AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solitaires au clair de lune [Hestia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Messages : 113
Age : 24

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : ///

MessageSujet: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mar 20 Nov 2012 - 22:23

Niklaus était arrivé il y a peu à l'académie. L'endroit était beau et vivant. Peut-être même un peu trop vivant pour le Narcissus nouvellement intégré. Il avait toujours été habitué à une vie assez isolée et solitaire. Sa vie de famille presque inexistante, l'absence de frères et soeurs... Les livres avaient été ses seuls amis un long moment, ce qui avait laissé des traces. Les autres étudiants étaient bruyants, surexcités... Chaque jour était une nouvelle épreuve à sa patience des plus moindres.

C'est pourquoi des fois, il ressentait le besoin de s'isoler dans un environnement calme et isolé. Recharger les batteries avant d'affronter à nouveau la vie. Et ce soir était l'un de ceux-là. Niklaus avait erré longtemps à la recherche d'un endroit où l'on ne le dérangerait pas et où il pourrait lire tranquillement. Le jeune homme avait finalement trouvé une tour, certes haute et fatigante à monter, mais qui en faisait justement un endroit déserté des élèves.

Les marches étaient interminables et il dut s'arrêter une ou deux fois pour atteindre le sommet. Mais la vision qui s'offrit à lui en valait la peine. Une magnifique vue sur toute la campagne et les infrastructures environnantes, le tout baigné d'un clair de lune immaculé. Une légère brise soufflait, déplaçant quelques fins nuages dans le ciel nocturne. Attrapant une de ses pokéballs, Nik fit apparaître son Séléroc qui baigna instantanément l'endroit d'une lueur argentée amplifiée par la lune.

- Salut toi. Tout va bien ?

Ce à quoi le pokémon répondit par un petit cri aigu et vînt se placer à coté de son dresseur. Le livre que Niklaus sortit se mit instantanément à flotter au niveau de son visage et la lecture commença. L'histoire était prenante. Tellement en fait, que lorsqu'un bruit de fit entendre, Niklaus sursauta légèrement en grognant de mécontentement.


Dernière édition par Niklaus Finnegan le Mer 28 Nov 2012 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mer 21 Nov 2012 - 15:27



Solitaires au Clair de Lune

AVEC : Niklaus Finnegan

Prise d'une insomnie, Hestia décide d'aller chercher un peu de calme et d'air frais au sommet d'une des tours du château. Mais alors qu'elle pensait rester seule, elle tomba sur un autre Narcissus...




Depuis sa discussion avec Arazer Lansfeld, Hestia avait du mal à dormir. Il envahissait ses pensées dés qu'elle n'était pas occupée et parvenait même à la déconcentrer de temps en temps. Elle voulait être sûre de ne pas avoir prit trop de risques en lui promettant qu'elle le vaincrai un jour. Elle savait qu'il était fort, qu'il était stratège. Mais elle avait la rage. Parce qu'elle avait non plus l'envie, c'était au delà de ça. Elle DEVAIT le vaincre.

Alors elle stressait. Elle voulait être bien sûre de ne pas perdre lors d'un véritable combat avec lui. Et elle avait peur de confronter son cher Malosse à une nouvelle défaite. Elle réfléchissait. Elle réfléchissait tout le temps. Et cette simple pensée l'empêchait de dormir depuis quelques jours.

Ce soir, lors d'une n-ième insomnie, elle décida de sortir. Astian qui dormait sur son lit se réveilla au premier craquement su sommier et émit un grondement interrogateur. Hestia posa son index sur ses lèvres pour qu'il ne fasse aucun bruit, emmena avec une couverture qu'elle passa sur ses épaules et sortit de la chambre en silence, laissant ses deux colocataires en paix. Elle savait où elle voulait aller. Si la nuit porte conseil, autant aller franchement à sa rencontre.

Hestia se dirigea vers une des tours du château et commença son escalade, Astian sur les talons. Malgré sa fatigue, il ne la laisserait seule pour rien au monde.

Arrivée au sommet, Hestia resta un moment accoudée aux pierres froides à regarder l'horizon. Le ciel était dépourvu du moindre nuage et la lune baignait les plaines de sa lumière grise. Le fraîcheur de l'automne forçait la Narci à s'emmitoufler dans sa couverture le plus possible, mais elle aimait sentir le froid sur son visage.



