Partagez | 
 

 Limites. [ Pv Emilio ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Limites. [ Pv Emilio ]   Dim 25 Nov 2012 - 22:08


Sky & Emilio

♔ Limites


    « Qu'est-ce qu'il fout, putain ? »

    J'aime me lever aux aurores. Ce n'était pas ça qui me mettais en colère. C'était le fait de devoir attendre le garçon qui deviendrait mon élève. Emilio ; un mec de la même faction que moi, Lychnis. Toujours exubérant, toujours bavard, toujours en train de courir partout comme un enfant. Il pouvait être agaçant, et il n'avait eu de cesse de me harceler ces dernières semaines pour que je lui apprenne à se battre. Selon lui, il voulait adopter des attitudes masculines. Et au final, j'avais cédé. Pourquoi ? Parce que ce mec était franchement exaspérant, et que je tablais sur le fait qu'il ne pourrais pas dépasser la première leçon. Oh, je ne me montrerais pas plus cruel que je ne le devrais, mais je ne serai pas gentil non plus ; les arts martiaux demandaient une concentration et une acceptation des coups et de la douleur. Je supposai que ce gamin n'était pas capable de supporter la douleur ou de faire mal, avec une réelle volonté. Je soupirai ; l'air était encore humide de rosée, et le soleil s'était levé dans l'air froid du petit matin.

    Férosinge était à mes côtés et frappait l'air de ses poings, bien décidé à s'entraîner, non pas avec nous mais près de nous. C'était aussi la première fois que je projetais de m'entraîner avec quelqu'un d'autre que mon maître ou le férosinge. J'étais un peu fébrile, un peu nerveux ; je me trouvais soudainement déplacé du statut d'élève doué à celui de professeur. Allais-je savoir comment faire, être assez patient ? J'avais réussi à dompter les gamins d'une école durant trois ans ; je devrais réussi à survivre à un cours d'une heure avec un insupportable harceleur, non ? Et puis, il avait pas l'air méchant. Mais je ne savais même pas si il avait réussi à se réveiller ; c'était pas le genre de mec qui fait la grasse mat' et qui n'aime pas les responsabilités ? J'étais cruel, je le savais, sans aucune raison. Je n'avais pas à avoir de préjugés contre lui. J'inspirai et repoussai mes idées. J'avais rendez-vous, et j'attendais ; telle était la situation. Qu'il soit en retard ou non ne regardait que lui ; je serais là une heure, et après je partirais. J'avais donné rendez-vous exprès avant les cours, pour lui donner l'occasion de vivre à la dure : se lever au lever du soleil, s'entraîner sans manger, sentir son corps courber sous la douleur, sous la faim, et n'en apprécier que plus le confort et le reste, ensuite. Je soupirai et frottai mes mains l'une contre l'autre ; j'avais froid, mais je m'étais fait à l'idée. Il n'y avait que les gens gâtés pour prendre pour acquis le fait d'avoir un toit, à manger et de la chaleur non stop.

eden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Messages : 363
Age : 24

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : Tête à Toto.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Lun 26 Nov 2012 - 7:51

Depuis tout bébé je suis un lève tôt, d'ailleurs ne dit-on pas "le jour appartient à ceux qui se lèvent tôt"? Bon je n'espère pas que le monde soit mien en me levant aux aurores, ça va sans dire, surtout que je ferais un très très mauvais maître du monde! N'empêche que ce matin c'est un peu spécial : je n'ai pas sauté de mon lit aux aurores pour voir la rosée du matin ou pour guetter les Insolourdo matinaux. Je suis déjà dehors le nez et les mains déjà refroidies par la brise fraiche matinale, car maître Vassily a enfin accepter de m'apprendre des moyens d'avoir des moyen un peu plus classes de me défendre. C'est depuis que je me suis enfui en criant devant un Tadmorv que j'me suis rendu compte qu'il fallait peut-être faire quelque chose. Et comme ça je pourrais sans crainte aller m'excuser aux près de la famille illustre des Tadmorv de les avoir pensée si laids et puants. Quoique en fait, dans mon esprits, il seront surement toujours laids et puants, excusez moi encore, chers Tadmorv... Bref!

