jambe de son dresseur, Ryoko rigola un petit coup.

« Alors t’a si peur que ça ? » Dit-elle en tendant la main, bon, il valait mieux ne pas insister s’il avait si peur.

Capumain venait de finir son biscuit quand Wicay, lui, finit par dire un mot. Il demanda ce qu’ils faisaient là à cette heure-là, c’est vrai qu’il était tôt, mais ils avaient sûrement des raisons autres par rapport à Ryoko. Ryoko se leva, essuya sa robe en glissant sa main et en tapotant.

« C’est vrai qu’il est un peu tôt, mais je dois amener des livres, je sais plus pourquoi d’ailleurs. Mais je préfère circuler quand il y a peu de monde.» Commença Ryoko. L’homme à la cape demandait aussi si la brunette avait les même cours. « Euh, sûrement oui. » Dit-elle en souriant, elle aimait bien Kuro, Wicay par contre… Il était… spécial. Mais elle aimait aussi ça.

Il prit un livre sur la pile, dérangeant son petit Pokémon. Il l’ouvrit et avait une mine, frustrée et dérangée. Il demanda à Ryoko et à Kuro, ce que c’était le tableau en première page. Ah ça, ce n’était pas si compliqué…
Ryoko rigola un petit peux, sans pour autant se moquer, mais elle trouvait marrant comme la réaction de Wicay.

« Oh, ça ! C’est pour savoir qui a pris le livre, quand et quand tu dois le rendre. Ce n’est pas très compliqué quand on a compris ce qu’on s’est. »

Ryoko lui montra comment ça fonctionnait et tout et tous. Elle trouvait ça amusant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthae
avatar
Kuro Addams
Menthae

Masculin
Messages : 105
Age : 21

Âge du personnage : 13 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Sam 3 Nov 2012 - 15:22


Encore un biscuit...?!


Wicay ne se gênait pas et semblait même assez confiant. Ses actions étonnaient assez Kuro. Ce dernier venant d'une famille noble n'était pas habitué à ce genre de comportement. Etrangement, ça ne le dérangeait pas vraiment. Il préférait la bizarrerie à l'ennui qu'il connaissait. De plus, ce comportement lui rappelait son capumain. Sur le point qu'ils étaient différents de Kuro, très sûrs d'eux et ne connaissent pas très bien la politesse. D'où pouvait bien venir ce jeune homme? Son attitude et ses habits ne venaient pas des nobles. Mais il ne ressemblait pas vraiment à une personne venant de la ville. Kuro sentait qu'il ne devrait le savoir seulement s'il allait avoir la chance d'établir de meilleur liens avec l'étrange personnage.

Son natu subissait à l'instant les points négatifs du comportement de son maître, comme Ryoko il y avait quelques minutes. Ce n'était pas très sympathique de la part d'un dresseur, mais ça ne semblait pas déranger le petit oiseau plus que ça. Etait-il habitué? Ou alors il en fallait plus pour le déranger? Bah! Tant qu'il que ça ne lui faisait rien, il ne fallait pas chercher d'explication plus loin

Sa façon de lire était néanmoins étrange. Mais bon. Peu importe. Il demandais ,avant ça, ce que faisait Kuro et Ryoko si tôt. Hum, bonne question. Il n'y avait personne dans les parages. Du moins, personne de "visible". Kuro tournait doucement sa tête derrière lui pour vérifier s'il n'y avait effectivement qu'eux. Et c'était le cas.

"A vrai dire, je n'aime pas me lever trop tard. Donc je sors toujours de chez moi très tôt. Contrairement à Ryoko, il me semble que c'est aussi ton cas Wicay?

Il avait juste après demander ce qu'était ce tableau au début des livres. Kuro regarda de plus près. Ah! Il comprit ce que c'était. Seuls les livres appartenant à une bibliothèque avaient ce tableau. La plupart des livres que possédaient les Addams dans leurs gigantesques étagères leur appartenaient. Il était rare de voir ce genre de tableau. Sauf lorsque Luize, l'ancienne domestique de Kuro, lui faisait connaitre des pokémons avec des livres. La famille Addams n'avait aucun savoir sur les pokémons, donc aucun livre. Luize empruntait des livres à la bibliothèque lorsqu'elle devait faire les courses en ville. C'est depuis là que Kuro vit des tableaux dans les livres.