Quand ses jambes le demandèrent, elle alla dans un coin sombre et d'adossa aux pierres du mur. Le Malosse vînt prendre sur ses genoux sa place accoutumée et se lova en rond contre elle. Toujours noyée dans sa réflexion, Hestia caressait son poil noir doucement.

Ils restèrent plusieurs heures immobiles. Hestia n'avait pas froid, elle était bien.

Soudain, elle entendit un craquement sur la surface lisse des pierres. Astian redressa la tête aussitôt et émit un discret grondement.

- Tu as entendu ?

- Malosse...

- Allons voir...

Le Malosse descendit de ses genoux pour la laisser se lever puis se dirigea à pas feutrés vers la sortie de l'escalier menant en haut de la tour. Hestia le suivait à distance. Ce pouvait être un Pokémon sauvage et elle ne voulait pas se retrouver en tête à tête avec lui.

Astian avança jusqu'à tomber sur un dresseur accompagné d'un grand Séléroc. Il se mit à grogner en continuant à avancer pour signifier à l'inconnu que sa présence était loin d'être désirée.

Derrière lui, Hestia finit par apercevoir le dresseur à son tour dans la pénombre, illuminé par son Pokémon. Astian s'était arrêté mais grognait toujours.

- Qui est là ? finit-elle par lancer, légèrement inquiète.



(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 113
Age : 24

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : ///

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mer 21 Nov 2012 - 21:04

Lui qui comptait sur un petit moment de solitude amplement mérité, c'était encore pas pour cette fois. Maudite école ! A peine avait-il levé les yeux qu'il se retrouvait limite nez à nez avec un Malosse grognant sourdement. C'est pas vrai ! Il avait trouvé THE endroit pour être tranquille sur tout le domaine et, comme par hasard, il se faisait agresser par un chien ! Mais qui dit chien dit humain. Un Malosse sauvage en haut d'une tour, c'était pas très crédible... Et quand on parle du loup, celui-ci ( ou celle-ci, en l’occurrence ) ne tardât pas à faire son apparition.

A sa question, Nik eut envie de lever les yeux au ciel. "Qui est là ?" ! Sur le coup, les deux réponses qui défilèrent dans sa tête furent : "Lansfeld en string en train de compter les étoiles !" et " Celui qui était là tranquillement et que ton clebs menace ! Bouffonne !". Mais c'aurait été manquer de savoir vivre. Devant l'attitude franchement hostile du toutou, Mist vînt se placer devant moi dans un réflexe protecteur, augmentant encore sa luminosité en l'approche du combat. Niklaus était fier de l'attitude de son compagnon mais celui-ci n'étant pas entraîné, il n'avait aucune chance de vaincre. Autant mettre fin aux hostilités tout de suite.

- Recule Mist.

Ce à quoi le Séléroc obéit avec une légère plainte. Niklaus rangea le livre dans sa besace et se leva tranquillement pour ne pas affoler le Malosse. Voyant l'ombre s'avancer peu à peu, il reconnût les traits d'une jeune femme qu'il avait croisé quelques fois dans les couloirs mais à qui il n'avait jamais prêté d'intention particulière.

- Un Narcissus qui cherchait un coin tranquille. Tout comme vous, je suppose.

Avec un regard en coin pour le Malosse grondant interminablement, Niklaus continua sur sa lancée.

- Pourrait-on avoir une explication civilisée ? Votre Malosse n'est pas pour mettre à l'aise.

Pas que Niklaus ait peur de ce chiot mais la situation pouvait rapidement virer au conflit et Niklaus n'aimait vraiment pas se sentir sous la menace de quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mer 21 Nov 2012 - 21:56



Solitaires au Clair de Lune

AVEC : Niklaus Finnegan

Prise d'une insomnie, Hestia décide d'aller chercher un peu de calme et d'air frais au sommet d'une des tours du château. Mais alors qu'elle pensait rester seule, elle tomba sur un autre Narcissus...




Hestia finit par voir distinctement le jeune homme qui venait perturber son moment de solitude. Ou alors, elle venait de perturber son moment de solitude... Enfin bref ! Ils s'étaient mutuellement perturbés quoi !

Le dresseur rappela son Séléroc alors que le Pokémon s'avança naturellement à la rencontre d'Astian. D'un ton froid mais poli, il demanda à Hestia de rappeler son chiot. Ce qu'elle fit sans tarder, soulagée de ne rencontrer qu'un élève.