Plus sérieusement, vous ne trouvez pas que c'est trop hyper Pokéwoodien comme scénario? Mais si, dans les films de M'sieur Zhu, y rencontre toujours un jeune a qui il enseigne ses techniques, et l'apprenti qui a l'air franchement bête et inutile dès le début finit toujours par venir sauver son Maître avec les techniques qu'il lui a apprise! Et au final, il devient son digne successeur! Serais-je à la hauteur de devenir successeur de Maître Vassily? Roooooh meuh non, on en est pas encore là, huhuhu! Tandis que je traverse la forêt en compagnie de Janyss -les autres, ces flemmards dormaient encore- par le sentier menant à la clairière, je m'égare mentalement, voyez-vous. Mon égarement mental fut corrigé par Janyss qui vint vers moi à toute vitesse et me ramena sur le sentier, l'air pas très fière de son dresseur. Un peu péteux, je la regardais gêné du coin de l’œil et lui gratta l'abdomen en guise d'excuse.

Enfin, me voila à la clairière. Maitre Vassily, Sky Vassily est là et m'attend. Tout content d'avoir enfin reussi à le convaincre de m'apprendre quelques arcanes, je cours, enthousiaste vers lui. Oh, et inutile de vous dire que je n'ai à peine eu a insister pour obtenir ces cours de self-défense. Vraiment à peine. Je me redresse le dos bien droit devant le Maître et enfonce mon poing gauche dans ma main droite ouverte, et déclamais avec le plus grance sincérité possible "Moi Emilio Rainbow, m'en remet à vostre savoir et vostre entraînement, Maître Vassily!". Oh non, je n'ai pas inventé ce laïus, je l'ai vu dans un film du Pokéwood, je vous ai dit que j'étais un grand fan? Comme je suis tout agité à l'idée de commencer, je regarde mon camarade et Maître avant de continuer en criant comme dans un camp militaire de survie "Bien, Maître! Par quoi j'dois commencer?!"
-oui, encore un truc que j'ai piqué au Pokéwood, mais cette fois-ci ce serait plus un citation de film avec Major Bob dedans-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Lun 26 Nov 2012 - 13:12


Sky & Emilio

♔ Limites


    Je ne me serai pas attendu, sincèrement, à la voir apparaître soudain, frais comme un poisson, à travers les herbes humides du pré où je me trouvais. Mais c'était ainsi ; il s'approchait, vivace comme un insecte qui bourdonnerait près d'une oreille. Il avait l'air de bonne humeur, et j'eus la pensée assez cynique qu'il risquait de ne pas garder ce sourire très longtemps. Lorsqu'il fut en face de moi, il frappa de son poing la paume de son autre main, en me saluant d'un air décidé. Maître Vassily, hmm ? Intéressant ; cela flattait mon égo et j'aurais rougi si je ne m'étais pas contenu. Je n'étais pas encore un maître, loin de là, mais se faire appeler ainsi était loin d'être désagréable. Quand il se mit à crier, je grimaçais ; de la forêt nous environnant me parvinrent les bruits d'ailes d'une envolée d'oiseau qu'il avait dû effrayer. Je massai les arrêtes de mon nez d'un air agacé ; il commençait déjà à crier et à gesticuler partout !

    « Cesse donc de crier, voyons. Tu vas effrayer les pokémons des bois. Tu dois non pas ressentir la nature mais t'y fondre. Comme si tu étais non pas un choc contre elle mais une partie d'elle. On va commencer par s'échauffer, vu que tu m'as l'air bien réveillé. Allez, hop, cinq tours de prairie, et au trop ! »

    Et sur ce, je me mis également à courir à une vitesse moyenne ; je sentais mes muscles rouler sous ma peau. C'était bon de faire de l'exercice ! L'air frais du matin me brûlait les poumons, mais c'était une douleur dont j'avais pris l'habitude. Tout comme les courbatures, je sentais que c'était de bonnes sensations. Celles d'un corps sain, en bonne santé, capable de se garder en forme. Lorsque nous eûmes fini de courir, j'allais me placer au centre de la prairie, puis me mis à faire des mouvements d'épaules, de tête, de bras, de jambes, pour échauffer les muscles ; d'un regard, j'invitai Emilio à en faire de même. Tout en tirant sur mes articulations avec un certain mouvement, je demandai :

    « Quand tu m'as demandé d'apprendre à te battre, tu avais une idée précise en tête ? »