"Ah, ce sont des tableaux qu'utilisent les bibliothèques pour indiquer à ceux qui empruntent des livres quand est-ce qu'il doivent les rendre. Donc en général, seuls les livres appartenant aux bibliothèques possèdent des tableaux."

Kuro ne faisait que compléter la réponse de Ryoko. Même si ce n'était pas vraiment nécessaire puisqu'elle lui montrait comment cela fonctionnait. A ce moment là, Kuro baissa la tête et voyait Capu et Gland tirer légèrement la robe de Ryoko pour attirer son attention. Il comprit que Capu voulait encore un biscuit et que Gland était fâché que Ryoko n'essaie plus de le caresser. Capu regardait le regard de Kuro et comprit tout de suite qu'il ne fallait pas demander une chose si impolie. Il arrêta de tirer la robe de Ryoko et grimpa sur une épaule de son maître.

Mais Gland continuait. Il n'avait pas compris. En fait, il n'avait même pas regarder Kuro.

"Bon Gland maintenant ça suffit! Arrête de déranger Ryoko lorsqu'elle est occupée!"

Le ton ferme de Kuro avait fait stopper Gland. Il baissa la tête et avança doucement jusqu'à arriver à côté de son jeune maître.

"Excuse-le je te prie.", s'excusa Kuro à la place de son pokémon.



Dernière édition par Kuro Addams le Sam 10 Nov 2012 - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 20
Age : 24

Âge du personnage : 21
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Sam 3 Nov 2012 - 23:05

Wicay est, pour le coup, sacrément, gêné... Il se rend compte qu'il a plus volé ces livres qu'autres choses... zut. Au moins il sait désormais ce qu'il fera après les cours.

"Oh, je vois, donc faut que j'aille voir le bibliothécaire, le mec qui est vers l'entrée... D'accord, mais je risque de me faire gueuler dessus. Tant pis, ça m'apprendra !"

Il lâche un petit rire nerveux, pendant qu'il parle.

Il se tait pendant un bref instant, puis reprend, pour répondre à la question que Kuro lui a posé.

"En fait, je n'ai rien contre une bonne grasse mat', tu vois, mais là : un, c'est mon premier jour de cours, donc je n'ai pas envie de prendre de mauvaises habitudes de suite, de plus je stresse un petit peu. Deux, ça me permet de lire un petit coup avant, histoire de se mettre dans le bain et trois... Bas en fait, il ronfle un peu lui !"

Il termine sa phrase en tapotant la tête d'Arkansas, ce dernier entrouvre un oeil, baille un coup, grignote un biscuit puis retourne à son sommeille sonore.

"Bon, grâce à vous, j'ai appris un nouveau truc, merci au fait."

Dit-il en désignant un livre, il regarde son portable, pousse un petit soupire, puis reprend.

"On a encore une marge, avant d'attaquer ces cours. Donc, si j'ai tout bien compris, toi, Ryoko, tu dois ramener quelques livres et Kuro, bah tu te lèves juste tôt normalement... Hum, voyons voir, y a quoi d'intéressant...Tien, au fait, vous venez d'où et pourquoi êtes-vous venus dans cette école ?"

Il aborde un petit air fier, à la fin de cette question, comme s'il est là deux doigts de faire une découverte capital.

Pendant ce temps, Yuptan sautille vers Kuro, en abordant un regard mielleux, il réclame soit des câlins, soit à manger, Wicay ne le sait pas trop, il est trop absorbé par sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Ryoko White
Lychnis

Féminin
Messages : 121
Age : 19

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Dim 4 Nov 2012 - 14:41


" Biscuit ! "


Il n’y avait personne aux alentour, pas étonnant, il était tôt, et surtout… Elle ne risquait pas de croiser un de ses compatriote Lychnis, tous des fêtards… Enfin presque.