Se rapprochant d'Astian, une simple caresse sur le tête suffit à le faire cesser de grogner. Le Malosse se redressa et garda les yeux rivés sur le jeune homme et son Séléroc.

Plongeant son regard dans celui du Narcissus (parce qu'il était de nuit sur son domaine non ?), elle lui lança d'une voix beaucoup plus assurée qu'il y avait quelques secondes :

- Avec moi on se tutoie, on est d'accord ? Je ne vouvoie jamais des gens du même âge que moi...

On était pas à quelques années près !


A vu de nez, il avait entre 16 et 22 ans. Trois ans d'écart tout au plus, on allait pas en faire une maladie. De toute façon, Hestia n'aimait pas le vouvoiement, alors s'il voulait continuer, il continuerai tout seul !

Elle se rapprocha encore et lui tendit une main sûre.

- Hestia Elwing.

Montrant son chiot d'un signe de tête, elle ajouta :

- Je te présente Astian.

Comme à son habitude, le Malosse se redressa le plus dignement possible avant d'incliner la tête respectueusement, les yeux dans ceux du dresseur qui lui faisait face.

Elle n'allait pas s'excuser pour ce pseudo-dérangement. Après tout, elle était arrivée la première. Si on y réfléchissait bien, c'est lui qui l'avait dérangée !

- Pas de conflit pour moi ce soir, je te rassure. Sauf si tu tiens à en avoir un.

C'était dit sans aucune arrogance. Seulement pour bien signifier qu'elle savait se défendre s'il lui prenait la tête.



(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 113
Age : 24

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : ///

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Jeu 22 Nov 2012 - 21:42

Le Malosse s'était tu. On pouvait repartir sur de bonnes bases. Maintenant il distinguait clairement la jeune femme dont les traits féminins étaient indéniables. Avec un haussement de sourcil surpris, celle-ci vînt se planter devant lui. La première phrase qu'elle prononça la fit déjà baisser dans son estime de départ assez basse... Pas de vouvoiement ? Depuis quand avaient-ils gardé les sardines ensemble ? Parce qu'ils avaient à peu près le même âge, ils devenaient potes ? Son mécontentement dût se lire sur son visage à ce moment-là. C'était pas sa faute, il détestait la familiarité dont faisaient preuve les inconnus envers lui.

C'est donc à contrecœur qu'il donna son assentiment. Les deux dresseurs se jaugèrent un instant qui parût durer une éternité, éternité qui fut rompue par une main tendue. Au moins elle ne tenta pas de lui faire la bise. Un point pour elle. Niklaus hésita un moment mais finit par serrer la main qui lui était tendue. Autant ne pas compliquer les choses alors qu'il venait juste d'arriver.

- Niklaus Finnegan. Je suis nouveau ici.

Et alors que sa maîtresse se présentait, le Malosse fit de même d'une façon très digne que le jeune homme apprécia beaucoup et qui lui tira un petit sourire. Il répondit un pokémon d'un petit signe de tête.

- A moi de te présenter Mist.

Celui-ci s'approcha aussitôt du petit groupe pour se placer au coté de Nik et salua la dresseuse et son chiot d'un petit cri aigu avant d'observer le Malosse d'un air curieux. Le chiot se mit alors à flotter légèrement dans les airs d'un air légèrement affolé ce qui tira un autre sourire au Narcissus.

- Il l'aime bien on dirait.

La dernière remarque de la dresseuse coupa cependant court à la petite faiblesse qui prenait Niklaus. Heureusement pour elle qu'il venait d'arriver sinon il l'aurait aussitôt défiée. Mais quelque part, c'était une chose qu'il savait apprécier. Une attitude franche et directe. Cette jeune femme savait ce qu'elle voulait et où elle allait. Sûre d'elle, belle et forte. Pas mal. Niklaus répondit d'un ton désinvolte.

Non, je n'y tiens pas plus que ça. Je suis venu ici me reposer, pas me surmener. Mais une prochaine fois.

Et ça, c'était sûr, il ne laisserait pas passer une semi-provocation en duel comme ça. Et puis il avait hâte de constater si la confiance en elle-même de la dresseuse avait un fond ou non. Niklaus jeta un regard à son pokémon qui comprit et fit léviter légèrement les deux dresseurs afin de soulager leurs jambes.