    Souhaitait-il faire une certaine sorte d'art martial, ou bien alors il ne s'y connaissait pas du tout ? Car de là partirait la base de mon apprentissage.

eden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Messages : 363
Age : 24

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : Tête à Toto.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Lun 26 Nov 2012 - 19:23

J'étais bien embêté de recevoir un reproche du professeur Vassily dès ma seconde phrase, j'allais me rattraper, et ne plus parler que quand il ne me poserait des questions. Bon, ce sera dur, très dur. Je suis comme un Pijako quand il s'agit de causer, moi! Oh, et zut Emilio! Quand ton maitre te dit de faire vœu de silence, tu fais vœu de silence! En plus, même moi je le sais, il y a tant à entendre dès que l'on fait silence en pleine nature. Je commence de suite a entendre la brise, le bruissement des feuilles des arbres, les chants de quelques Roucool et de Poichingeon, le vrombissement des ailes de Janyss qui vient d'aller rejoindre le Férosinge de Maitre Vassily... Ah, moi le premier adorateur de mère nature, comment ai-je pu négliger cela?
Je suis tiré de ma rêverie par un ordre du Maître auquel je réponds par un hochement de tête très enthousiaste, et m'exécute en me mettant à courir derrière Sky. La prairie ne paraissait pas si grande en y entrant, mais nom d'un Gringolem en faire le tour, c'est une autre paire de manche, j'vous l'dis. Bien sûr, je n'avait pas encore le niveau pour lui coller au train, et pour le moment, je m'occupe de stabiliser ma respiration le mieux possible, je dois avoir l'air d'un vrai Tritausor léthargique, d'ailleurs, j'ai à peine entamé le deuxième tour que mon camarade et prof me dépasse déjà! Mais ça me donne encore plus envie de me surpasser, c'est pour cela que je suis là : dépasser mes limites! Au troisième tour je n'en peux plus, vivement qu'on passe à autre chose tout de même.

Finissant ses tours avant moi, Maître Vassily se déplace au milieu de la clairière et me demande d'en faire autant dès que j'aurais fini. En ralentissant pour m'arrêter à la fin de mon jogging, je m'appuie sur me genoux et inspire bruyamment, je vais mourir ce matin si ça continue! Il était temps que je me mette à faire du sport, tiens, je parle déjà comme un papy... Je rejoins le centre et imite Sky tandis qu'il fait ses étirements. La question qu'il me pose eut le don de m'interpeller. Premièrement car je n'aurais pas cru mon jeune camarade du genre à poser des questions d'interêt personnel, connu qu'il est pour son côté associable -c'est très rare de voir un type associable chez les Lynchis, presque autant que de se balader dans les autres herbes et de tomber sur un Leveinard, parait-il-, et deuxièmement car ce n'est pas vraiment pour me battre que j'ai tant insisté pour avoir ces cours. A vrai dire, on a tendance à me dire trop hyperactif et pas assez... Viril. Certes, ça m'importe peu, mais récemment je me pose des questions à ce sujet, mais passons. Dans tout le cas il semblerait qu'il me faille quelque chose pour canaliser mon énergie. Un peu piqué au vif, j'hésite en formulant ma réponse "Eh bien... Pas tant pour me battre mais euh... Pour... Comment te dire ça... Il parait que je me défoule pas assez, et que je suis une poule mouillée, disons... Aha! Pour preuve : l'autre jour j'ai eu tellement peur d'un Tadmorv que j'me suis enfui en courant! Chuis une sacrée flipette, nan? D'ailleurs, tu crois que la famille des Tadmorv vont me détester pour avoir atteint leur honneur? J'te jure que ça me travaille depuis l'autre jour et-"
Je finis par m'interrompre sans qu'on me le demande : on m'avait demandé de me taire c'est rapé, j'vous l'avait dit! Je m'emporte à chaque fois, en plus cette fois de braver mon essoufflement pour enchainer les mots le plus rapidement possible. Ce qui donna au final un mélange étrange de toussotements et de rires gênés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Lun 26 Nov 2012 - 22:59