Kuro regardait aux alentour, bien entendu il n’y avait personne ! Kuro lui était un lève tôt, comme les Pokémons de Ryoko, enfin juste son Farfuret en fait. Ryoko aimait bien se lever juste quand il faut, sans ses heures de sommeilles, il se peut qu’elle fasse… des conneries. Ouais, des conneries.

Le petit noiraud, lui complétait la réponse de la petite brunette. Wicay semblait pourtant… normal, mais au fond peut-être qu’il n’était pas comme eux, il venait peut-être d’ailleurs, c’était sûrement la principale question de tout le monde ici. Toute personne est curieuse de savoir d’où vient son interlocuteur. Toute personne voudrait connaître l’arrivée miraculeuse ou non de cette personne. Ce qui était un peu le cas de notre Ryoko.

Elle fut interrompue lorsque le Capumain et le Granipiot du jeune garçon tirait un peu la robe de la brunette. Ils demandaient encore quelque chose, mais elle ne savait pas quoi. Le Capumain s’arrêta à la vue de son jeune dresseur qui semblait furieux, il avait, sûrement comprit que c’était impoli. Du moins, c’est ce que le jeune dresseur lui avait fait comprendre. En ce qui concerne le Granipiot, lui n’arrêtait pas, il continuait, il n’avait sûrement pas vu le regard furieux de son maître, puisque celui-ci lui demanda un peu sèchement d’arrêter.

Kuro s’excusa près de la jeune fille, celle-ci sourit et se baissa près le Pokémons concerné. Avant de lever la tête vers le jeune garçon.

« Oh, ne t’en fait pas, ce n’est pas grave ! Ils ne sont pas méchants. »

Ryoko sortit un biscuit de son sac, le donna au Capumain en se relevant et s’accroupi pour poser une main bienveillante sur la petite tête du Granipiot. Elle lui sourit et se releva en souriant au deux jeune hommes.
Wicay lui semblait gêner, Ryoko ne s’en apercevait pas, mais elle trouvait la réaction de ce jeune homme apparemment non-civilisé assez amusante. Puis il répondit à la question de Kuro, en disant qu’il était bon pour une grasse mat’ mais qu’il valait mieux s’habituer d’un coup. Il les remercia aussi, il le dit d’une manière étrange, mais c’était plutôt rigolo à voir pour Ryoko. Elle en avait vu des vertes et des pas mûr, mais lui il était amusant. Un peu comme son grand frère quand il était jeune, il parlait de la même manière, en un peu plus civilisé … sûrement.

Ryoko jeta un œil sur son portable, le haut avec une petite forme de caneton et un pendentif semblable. Il était encore tôt, elle aura sûrement le temps de les amener avant le début des cours. Sinon c’était mal partit.
Le jeune homme, le regard fier par la question capital du « Vous venez d’où et pourquoi on est là », c’était plutôt drôle, on aurait dit qu’il avait découvert un truc gigamegabien ! Ryoko poussa ses Pokémons à faire connaissance avec ceux de Kuro, quel bande d’asociale ceux-là, trop timide ou quoi. Elle les poussa avec ses pieds, douuuucement, mais sûrement.

« Moi je viens de Sinnoh, je vivais avec mon Grand frère. Toute seule oui, si je suis arrivée ici, c’est parce que je voulais apprendre, et surtout parce que mes parents était déjà ici avant moi. Mais ce n’était en aucun cas une obligation. » Ryoko disait ça avec une once de nostalgie, son grand frère lui manquait, pourquoi ? Mais parce qu’elle comptait beaucoup sur lui. Et qu’elle l’aimait beaucoup. On pourrait aussi qualifier ça, d’amour, mais pas totalement, c’était différent, mais disons qu’elle n’a jamais connu « plus » que ça.

