AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'effet de l'assurance } TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin
Messages : 520
Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Zero

MessageSujet: L'effet de l'assurance } TERMINE   Sam 3 Nov 2012 - 20:30


SOLITAIRE

Le constant besoin du recul



On lui avait dit que les marches étaient épuisantes. Que la vue était imprenable. Que le calme froid régnait.

On ne s'était pas foutu de sa gueule.

Ryüko observait les environs par les larges meurtrières, le souffle court. Elle prenait son temps pour regarder chaque partie du décor, sachant qu'elle ne pouvait pas être dérangée. Il n'y avait jamais personne qui venait ici, ils avaient bien trop à faire, et ils ils devaient être certainement plus intelligents que Ryüko. Parce que, tuer ses poumons de fumeuse dans les veux escaliers étroits et sombres, pour une vue, avouons que ce n'était pas très malin. Cependant, maintenant qu'elle était là, et qu'elle s'était donnée tout ce mal pour arriver là, elle n'était pas prête de redescendre.

Le murs circulaire était nu, hormis les quelques meurtrières tout le tour. La tour était grande et sombre. Certainement fraiche dans les plus chauds jours d'étés, et aujourd'hui quasiment glaciale sous la météo pluvieuse de novembre. Construite de grandes pierres, elle représentait l'âme du château ancien autant que celui-ci, tout en le surplombant de quelques dizaines de mètres. Tout était visible, d'ici, et la fraicheur de l'air ne dérangeait nullement le paysage par quelconque brouillard, comme l'atmosphère sombre qu'entretenait les nuages gris.

Ryüko aimait les endroits comme celui-ci. Où il fallait donner des efforts pour y arriver, avec l’assurance d'une des meilleur récompense qu'elle connaissait : La sérénité. En effet, la jeune femme aimait ces endroits solitaires, se retrouver seule pour réfléchir loin des problèmes du quotidien, loin de tout ce qui aurait pue mauvaisement l'influencer dans ses réflexions.

D'ailleurs, elle était tellement ancrée dans ses pensées, qu'elle ne s’aperçut pas de suite qu'une silhouette s'introduisait dans l’entrebâillement de la grosse porte en bois.





Dernière édition par Ryüko Iwasuru le Lun 19 Nov 2012 - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'effet de l'assurance } TERMINE   Dim 4 Nov 2012 - 18:33


« Rencontre »

Montant et descendant les escaliers, Gabriel pensait au jour de son combat contre ce Clive. Qui est-il ? Un élève comme les autres peut-être. Gabriel tournait dans tous les sens, il ne voulait pas s'arrêter. Les escaliers s’entortillaient, si quelqu'un voulait monter, il aurait forcément bousculé Gabriel. Et ce pauvre gars se serait pris ou une engueulade, ou s'il se serait excusé, il n'aurait eu qu'un petit " il n'y a pas de mal ". Gabriel n'était pas méchant, il était juste un peu brusque, un peu cru. D'accord il aimait faire souffrir, mais lorsque l'on s’ouvre à lui, souvent il surprend les gens. C'est en descendant sa cent trente sixième marches qu'il vit une jeune fille. Les cheveux bruns, un short déchiré, en clair, tout le matériel de la parfaite racaille de salon. Gabriel continuait de descendre, se stoppant une marche après elle. Il se retournait et vis un visage familier. C'était cette fille de la bibliothèque, elle était bien plus belle que d'habitude. Mais elle avait toujours cet air triste et maussade.

« Hey Sayuri. Tu te souviens de moi ? Le petit blondinet de la bibliothèque. »

Il lui souriait gentiment, il la trouvait belle et attirante. C'était l'une des plus belles filles qu'il n'avait jamais vu, comme un ange tombé de son nuage. Mais Gabriel ne se permettait pas de tomber amoureux. En aucun cas il laisserait l'amour lui transpercer le cœur. Oh non, en aucun cas. Il faudrait être bien accroché à ses chaussures pour y croire. Mais ce que Gabriel ne savait pas, c'est que l'amour arrive n'importe où et n'importe quand. Il suffit la plus part du temps de juste tendre les bras et les oreilles. En disant cette phrase, Gabriel croyait qu'elle ne l'aurait pas reconnue tout de suite, sur le coup. Mais il n'imaginait pas qu'elle ne l'aurait pas reconnue du tout.