Sky & Emilio

♔ Limites


    Il souffle derrière moi, et je dois avouer que ça m'amuse. Est-ce que j'en fais trop pour le décourager ? Peut-être. Alors, quand on commence l'échauffement, je me calme un peu. Des mouvements lents, pour qu'il voit bien quoi faire, et des étirements pas trop complexes. Je ne dois pas le brusquer si il a réellement envie d'apprendre. Je sens mes joues brûlantes sous la sueur et je souris, juste heureux de me sentir en forme, le souffle ardent dans la brise matinale. La réponse d'Emilio me fait soupirer bruyamment, un sourcil haussé d'un air excédé, et je prononce, sans trop savoir si il s'agit d'un compliment amusé ou d'une remarqué agacée :

    « T'es pas possible, toi hein ? » Nouveau soupir, puis je reprends : « Concentre toi un peu sur ce que tu fais. Eloigne de toi ces détails que sont tes pensées. L'honneur des Tadmorv, la couleur du ciel, la douleur que tu ressens peut-être dans tes muscles mis à mal ... Coupe toi de tout cela. Fais le vide. Inspire, expire, lentement, puis recommence. Si tu as du mal, fixe toi le rythme d'une mer sur une plage : lorsque tu inspires, l'eau de la mer monte, en mangeant tranquillement le sable, et quand tu expires, la lignée de l'onde redescends, tout aussi calmement. »

    C'est un vieux truc, qui marche en état de stress intense aussi. Bon, le voilà qui se calme tout doucement. Je réfléchis un instant sur sa raison de faire cet entraînement : il a besoin d'être plus viril. Pour moi, c'est apprendre à se battre ; je saute sûrement trop rapidement aux conclusions mais peu importe. Je m'étire les épaules une dernière fois puis lui fait un geste pour attirer son attention.

    « Essaye de prendre cette position. De côté, jambes un peu écartées, tu plies la jambe arrière pour mettre ton poids dessus, mais tu dois être capable de transvaser ce poids d'avant en arrière pour donner de la puissance à tes coups. Maintenant lève tes bras comme ça. »

    Voyons voir comment il s'en sort. Je me souviens de mes débuts peu glorieux et a un sourire intérieur ; je n'étais pas très doué, à l'époque. Souple comme une tige de roseau mais rébarbatif et indiscipliné, j'étais sûrement pire qu'Emilio comme élève. Au moins il était volontaire. Un peu excessif, mais il y mettait de la bonne volonté, je le voyais. Et je sentais que je m'adoucissais face à lui ; était-ce parce qu'il me faisait un peu penser à moi, ou parce que je me sentais flatté ? Allez savoir ...

eden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Messages : 363
Age : 24

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : Tête à Toto.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Mar 27 Nov 2012 - 18:17

Mon professeur ne tarda pas à me reprocher le fait que je parlais trop. Ah, ça... ce n'était pas la première fois qu'on me disait que j'étais complètement impossible. Cependant, je ne ressentait aucune violence dans la voix de Maître Vassily, et je devinais difficilement si il plaisantait ou me rabrouait. Je me contentais donc d'afficher un sourire un peu confus, partagé que j'étais entre le rire et la honte. Sky se préoccupe pourtant de répondre à mes inquiétudes et il a raison! Il y a trop d'éléments perturbateurs dans ma tête, mais comment peut-il savoir tout ça? Un grand Maître, c'est un grand Maître. J'essaie donc de faire le vide et c'est vraiment pas si fastoche. C'est bien la première fois que je pourrais me plaindre d'avoir une imagination trop débordante. Penser à la mer, penser à la mer... Ah, la mer, la plage... "Sur la plage abandonnéééée... Coquiperl et Crustabriiiii..." ET CROTTE DE VIVALDAIM! Pourquoi cette chanson débile m'arrive à l'esprit dès qu'on prononce les mots "mer" et "plage"?!
les gens ont peut-être raison, je suis surement un cas désespéré. Je suis tellement tenté de chanter à voix haute que je dois regarder le ciel pour me vider l'esprit, si l'image de la mer ne marche pas, les nuage, ça semble mieux m'aider... Et même si ce nuage là ressemble fort à un- "EMILIO!!" La grosse voix dans ma tête revient a la charge pour me retenir de faire une autre association... Pfiouu. On dirait que j'arrive a contrôler mes pensées, finalement.