« J’imagine que c’était beaucoup moins banale que moi, pour vous deux. » Ajouta-t-elle en souriant, un sourire presque faux, puis elle prit un biscuit de sa poche qu’elle partagea pour ses Pokémon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthae
avatar
Kuro Addams
Menthae

Masculin
Messages : 105
Age : 21

Âge du personnage : 13 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Jeu 8 Nov 2012 - 18:17


Nostalgie


Mais Kuro voyait que Wicay avait finalement un bon fond. Il remarqua que Ryoko était du même avis. Elle venait de sortir de son sac un autre biscuit pour Capu qu'il accepta à la seconde. Mauvaise idée. Capu aime tellement les biscuits qu'il ne s'arrête pas. Un seul biscuit lui suffit. Mais dés qu'il sait qu'il a le droit d'en avoir encore un, il croit qu'il peut en avoir autant qu'il veut et ne s'arrête pas. Mais Kuro n'allait pas empêcher Ryoko. Dans le pire des cas, il retiendra son pokémon s'il va trop loin. Elle caressa finalement Gland. Apparemment, ça lui faisait plaisir.

Ryoko sortit son téléphone portable. C'était amusant. Comme son sac, son portable possédait plusieurs petits accessoires en forme de canard. A ce moment, il comprit pourquoi Wicay lui avait donné ce surnom. Il n’avait pas remarqué son sac avant. Mais, en y réfléchissant, ce serait mieux si Kuro avait un sac. Avec les deux poches de son pantalon, il pouvait transporter sans problème ses deux poké-ball. Mais que fera-t-il lorsque son équipe s’agrandira ? En plus des objets. Non, c’était mieux d’avoir un sac. Il penserait à en prendre un la prochaine fois.
Après avoir vérifié certainement l'heure sur son portable, elle poussa ses pokémons vers ceux de Kuro. Capu se dirigea vers les deux pokémon avec un large sourire et son second biscuit. Tandis que Gland essayait d'éviter Farfuret à cause de son type, et se dirigea vers Fouinette. A ce moment là, Wicay demanda la raison de leur venue à Alcea Rosea.

Ryoko n'avait pas une histoire extraordinaire. Elle vivait avec son frère et a intégré l'académie par envie. Comme Kuro, elle voyait peu ses parents apparemment. Et elle vient de Sinnoh. Sinnoh? Ce n'était pas étonnant. Ces biscuits étaient bien des Poffins de Sinnoh n'est-ce pas?

"Sinnoh? Je ne connais pas bien cette région. Mais tes biscuits, ce sont bien des Poffins? Je sais que ces biscuits viennent de Sinnoh mais je n'en ai jamais vu. ‘’

Que ça soit un poffin ou un simple biscuit, ça n’allait pas changer le fait que Capu les adorait. Il essayait de sympathiser avec Farfuret biscuit dans la patte. Kuro réfléchissait à son entrée à l’académie. Il ressentit un peu de nostalgie. Pas grand-chose, mais assez pour le garder muet quelques instants. Il soupira un coup et répondit.

" Eh bien, c’est une longue histoire. Mais pour résumer, j’étais noble et j’ai fugué de chez mes parents pour pouvoir devenir dresseur avec mon capumain. Je me suis entrainé deux ans pour combattre dans une arène et après ma défaite, j’étais déçu. J’ai trouvé une affiche de l’académie. Je me suis dit que mes deux ans d’entrainement ne seraient pas perdus si je venais ici. "

Il avait un ton naturel comme si ce qu’il racontait était « normal ». Gland lui frappa légèrement la jambe pour l’avertir que ça ne se disait pas aussi naturellement. Kuro le comprit.

" Ah excusez-moi. Et toi Wicay ? Je te retourne ta question. "

Était-ce utile de s’excuser ? Pas vraiment en y repensant. Mais il tutoyait Wicay alors qu’il le connaissait peu. Pour un noble, c’était inadmissible. Mais Kuro le savait. Il savait que c’était normal de tutoyer après quelques minutes passées avec quelqu’un. Il voulait montrer qu’il n’était plus du tout un noble. Il allait aussi finalement savoir si Wicay était un civil ou quelque chose d’autre.