CODE BY .MAPYDEW
Revenir en haut Aller en bas
Féminin
Messages : 520
Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Zero

MessageSujet: Re: L'effet de l'assurance } TERMINE   Lun 5 Nov 2012 - 0:43


TROMPÉ

Euh, on s'connait ?



Eh ? Ryüko avait encore longuement continuée à observer le paysage par les larges meurtrières, avant de se rendre compte de la présence d'un inconnu. Réveillée soudainement par sa voix, elle s'était retournée d'un bon, surprise par l'entrée d'une personne inconnu dans cette tour, qui était pourtant réputée pour être toujours déserte. Elle observa d'un coup d’œil le jeune blond à la coupe Justin Bieber qui lui souriait, genreonseconnait. Il se mit à lui parler chinois. D'abord d'une bibliothèque - parce qu'il y avait une bibliothèque, ici ? - et puis de .. rencontre. ERROR.

- Désolé, mais .. je ne vois pas du tout qui tu es.

En effet, sa tête ne lui disait rien du tout. Et pourtant, elle s'en souviendrait si jamais elle l'avait déjà croisé. Ce genre de touffe claire, de sourire fin et d'allure .. parfaite, ou qui semblait en constant recherche de la perfection, ne s'oubliait pas. Ryüko pensa qu'il devait être du genre à aimer tout ce qui était parfait-parfait. Mais ne pue deviner s'il était gentil. Dans sa tête, elle l'avait déjà casé comme un étrange personnage. Et cette dernière assurance confirma son ressentit: elle le voyait vraiment pour la première fois. Il devait sûrement confondre avec quelqu'un d'au ..

- Oh ! s'exclama-t-elle avec un grand sourire. Tu as dû rencontrer ma sœur, Sayuri. Nous sommes jumelles. Moi, c'est Ryüko, enchantée. Et toi, alors, tu es ?

Évidemment, qui d'autre pour rencontrer des gens qui vont dans des tours déserte, dans une bibliothèque ? C'était toute la signature de sa sœur, ça. Mais la Lychnis était intriguée. Sa sœur ne lui en avait pas parler, de ce jeune homme. Et pourtant, elle était casi sûre qu'il devait être le genre de personne qu'on cite le soir, à table durant le dîné. D'autant plus que les deux sœurs avaient une enfance à rattraper, et que jamais Ryüko n'avait autant parlé d'elle et apprit d'une autre, en si peut de temps.

La jeune brune s'approcha du jeune homme, accueillante comme elle aimait l'être avec les inconnus. Même si cette personne avait une allure étrange, elle méritait une chance.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'effet de l'assurance } TERMINE   Lun 5 Nov 2012 - 3:18


« Rencontre »

Dans son visage, on sentait la sérénité, dans ses yeux on s'entait la joie, dans ses cheveux on sentait la vie. Personne ne m'avait donné autant de joie et d'amour avant ce jour. Dit-moi ton nom et je te chérirais jusqu'au prochain levé de matin. Je t'en prie, ne laisse pas mon cœur sans flamme et sans vie. Accepte un baisé de moi sans broncher et tu me combleras de bonheur.Gabriel E. Crimson

« Désolé, mais .. Je ne vois pas du tout qui tu es. » dit-elle avec une voie des plus plaisante.

Mais ?! Un choque vint au jeune homme. Cette voie n'était pas celle de la jeune fille, elle était plus douce, plus sympathique. L'autre n'était que désespoir et tristesse. Gabriel fronçait les sourcils un moment, il ne comprenait pas. Qui était-elle ? Ce n'était pas Sayuri. Ce n'était pas la petite fille de la bibliothèque. Non, elle elle est bien plus attirante, bien plus aimante. Elle était forcément quelqu'un d'autre, peut-être une sœur, ou une cousine. Mais cette ressemblance, si perturbante, elle était bien réel, elle est bien devant lui.