Et le Maître semble s'être aperçu que le calme m'a à peu près gagné. Il m'invite à me mettre face à lui et me montre un position à prendre. J'écarte donc mes jambes, chaque pied sur un plan différent, le droit -mon pied d'appel a ce qui parait- plus en avant. Et comme j'ai vu dans les match de Lovis le Teigneux -je suis un grand fan! Et d'ailleurs, je rêverais de voir un film Pokéwoodien ou Lovis le Teigneux se battrait avec les ninja Zhu et Koga, mais je m'égare encore-, j'essaie de me balancer d'avant en arrière pour vérifier mes appuis. Puis je lève mes bras devant le haut de mon buste pour continuer d'imiter mon prof.
Cette position de guerrier me fait de suite me sentir plus viril, c'est dingue! Je confirme : ce Sky Vassily est un grand Maître! "Woohoo c'est diiingue j'me sens puissant! Héhé- Oups."
Je prends conscience que je me mets encore à m'abandonner à des pensées perturbatrices, et me corrige de suite, me concentrant sur ma position, le regard rivé sur mes poings. Rah, je suis sûr que j'ai une drôle de tête quand je me concentre comme ça... Voilà pourquoi je suis tellement nul en cours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Mar 27 Nov 2012 - 19:13


Sky & Emilio

♔ Limites


    Au moins, je ne peux pas lui reprocher d'être désobéissant. Il m'obéit du mieux qu'il peut et y met toute sa volonté. Bizarrement, ça me touche. Il essaye de faire des efforts, et même si il n'est pas parfait dans ce qu'il fait, il tente de le faire au mieux. C'est une bonne chose. Il prends donc la position que je lui montre, et je vérifie : il a les bras trop écartés ; il me suffirait de me tendre vers lui un peu rapidement pour lui donner un coup. Et il a l'air encore une fois dans la lune ! Ses paroles me font hausser les sourcils d'un air désapprobateur et hautain.

    « Tu te perds trop souvent dans tes pensées. Reste ancré à la réalité. Et n'écarte pas tant les bras. Comme ça. Non. Attends. »

    Je m'approche de lui, et en trois pas j'ai minimisé notre éloignement. Je me place à côté de lui et essaye de lui faire prendre la bonne position, mais de mon point de vue, je n'y arrive pas. Dans un soupir, je me place contre lui dans la même position ; nos cuisses se frôlent mais j'essaye de ne pas y faire attention. Bien ; je corrige sa garde et finalement, il arrive à prendre une bonne position.

    Je m'éloigne de lui en espérant qu'il n'aura rien remarqué de ma gêne à le toucher, puis me présente devant lui. A présent, combattons. Je fais jouer mon poids sur mes jambes pour assurer ma prise, puis d'un geste, fend l'air de ma main. Non pas du poing mais du tranchant de main. L'air semble remuer et émet un sifflement. Je n'ai pas perdu de ma force ; tant mieux. Je me suis déporté sur ma jambe de devant en y mettant tout mon poids, et j'invite Emilio du regard à faire de même. Je ne suis jamais très bavard quand je m'entraîne ; j'espère qu'il ne prendra pas ça pour lui. J'espère que je n'aurais pas non plus à me rapprocher de lui comme il y a quelques instants ; dans cette proximité, il y avait quelque chose de gênant. Je n'ai jamais ressenti ça avec mon maître ; ça me semblait normal. Est-ce parce que je suis le maître, maintenant ? Et puis, je n'ai pas l'habitude du contact. Ca doit être ça.


eden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Messages : 363
Age : 24

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : Tête à Toto.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Mar 27 Nov 2012 - 19:59

Comme prévu je subis de nouvelles reproches de mon professeur. Je réagis en hochant la tête, l'air embêté. J'espère qu'il ne m'en voudra pas de ne pas prononcer mes excuses a voix haute, mais j'ai peur de m'égarer de nouveau dans un délire sans fin, je commence a avoir saisi la leçon. Mais cela ne résout pas le principal problème, mes mains ne sont apparemment pas ou il faut. Maître Vassily essaie de m'expliquer cela de vive voix, de mon côté je remonte, baisse mes bras de haut en bas, sur la droite, la gauche mais aucune des positions ne semble être la bonne.