Dernière édition par Kuro Addams le Sam 10 Nov 2012 - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 20
Age : 24

Âge du personnage : 21
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Jeu 8 Nov 2012 - 20:13

Donc, Wicay a devant ses yeux une jeune petite qui a innocemment rejoint l'école. Une histoire mignonne en soit. Par contre, l'histoire de Kuro le fit froncer le sourcille. Ce jeune gosse est bête ? Partir comme ça de chez lui, genre comme si c'est normal. Wicay s'était fait bannir de chez lui, avant de pourrir quelques années dans son marais, voyager dans des cales, dormir à l'ancienne sur des flancs montagneux.
Il regarde silencieusement les cicatrices de son bras gauches, souvenir de ses voyages, celle-ci c'était une brûlure qui a eu lieu alors qu'il farfouillait dans la chaufferie d'un navire, ça une balafre alors qu'il escaladait un mont à la recherche d'un abri. Ses cinq années défilent devant ses yeux. Après son silence de plomb, il daigne enfin répondre.

"Je viens d'Akre, un village situé au nord-ouest du grand marais d'Okatuis, peu avant la frontière de Heimm, la capital de ma région natal : Erkori. Les habitants d'Akre, moi compris, sont très superstitieux, ceci est dû au fait qu'Okatuis est un repaire de pokémons spectre et aussi que les conditions de vies y sont pas top-top, pas comme ici quoi.
On a un petit rite de passage à l'âge adulte, on doit s'allier à un pokémon, sans se servir de ces trucs ronds, là, on en a pas chez nous, pour battre un spectre. Je l'ai bien sûr combattu et c'est grâce à Yuptan que je l'ai vaincu. A mon retours, je me suis fait bannir de chez moi, le petit oiseau que je venais de recueillir est natif de la fameuse Heimm et on dit qu'apporter un pokémon qui n'habite pas dans le marais au village lui apportera malheurs sur l'année.
Forcement, ça je ne le savais pas. J'ai ensuite vogué ici et là, avant de tomber, moi aussi, sur une affiche. Je me suis dès lors mit en tête de venir ici, sans trop savoir pourquoi en fait, c'est pour ça que je suis là."


Pendant son discoure, la joie naturelle de Yuptan semble s'être volatisée, il doit deviner que c'est à cause de lui que Wicay est partie, il en semble désolé. Wicay se tourne vers Kuro et lui demande.

"Pourquoi tu es partie de chez toi ? Quelles raisons t'ont fait quitter ton doux nid ? Surtout si tu était noble, tu n'as pas voulu prendre de cours propres à toi ? T'imagine qu'ils vivent comment tes parents, sans leur fils chéri à la maison ? Tu leur envoie des nouvelles de temps en temps ? Moi si je vais ça, on brûle ma lettre."

Un câlin de Yuptan calme Wicay.

"Pardon, je m'emporte, mais au moins, vous connaissez mon histoire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Ryoko White
Lychnis

Féminin
Messages : 121
Age : 19

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Ven 9 Nov 2012 - 19:54


" Le passé c'est le passé... "


Le Capumain prit le biscuit avec joie, sauf que Ryoko se demanda si c’était vraiment une bonne idée de lui en redonner. Généralement, les Pokémons en redemandent toujours plus, comme son Fouinette en fait, il ne peut s’empêcher d’en redemander. Ma fois, Ryoko savait où était les limites des gâteries, mais pour ceux de Kuro, elle ne savait pas. Bon de toute manière elle connaissait les limites en général, et Kuro n’avait qu’à lui dire quand il fallait qu’elle se stop. De toute manière il ne lui en restait plus beaucoup, elle devrait en refaire…
Kuro me demanda si mes biscuits était des Poffins, justement, il ne connaissait pas bien cette région mais savait qu’il y avait des Poffins. Et qu’il n’en avait pas jamais vu, malheureusement, c’est que je ne pourrais pas lui en montrer… Ils sont trop deg’.

«Ahaha, non, ce ne sont pas des Poffins. Mon frère a essayé de m’apprendre mais il m’a toujours dit que je n’étais pas douée et qu’ils étaient deg’. Mais bon, ça ne change rien, je préfère les biscuits normaux, même si c’est moi qui les font… » Dit-elle en rigolant bêtement, son frère pouvait sembler « méchant » en disant qu’ils étaient deg’ mais ce n’était pas le cas, puisque c’était la pur vérité.