Ton Malosse t'a l'air de t'être très attaché, dit-il en observant le pokémon toujours lévitant mais plus calme, on voit que tu le traites bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Sam 24 Nov 2012 - 18:18



Solitaires au Clair de Lune

AVEC : Niklaus Finnegan

Prise d'une insomnie, Hestia décide d'aller chercher un peu de calme et d'air frais au sommet d'une des tours du château. Mais alors qu'elle pensait rester seule, elle tomba sur un autre Narcissus...




Le blondinet sembla tiquer en l'entendant le tutoyer ce dont elle se ficha éperdument. Elle ne faisait de traitement de faveur avec personne de ce coté là, Narcissus ou nom. Elle ne vouvoyait que ses professeurs et les hommes bien plus vieux qu'elles. Et c'était un trait auquel elle tenait beaucoup. Son vouvoiement était un signe de respect et d'estime et elle ne donnait pas son estime à n'importe qui. C'était tout.

Alors comme ça il était nouveau ? Elle ne l'aurait pas deviné. Oui, elle ne l'avait certainement jamais croisé dans les couloirs, mais de toute façon, elle ne se souvenait que de très peu des gens qu'elle croisait. Elle ignorait tous ceux qu'elle ne croyait pas, au point de ne même pas connaître ne serait-ce que leur visage...

Certains restaient gravés, comme celui de Clive, en bien... Ou comme celui de cette cruche de Ryuko White, en mal... On ne choisit pas ceux qui nous accostent, mais on choisit ceux qu'on cherche à revoir. Comme Yuna, ou plus bizarrement Lansfeld...

- Tu te rendras vite compte de la politique de la maison et de la vie ici... On y est toujours confrontés plus vite qu'on ne s'y attend.

Sa première rencontre s'était soldée par un combat avec Arazer Lansfeld. Alors elle savait de quoi elle parlait !

- Mais j'ai déjà connu pire comme endroit.

Alcea était loin d'être l'académie des Bisounours, mais au fond, on y était tout de même bien. Elle n'avait pas à se plaindre. C'était un endroit qu'elle aimait bien, elle s'y retrouvait. C'était une ambiance certes un peu compétitive et dure parfois. Mais elle lui ressemblait. Et elle l'appréciait telle qu'elle était.

Niklaus, puisqu'il semblait s'appeler ainsi, présenta alors son Séléroc : Mist. Celui-ci émit un cri aigu en réponse au signe d'Astian et le fit léviter. Son Malosse se mit à s'agiter visiblement très mal à l'aise et surpris. Hestia sursauta également, ne sachant pas ce qu'était en train de faire le Pokémon qui brillait à la lumière de la lune. Elle fronça les sourcils.




Mais la remarque de son dresseur rassura la Narci. Drôle de coutume pour des présentations, mais elle le laissa faire.

Visiblement, il ne tenait pas à se battre lui non plus. Tant mieux. S'il venait d'arriver, elle l'aurait certainement battu et cela avait un coté plaisant pour n'importe qui. Mais ce soir, elle n'avait pas vraiment l'envie de se lancer là dedans. Une autre fois...

- Oui, une prochaine fois.

Son ton était entre le défi et la promesse. Il se combattraient certainement un jour. Comme tous les élèves. Ca faisait partie de la loi d'Alcea Rosea.

Alors, celle se sentie soulevée dans les airs à son tour.

- Ouh, là !

Petit moment de stress et d'adaptation à l'apesanteur puis elle se calma et se détendit. D'une main, elle ramena son Malosse vers elle. Il avait du mal à se calmer et elle le serra contre elle en lui caressant la tête. Astian cessa de bouger même si son coeur avait du mal à ralentir.

Au même moment, Niklaus fit une remarque sur sa relation avec Astian à laquelle elle ne put que répondre sans quitter son Pokémon des yeux.

- Il y a des événements qui... créent des liens.

Elle ne s'étala pas plus sur le sujet. Elle n'aimait pas parler d'elle et encore moins avec des inconnus.

Un vent frais la fit frissonner et elle s'emmitoufla encore plus dans sa couverture mais cela ne suffit pas. Alors, elle l'ouvrit et fit rentrer Astian avec elle à l'intérieur, ne laissant dépasser que sa tête. La chaleur du Pokémon feu réchauffa instantanément l'air sous la couverture. Hestia regarda alors à nouveau Niklaus.