Alors la solution de mon professeur à cela est d’abord d'essayer de replacer mes mains de face, mais ce n'est pas de ce point de vue que la tâche semble la plus aisée... Alors il finit par venir se coller à moi pour mieux m'indiquer les gestes. La sensation de sa cuisse contre la mienne provoqua quelque chose de bizarre chez moi... Une sorte de chaleur un peu inconfortable, mais à la fois agréable. Je ne savais pas comment réagir à cela mais après avoir jeté un coup d’œil en biais à Sky maintenant tout près... Peut-être trop près? Je n'étais pas en train de répudier son contact du tout mais je me sentais définitivement mal à l'aise. Je suis quelqu'un d'assez tactile en règle générale, pourtant... Ce doit être la surprise d'être touché par Sky qui ne m'aurait pas semblé être un type venant si facilement chercher le contact.

Mais enfin! Au lieu de laisser mon esprit vagabonder avec ma fougueuse jeunesse, je devrais plutôt me concentrer sur mes bras, que mon maître essaie depuis tout à l'heure de replacer comme il se doit. J'ai d'ailleurs l'impression que tout cela s’éternise... De nature conciliante je ne dis rien mais je sens cette chaleur étrange s'emparer de mon visage. Une fois que mes bras sont en place, il part se replacer devant moi, et je suis soulagé de ne plus sentir son contact... Mais une fois encore, cette séparation à pour moi un gout aigre doux, d'un côté, j'ai comme une impression de... Déception?
Un coup qui fend l'air juste devant moi me tire de mes préoccupations futiles et me ramène au thème principal de cette rencontre : mon entrainement pour devenir un Super-Emilio! Muet comme toujours, je comprends néanmoins qu'il me demande de faire de même. Je commence par faire remonter ma main vers mon visage et après avoir pris une inspiration, je relâche mon souffle et m'appuyant sur ma jambe droite pour faire partir le coup vers le même côté... Bon, je ne sais pas trop de quoi ça avait l'air, et il n'y a pas eu de "swissssshhh" hyper classe dans l'air comme quand le Maître a exécuté ce même coup. Un silence s'installe, après la scène de la cuisse je suis encore gêné pour briser le silence et demander un avis sur mon coup, mais c'est justement car je suis embarrassé qu'il faut que je le fasse. "Ah! Euh! C'était comment?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Dim 23 Déc 2012 - 11:46


Sky & Emilio

♔ Limites


    J'observe avec attention mon élève. Peut-être que je suis un peu plus gêné que ce que je ne montre. Côtoyer d'autres gens, je n'ai pas l'habitude. Je n'avais jamais touché d'autres garçons, même dans un geste aussi anodin. Alors, pour moi, c'est une première. J'essaye de me reprendre, inspire un grand coup, me concentre sur ce qu'il fait plutôt que sur le souvenir légèrement étrange qui me taraude. Sa position est meilleure, même si sa frappe manque de puissance. Nous restons silencieux jusqu'à ce qu'il pose la question. Bien ; il a envie de continuer, de s'améliorer. A moins que lui aussi ne soit gêné ?

    « Tu as pris une meilleure position déjà. Ta frappe manquait de puissance, mais la technique était correcte. Ta jambe dévie légèrement, mais c'est normal, tu n'as pas l'habitude. Bien. Essayons une technique aux armes, maintenant. »

    Un grand sourire de ma part. J'aime les armes. Même quand elles ne sont qu'en bois. J'offre un sabre de bois à Emilio puis prends le mien. Je lui montre comment le tenir sur le côté, le pouce sur la garde pour pouvoir dégainer rapidement d'un mouvement. Ensuite, en me tenant de côté, je lui explique comment dégainer ; mouvements amples, pointe droite, lame droite, tranchant vers le bas. Je lui montre quelques petites choses que je sais faire ; je sens mes muscles bouger dans mon dos et c'est agréable. Cela faisait quelques temps que je ne m'étais entraîné aux armes ; ça me fera autant de bien qu'à lui. Je lui souris puis, en me décalant, je compte pour qu'on dégaine ensemble.