Le Farfuret essaya de sympathiser, le Capumain essaya aussi biscuits à la patte, plutôt motivé on dirait et sociale. Peut-être qu’il finira par se faire des potes, car Ryoko trouvait que ses Pokémons était des asociales notoire. Par contre, la demoiselle remarqua que Kuro avait l’air… plutôt nostalgique quand il raconta son histoire… Il soupira et commença à s’expliquer :

« Eh bien, c’est une longue histoire. Mais pour résumer, j’étais noble et j’ai fugué de chez mes parents pour pouvoir devenir dresseur avec mon capumain. Je me suis entrainé deux ans pour combattre dans une arène et après ma défaite, j’étais déçu. J’ai trouvé une affiche de l’académie. Je me suis dit que mes deux ans d’entrainement ne seraient pas perdus si je venais ici. »

La jeune fille surtout surprise du ton que le garçon prit en s’expliquant. Son Pokémon, Granipiot lui cogna la jambe, c’était sûrement pour lui dire que ce n’était pas… « normal ». Mais Ryoko n’y voyait aucun inconvénient, il avait sûrement de bonnes raisons.

Wicay lui s’expliqua aussi à son tour, mais lui il n’était pas de l’avis de Ryoko. La fugue de Kuro n’était pas normale, c’était bête, c’était stupide et elle l’avait compris. Mais ce n’était sûrement pas ses affaires, Kuro avait le droit. Mais si jamais elle le défendrait. On ne sait jamais. Il avait sûrement vécu plus de choses que les deux jeunes adolescents, mais ce n’était pas une raison.

"Je viens d'Akre, un village situé au nord-ouest du grand marais d'Okatuis, peu avant la frontière de Heimm, la capital de ma région natal : Erkori. Les habitants d'Akre, moi compris, sont très superstitieux, ceci est dû au fait qu'Okatuis est un repaire de pokémons spectre et aussi que les conditions de vies y sont pas top-top, pas comme ici quoi.
On a un petit rite de passage à l'âge adulte, on doit s'allier à un pokémon, sans se servir de ces trucs ronds, là, on en a pas chez nous, pour battre un spectre. Je l'ai bien sûr combattu et c'est grâce à Yuptan que je l'ai vaincu. A mon retours, je me suis fait bannir de chez moi, le petit oiseau que je venais de recueillir est natif de la fameuse Heimm et on dit qu'apporter un pokémon qui n'habite pas dans le marais au village lui apportera malheurs sur l'année.
Forcement, ça je ne le savais pas. J'ai ensuite vogué ici et là, avant de tomber, moi aussi, sur une affiche. Je me suis dès lors mit en tête de venir ici, sans trop savoir pourquoi en fait, c'est pour ça que je suis là.
"

Oui, Wicay n’était pas du tout de son avis, il avait vécu des choses dures à supporter, Ryoko le sentait et le voyait. Mais il semblait mieux se porter. La demoiselle lança un sourire bienveillant et réconfortant, histoire de détendre l’atmosphère. Justement il demanda à Kuro pourquoi si et pourquoi ça, Ryoko se sentait un peu exclue et surtout elle ressentait de la peine pour le jeune garçon. Il n’avait peut-être pas envie de tout leur raconter, et surtout, il était peut-être malheureux. Mais bon, ne se mêlons pas de ce qui lui regarde pas.
Et bien sûr, leur histoire était moins banale que la sienne… pff… Elle n’avait pas de quoi se plaindre.

« Je te pleins Wicay, ça dû être dure de traverser tout ça. Mais Kuro aussi à sûrement aussi vécu des choses dure. Mais c’est moins banal que pour moi, je me sens tout à coup… trop heureuse par rapport à vous… Si on peut dire ça comme ça… »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthae
avatar
Kuro Addams
Menthae

Masculin
Messages : 105
Age : 21

Âge du personnage : 13 ans
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    Ven 9 Nov 2012 - 21:31


Superstitions


Ryoko dit qu'il ne s'agissait pas de poffins mais de biscuits normaux. Sa cuisine en poffin était-elle vraiment si mauvaise qu'elle le disait? Comme quoi Sinnoh n'est pas rempli que d'amateurs de ces douceurs. Mais bon, les biscuits normaux ne semblaient pas plus mal. Elle avait sans doute raison, ces biscuits étaient suffisants. Kuro écoutait ensuite Wicay avec attention.