- Alors, Finnegan ? Qu'est-ce qui t'amène ici ?

Non pas qu'elle était foncièrement curieuse. Mais quitte à être obligée d'être avec lui, autant ne pas laisser de blanc interminable et embarrassant.




(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 113
Age : 24

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : ///

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Lun 26 Nov 2012 - 13:47

Après quelques secondes de blanc, la jeune femme lui fit une prémonition assez mystérieuse qui fit hausser un sourcil à Niklaus. Ses mots sonnaient comme un présage funeste. Qu'y avait-il de si terrible à Alcea ou chez les Narcissus pour qu'il doive s'en méfier ? Le jeune homme était de toute façon méfiant de nature donc quoiqu'il puisse se passer, Nik pourra faire face. Il hésita tout de même à lui demander ce qu'elle entendait par là mais se ravisa. Rien ne garantissait que sa collègue réponde à ses questions. Il aurait donc la surprise.

Heureusement, la remarque suivante vînt tempérer le sombre portrait de l'académie. Il y avait tout de même des cotés plaisants. De toute manière il aurait pu s’accommoder d'à peu près tout pourvu qu'il reste dans l'académie. Sa vie était loin d'avoir été rose, les difficultés, il connaissait. S'il était venu ici, c'était pour étudier, s'entraîner et faire partie de l'élite. Qu'importe les obstacles ? Si un mur se dresse, lui et Mist voleront au-dessus, c'était sa philosophie.

- Moi également pour l'instant. Si on excepte quelques élèves agaçants.

Niklaus et son coté asocial ... C'est vrai que chaque jour dans cette académie était une épreuve à sa patience... S'il s'était écouté, il n aurait déjà étripé plus d'un. Surtout ces idiots heureux de Lychnis et ces abrutis pédants de Spiraea. Au contraire, le courant passait plus avec les Menthae. Leurs caractères sérieux, sage et cultivés lui plaisait.

En tout cas, il fut satisfait de voir que sa vis-à-vis retenait la provocation en duel. Au moins celle-ci ne se dégonflait pas, même si cela ne le surprenait nullement vu son entrée en matière. Il seraient amenés à s'affronter, et pour ça, Nik devait rendre ses pokémons plus forts. Il allait falloir démarrer un entraînement intensif. Il ne savait toujours pas ce que valait le Pomdepik qui lui avait été remis, l'insecte ne présentant que peu d'intérêt pour le Narci. Quelque part, il était obligé de le traiter correctement, mais le coeur n'y était pas.

L'exclamation de la dresseuse tira un léger sourire à Niklaus, à la fois amusé et satisfait de son effet. Même la vierge de glace pouvait être déstabilisée, au propre comme au figuré.

La réponse de la dresseuse concernant son Malosse intrigua le jeune qui ne laissa néanmoins rien paraître. Si la Narci n'en disait pas plus, c'est qu'elle n'en avait pas l'intention. Peut-être quelque chose de douloureux ? En tout cas, il ne put qu'approuver, hochant légèrement la tête et jetant un coup d'oeil à Mist, chantant très légèrement en contemplant la lune. Sa propre histoire en témoignait. Et celle-ci avait même réussi à rapprocher un pokémon et un jeune garçon dont l'aversion profonde était dirigée contre eux.

- C'est vrai. Le destin est parfois facétieux.

Hestia lui posa alors une question qu'on sentait faite pour meubler la conversation. Sans s'en rendre compte, Nik avat laissé dériver ses pensées vers cette époque de sa vie où il subsistait par ses propres moyens, ayant pour toute compagnie son croissant de lune. Une lueur dans l'obscurité, dans les deux sens du terme. Ramené brutalement au présent, il haussa les épaules.

- Alcea Rosea est réputé comme le meilleur institut. Je suis venu étudier, comme tout le monde ici, je pense. Je cherche également à éclaircir le mystère sur les origines de Mist.

Jusqu'à présent, Nik avait entendu de nombreuses versions et légendes sur l'apparition des Selerocs mais celle qui revenait le plus souvent était celle disant qu'il serait sorti d'une météorite et qu'il serait venu de la lune. Il s'était juré de résoudre cette question.