« Oh ! Tu as dû rencontrer ma sœur, Sayuri. Nous sommes jumelles. Moi, c'est Ryüko, enchantée. Et toi, alors, tu es ? »

Une jumelle ? Étais-ce une blague ? Non, sans nul doute les jeunes filles étaient sœur. Cette ressemblance ne cache rien d'autre que des liens de sangs. Mais, outre c'est barrières, Gabriel avait toute ses chances avec elle, elle n'était pas froide et distance comme Sayuri, non, elle était tout le contraire, alors pourquoi ne pas tout faire pour avoir de bon lien entre elle et lui. C'est alors qu'elle s'approchait de lui, si gentiment, avec un air des plus enjôleurs. Cette fille était bel et bien le contraire même de la jeune Sayuri Iwasuru. Rien avoir dans la manière de se comporter, non rien.

« Je suis Gabriel, membre éminent de la Team Astria, enchanté de te rencontrer Ryüko. Voudrais-tu te balader en ma compagnie ? »

Il lui tendit une main tout en se pliant vers l'avant. Dans son monde, on appelait cela une révérence. Avec un peu de chance, Ryüko aimerait ses bonnes manières. Peut-être sera-t-elle la jeune fille à qui il ouvrira son cœur et ses pensées. Mais pour le moment, une balade dans la tour allait se faire entendre. Gabriel avait hâte de la faire visiter ce qu’il présumait être le pire clicher de cette école, une tour des plus romanesques.


CODE BY .MAPYDEW
Revenir en haut Aller en bas
Féminin
Messages : 520
Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Zero

MessageSujet: Re: L'effet de l'assurance } TERMINE   Mar 6 Nov 2012 - 18:40


CHARMANT

Uniquement pour l'instant ?



Une révérence. Enfin une personne avec des bonnes manières. En général, les jeunes dans les études étaient soit trop francs, soit trop vulgaires, soit trop timides .. Ils ne pensaient que rarement à la politesse, ne prenaient que rarement le temps d'être un minimum charmant, ce qui était pourtant quelque chose de très simple, très classe et très respectable. C’était rare, dans les académies remplies de jeunes rebelles.

Elle s'était tout de même arrêté sur sa présentation. Il faisait partit de la Team Astria ? C’était rare, ça, non ? Elle ne savait pas - encore - ce que cela impliquait, mais, de réputation; cela n'apportait rien de bon. Elle n'était cependant pas du tout du genre à s'arrêter à des rumeurs, et décida de lui accorder un sourire.

Un peut surprise tout d’abord, Ryüko accepta tout de même bras le bras du jeune blond, bien qu’elle se demandait où il était possible d’ailler, du haut d’une petite tour où il fallait gravir des centaines de marche pour y arriver. Mais bon, le bras d’un gentlemen ne se refusait jamais, elle aurait été bien sotte de l’ignorer.

Elle était bien curieuse de savoir comment s’était passée leur rencontre. Il allait falloir qu’elle en parle à sa sœur, de ce jeune homme. Ils commencèrent à descendre les marches, une par une, et à discuter. Le couloir était petit, mais très bien éclairé par les immenses fenêtres qui se trouvaient très régulièrement sur un des deux mur. Le plafond était haut et en voûte, peu décoré mais pas nus, et c'était très beau à voir. Il y avait aussi une presque bonne vue, par ces fenêtres, que par les meurtrières de la tour. Il n’y avait que le toit du château des narcissus qui gâchait un peut le paysage.

- Alors, comme ça, tu connais ma sœur ? Sayuri ?

Encore une fois, sa sœur jumelle ne lui avait pas du tout parlé de Gabriel. C’était aussi une personne dont elle n’avait jamais entendu parler. Elle se demanda quel genre de personne il était. Il semblait sympas, bien que les membres de la Team Astria étaient réputés pour être tout sauf sympas. Elle décida de lui laisser le bénéfice du doute.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'effet de l'assurance } TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'effet de l'assurance } TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obtenir un chrome effet miroir sur une piece plastique
» Effet Sonnore Stop Motion , Arene Raw
» [TUTO] Capture NX2 : Effet Orton
» Comment créer un effet Vintage ?
» Le matériel pour l'effet maquette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcea Rosea ♣ :: Campus d'Alcea Rosea :: Domaine des Narcissus :: Tours-