Il venait d'un marais à la mentalité superstitieuse. Il a été banni à cause de son pokémon et a vécu tout seul pendant des années? Sa personnalité non-civilisée devenait normale à ce moment là. Il est normal de ne pas l'être quand on vit dans une région comme celle-ci et être ensuite livré à soi-même. Akre? Okatuis? Heeim? Erkori? Ces noms étaient totalement inconnus pour Kuro. Il n'avait jamais entendu de tels endroits. Mais il avait retenu le principal.
Mais finalement, lui aussi à dû partir de chez lui à cause de son pokémon. Ils ont dû partir pour des raisons différentes de chez eux. Et la raison de Kuro n'avait pas l'air de plaire à Wicay. Il s'était retourné vers lui et lui a posé plusieurs questions.

"Pourquoi tu es partie de chez toi ? Quelles raisons t'ont fait quitter ton doux nid ? Surtout si tu était noble, tu n'as pas voulu prendre de cours propres à toi ? T'imagine qu'ils vivent comment tes parents, sans leur fils chéri à la maison ? Tu leur envoie des nouvelles de temps en temps ? Moi si je vais ça, on brûle ma lettre."

Le ton si ferme de Wicay avait beaucoup surpris Kuro. Il restait figé de terreur. Le jeune homme montrait bien qu'il était quelque part jaloux de Kuro. C'était normal. Entendre que quelqu'un qui avait plus de chance que soit et ne pas en profiter, c'est rageant. Il n'avait pas une vie formidable et Kuro vivait dans le luxe. Il a été banni tandis qu'il est parti de son plein gré par ce qu'il aurait pu comprendre, un caprice. Ses parents le rejetaient tandis que ceux du jeune noble attendaient certainement son retour à bras ouverts. Même s'il en sont arrivés au même point, leurs vies étaient très différentes avant.
Kuro restait muet un long moment, se demandant si ce qu'il a fait était vraiment déplacé. Jusqu'à ce qu'il répondit.

"Eh bien.... mes parents travaillaient beaucoup. Ma seule amie était une domestique qui m'a fait connaitre les pokémons et a été virée à l'arrivée de mon capumain. Je voulais devenir dresseur mais mes parents n'étaient pas d'accords et avaient envisagés de m'enlever mon pokémon et que je me retrouve seul. Je suis parti pour garder mon capumain.
Je ne sais pas vraiment comment mes parents l'ont pris, mais si je leur envoie des nouvelles, j'ai peur qu'il vienne me chercher. Car sinon cette fois je resterai à jamais dans un grand manoir, seul.


Il regardait son capumain qui ne souriait plus. Mais après avoir vu le regard de Kuro qui voulait dire "C'est mieux ainsi", il se remit à sourire.

"Certes les nobles sont riches et j'aurais pu avoir des cours privés. Mais, je ne voulais pas rester seul toute ma vie. Je voulais être dresseur et ce n'était pas possible dans un statut de riche noble.

Il prit grainipiot dans les bras. Décidément ce pokémon n'était pas rassuré par la présence de certains pokémons. Il regardait Ryoko qui le soutenait, et ça lui faisait plaisir. Il se demandait si cette réponse allait apaiser la colère de Wicay ou au contraire l'empirer. Il était intimidé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'aube du premier jour    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'aube du premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE PREMIER JOUR de Marc Levy
» Premier jour du printemps
» Au premier jour il y avait... La Compagnie Bleuzen
» Le Premier Jour du reste de ta Vie- Rémy Bezançon
» [Article] : Enveloppes Premier jour : Partenariat Algérie Poste - Google

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcea Rosea ♣ :: Campus d'Alcea Rosea :: Les Gares sur l'Eau :: Allée principale-