- Puis-je te retourner la question ?

Bon, c'était un moyen d'entretenir la conversation plus qu'autre chose mais bon... N'étant à la base pas d'un naturel très causant...

- Tu es arrivée il y a longtemps ?


Dernière édition par Niklaus Finnegan le Mer 28 Nov 2012 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Lun 26 Nov 2012 - 16:57



Solitaires au Clair de Lune

AVEC : Niklaus Finnegan

Prise d'une insomnie, Hestia décide d'aller chercher un peu de calme et d'air frais au sommet d'une des tours du château. Mais alors qu'elle pensait rester seule, elle tomba sur un autre Narcissus...




Des élèves agaçants ? Sa remarque la fit sourire. Des élèves puériles ? Elle avait quelques noms en tête. A divers degrés. Des gens qu'elle n'aimait pas, elle en connaissait comme tout le monde. Chacun pour diverses raisons.

- Des élèves agaçants... Dans le genre insupportables, je te conseille Ryüko White. Dans le genre minable, je te conseille MacDouglas... Dans le genre où tu aimerais bien les casser une fois, je te conseille Lans...

Mais elle se ravisa. Sa relation avec Arazer était plus compliqué que cela et ne les concernait que eux. Hestia n'aimait pas Lansfled mais il la fascinait. C'était difficile à expliquer. Cette situation était très difficile à gérer également. Mais c'étaient les liens complexes qu'ils avaient tissé. Et ils allaient certainement les garder longtemps.

Elle et Niklaus tentaient tant bien que mal d'éviter les blancs et ça se sentait.

Mais quand Niklaus lui parla d'Alcea, elle se rendit compte qu'ils ne s'étaient pas compris. Elle voulait lui demander ce qu'il faisait comme elle au sommet d'une tour glaciale à une heure aussi tardive. Cependant, elle le laissa finir.

- Les origines des Sélérocs ?

Elle réfléchit quelques secondes avant de continuer.

- Je ne pense pas que tu puisses trouver ce genre de réponse à l'académie même. Mais je peux te conseiller un autre endroit que j'ai découvert il y a peu. Pas trop loin d'ici il existe un sentier qui paraît un peu paumé. Il mène à un coin que j'adore. Une bibliothèque abandonnée. Avec tous les bouquins qu'il y a là-bas, tu devrais certainement pouvoir trouver quelque chose.

Ouah ! Est-ce qu'elle était gentille là ? Le truc de dingue... Fallait qu'elle se reprenne là !

- Moi ? C'est un peu plus compliqué que ça... Mais disons que oui, le niveau de l'académie y est pour beaucoup. Je suis ici depuis septembre. Donc pas vraiment plus longtemps que toi. J'ai peut-être rencontré plus de gens et... Combattu plus de dresseurs. Mais je suis nouvelle également.

Au fond, elle avait encore besoin de quelques temps d'adaptation ici. Le temps de faire son trou et que les gens connaissent un peu plus le nom d'Elwing.

- Et tu fais quoi à deux heures du matin en haut d'une tour ?


(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 113
Age : 24

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : ///

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mer 28 Nov 2012 - 14:29

Il fut assez satisfait mais non surpris que Hestia ait un petit coté froid et cassant envers les autres. Au vu de son caractère bien trempé, elle ne devait pas se faire que des amis. De ce qu'il en avait vu, elle réagissait à peu près pareil que lui aux autres donc son jugement devait être valable. Il se fit la promesse de tous les rencontrer pour confirmer ou non. Il haussa cependant un sourcil quand elle s'interrompît. A moins que ce soit un vrai prénom ? Lans ? Ayant compris de qui il s'agissait, il se fit un plaisir de lui demander d'un air désabusé :

- Lans ? Connaît pas. Qui c'est ?

Ainsi cette chère Hestia avait envie de casser Lansfeld. Certes il n'avait déjà pas l'air tendre de loin. Là aussi il pouvait comprendre que plusieurs élèves lui en veuille. Il avait entendu de nombreux bruits de couloirs selon lesquels il y avait très peu de personnes qu'il appréciait et avec qui il entretenait une relation amicale.

Mais cette réflexion fut vite balayée par l'info qu'on venait de lui donner. Une bibliothèque abandonnée ?! Son rythme cardiaque augmenta d'un coup. Déjà qu'il adorait les bouquins et pouvait passer plusieurs heures d'affilées dans une bibliothèque, voilà qu'on lui mettait sous le nez une bibliothèque abandonnée donc avec des ouvrages anciens et sans-doute rares qui pouvaient le mener à l'un des buts de sa vie ! Son exaltation devait se lire dans ses yeux grands ouverts et pétillants de joie. De plus, Hestia n'avait pas été obligée de lui filer l'info et avait fait preuve d'une prévenance à laquelle il ne se serait pas attendu. Pas si froide que ça la demoiselle !

- Merci beaucoup.

Nik écouta la jeune femme raconter le pourquoi de sa venue ainsi que le fait, contrairement aux apparences, qu'elle soit nouvelle également et répondit à sa question en haussant les épaules.

- Je cherchais un endroit tranquille. je vis plutôt en nocturne à l'image de Mist et j'avais besoin d'être un peu seul pour une fois. C'est quelque chose qui me manque. Même dans ma chambre, je ne suis jamais seul.

Nik était comme ça et avait besoin de sa dose de solitude. Avec un petit signe de la tête, il lui retourna la question. Après tout, elle était là et visiblement avait froid à tel point que si son pokémon n'avait pas été là, elle serait complètement frigorifiée et il aurait été obligé de la réchauffer... ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Jeu 29 Nov 2012 - 11:22



Solitaires au Clair de Lune

AVEC : Niklaus Finnegan

Prise d'une insomnie, Hestia décide d'aller chercher un peu de calme et d'air frais au sommet d'une des tours du château. Mais alors qu'elle pensait rester seule, elle tomba sur un autre Narcissus...




A la réaction de Nik, Hestia comprit qu'elle s'était vendue au sujet d'Arazer, sans pour autant en être sûre. Mais la réaction semblait tirée de tellement de films américains qu'elle attira tout de suite son attention. Tant pis, elle n'était pas du genre à se lamenter sur ce qu'elle venait de faire. Elle ferait avec, avec une pointe d'amertume également...

Quand elle évoqua la bibliothèque perdue au fond d'un petit bois, son camarade Narcissus sourit tellement franchement qu'elle en fut surprise. Après tout, elle n'avait fait que lui donner l'existence d'un coin poussiéreux et envahi par la végétation.... Mais apparemment, c'était le genre de choses que cherchait Niklaus plus que tout. Eh bien tant mieux ! Une bonne action de plus sur son CV pour le paradis.

Elle ne lui répondit pas des trucs surfaits du genre "Oh ! Mais de rien..." ou "A ton service...". Elle venait déjà de lui rendre service, c'était déjà pas mal. Il y a des limites à tout.

Elle se contenta de regarder Astian et de lui sourire. Geste auquel il répondit par une lèche sur le bras.

Alors comme ça, Nik cherchait un lieu calme et tranquille ? Un peu de solitude ?


Génial ! Ils étaient tous les deux venus chercher la même chose et visiblement aucun des deux n'avait réussi ! La blague...

Mais, alors qu'elle s'apprêtait à lui répondre, Hestia fut coupée par un bruit distinctif dans les escaliers de la tour. Astian se crispa et releva la tête en grondant : il l'avait entendu aussi. Des pas... Puis :

- Mais qu'es-ce qu'il se passe ici ?

- Merde !

Hestia s'agitait, prisonnière de sa lévitation et poussa à la hâte Astian jusqu'à l'entrée pour surveiller l'avancée de l'inconnu. Ayant visiblement entendu du bruit, la voix reprit :

- Hey ! Y a quelqu'un là-haut ?

Hestia se tourna vers Niklaus avec un stress évident.

- Dis lui d'arrêter cette lévitation tout de suite ! Y a le concierge !

Pas de temps pour les s'il te plaît ou les "tu seras bien aimable ! Déjà qu'elle avait du mal à les dire d'habitude...



(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 113
Age : 24

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : ///

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mer 23 Jan 2013 - 9:58

Alors que le silence se faisait quelque peu, le Malosse de la jeune femme se mit à pousser un grondement. Pensant que celui-ci lui était à nouveau destiné, Nik afficha son plus bel air exaspéré juste avant de comprendre la raison de sa réaction. Des bruits de pas. Une voix. Le concierge ! Fait chier ! Manquait plus que lui pour que la fête soit plus folle ! A l'injonction d'Hestia il obéit aussitôt, claquant des doigts pour que Mist mette fin à la lévitation. Il ne prit pas ombrage du ton qu'avait employé la jeune femme à son égard puisqu'il aurait fait la même chose dans une telle situation. Il était peut-être fier mais pas idiot.

- Grouille Mist !

Le pokémon poussa une petite plainte et laissa doucement se poser les jeunes gens et le chien. Aussitôt Nik rappela Mist pour que sa lueur n'alerte pas le gardien et ramassa son bouquin pour se cacher dans l'ombre de l'escalier, entraînant Hestia avec lui. La lampe torche du concierge projetait à présent sa lueur blafarde sur le sol de pierre de la rotonde et ses pas devenaient de plus en plus sonores. Il allait falloir être discrets !

Nik porta un doigt à ses lèvres pour intimer le silence à la dresseuse et au chien. Le concierge venait de poser le pied sur le sol de la tour. A présent, il allait falloir se barrer sans attirer l'attention. Voyant qu'il venait dans leur direction, Nik entraîna le petit groupe de l'autre coté pour rejoindre l'escalier. Ils devaient faire vite. Une fois que le concierge ne fut plus en vue, Nik lâcha Hestia et s'engagea rapidement dans le grand escalier avec un chuchotement.

- On y va !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Hestia Elwing
Narcissus

Féminin
Messages : 1115
Age : 23

Âge du personnage : 17 ans
Nombre de Badges : Badge Normal

MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   Mer 23 Jan 2013 - 10:46



Solitaires au Clair de Lune

AVEC : Niklaus Finnegan

Prise d'une insomnie, Hestia décide d'aller chercher un peu de calme et d'air frais au sommet d'une des tours du château. Mais alors qu'elle pensait rester seule, elle tomba sur un autre Narcissus...




Sans perdre une seule seconde, Niklaus ordonna à son Pokémon de les libérer de leur prison invisible et tous purent retoucher terre (pour le plus grand bonheur du Malosse très peu à l'aise en apesanteur). Le concierge grimpait vite les marches et on entendait les pas et son souffle de boeuf se rapprocher de plus en plus.

Le jeune dresseur la prit par le bras pour l'embarquer dans l'ombre de l'escalier. Hestia détestait ça, mais ce n'était certainement pas le moment de jouer ces chieuses du dimanche. La priorité c'était d'échapper au concierge.

Cette simple idée la fit sourire. En quelques jours, elle avait transgressé les règles de l'établissement deux fois et à chacune d'entre elle, le concierge se mêlait à la fête. Pourvu qu'elle parvienne à passer entre les mailles du filet comme lors de son échappée avec Clive.

Le concierge passa son chemin jusqu'à arriver au sommet de la tour. Sa lampe illuminait la pierre froide, son regard observait les moindres recoins. Ils n'allaient pas avoir deux chances de s'échapper et il allait falloir faire vite et bien.




Mais ce fut Nik' qui prit l'initiative. Encore une fois... Décidément.

Hestia le suivit, incitant son Malosse à rester en retrait au cas où d'un mouvement du menton. Leurs pas se firent légers et rapides. Mais le concierge devait les suivre de près.

Arrivée en bas de la tour, Hestia prit ses jambes à son cou pour disparaître derrière un des grands tronc d'arbre. Elle gardait un oeil sur la tour, prête à voir le concierge déboucher de là d'un instant à l'autre.

Soudain, ses yeux s'exorbitèrent. Elle avait laissé sa couverture en haut de la tour. Le concierge allait forcément tomber dessus, et même s'il ne pouvait pas savoir comme ça à qui elle pouvait appartenir, Hestia allait certainement bien se les cailler ce soir... Super...

Elle soupira.

- Et merde...

Astian la regarda avec un air incompris. Le concierge ne descendait toujours pas : il devait être tombé dessus...

(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Solitaires au clair de lune [Hestia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Solitaires au clair de lune [Hestia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Coll) Clair de lune ( Bois de Boulogne)
» CRIMES AU CLAIR DE LUNE de Charlaine Harris
» Sérénade au clair de lune
» plage au clair de lune
» Eze-Bord-de-Mer au clair de lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcea Rosea ♣ :: Campus d'Alcea Rosea :: Domaine des Narcissus :: Tours-