    « A trois, tu pousses de ton pouce droite le manche, et de la main gauche, tu t'en empares et tu dégaine comme j'ai montré. D'accord ? Allez ! Un, deux ... Trois ! »

    Mon sabre siffle dans l'air quand je le dégaine de ma main. J'attends à l'écoute du sabre de mon élève. Va t-il y arriver ?


eden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Messages : 363
Age : 24

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : Tête à Toto.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Ven 28 Déc 2012 - 21:21

Après avoir brisé une nouvelle fois le silence, j'attends toujours le verdict de mon professeur, toujours en position le bras tendu et les jambes fléchies, je ne sais trop à quoi m'attendre, hum... Sky me regarde l'air inspiré, immobile dans son coin, surement encore occupé à repasser mon geste dans sa tête pour ensuite donner son avis. Je n'attends pas trop longtemps en fait, le prof brise à son tour le silence empli des bruits de feuille, des cris des pokémon de la forêt pour rendre une critique plutôt elogieuse a mes oreilles sur mon coup. Alors que les mots "meilleure" et "correct" viennent caresser mes oreilles et agrandissent pour sourire qui me fend désormais le visage comme celui d'un Ectoplasma -en moins diabolique car je ne suis pas diabolique-. Maître Vasilly décide déjà d'enchainer de suite sur autre chose, en allant chercher deux sabres en bois, il me passe l'un deux, et je dois résister à ne pas le brandir dans tous les sens comme je l'aurais fait d'habitude... Mais je me retiens, même si mon immagination fleurissent de nombreuses images ou je suis habillé en samouraï Coxy masqué avec une cape arc-en-ciel. "Pf- Rrrhahhmmh! Pardon." J’étouffe mon rire dans un espèce d'etranglement guttural enrhumé pour ne pas montrer ma jubilation , et excuse mon faux rhumatisme avec un air de duchesse parfaitement contrôlé. Ni vu ni connu.

Ce grabuge n'a pas empêché Sky de commencer ses explications, zut encore une fois je n'ai pas été attentif du début à la fin, mais je comprends que je dois dégainer quand il dit "Trois", hélas, v'la-t'y pas que le deux arrive déjà! Je commence à paniquer intérieurement, et jette des regards affolés passant du maître à mes côtés, observant sa position, au sabre que je tiens à ma hanche, prêt que je suis à le tirer de son fourreau invisible. "Trois!". Le voila qui résonne, le signal de départ, je tire avec ma main droite le sabre de fortune que je tenais dans la gauche et le fait partir vers la droite, vers là ou est mon professeur. Mais là, on dirait bien que ça cloche, je ne sais pas si c'est le sabre qui est un peu lourd, ou mes bras qui sont trop frêles -si ce n'était pas le trop plein de baies et d'omelettes roulées d'oeufs de Noarfang que j'engloutissais par douzaines, je n'aurais que la peau sur les os- ou encore mes jambes qui étaient encore une fois mal placées, mais je me livre après-en à une drôle de danse, titubant sur un pied, l'arme en bois toujours dans ma main, je me précipite en plein déséquilibre vers Sky. "Ahblouwwaahahaaaaa" Une exclamation bizarre sorti du fond de ma gorge quand je me sentis tomber sur le côté, mes jambes décidant finalement de me lâcher. Je ferme mes yeux par réflexe, comme si la douleur de la chute allait s’atténuer comme ça.

Quand j'ouvre mes paupières -c'est à dire environ deux secondes plus tard-, j'aperçois le haut de la clairière, entouré d'arbres, le soleil filant et éclairant mon visage. Je remarque aussi que je ne suis pas allongé à même le sol, mon dos étant appuyé sur quelques chose de plus... Confortable, mais néanmoins ferme. Cette "chose", c'est maître Vassily. J’ouvre grand la bouche et les yeux dans une expression surprise et terrifiée, mais mes cordes vocales ne produisirent aucun son cette fois-ci. Je reste ainsi quelques instants, puis je sens le rouge me monter aux joues. Je me rends compte que d'un : je suis affalé sur mon professeur, que de deux : je viens de me gameler vulgairement à cause d'un sabre de bois, et de trois : que je suis vraiment la pire mauviette au monde pour ne pas savoir manier un sabre en bois normalement ET me gameler sur mon professeur. Une fois le point fait, je me relève vif comme l'éclair, et me déplace à moitié à quatre patte a moitié debout a distance raisonnable de Sky. Puis toujours aussi rouge de honte, je me mets à prononcer des excuses aussi confuses qu’incompréhensibles. "jepardonjedésolévraimentjenevoulaispaspardonjemexcusepardonjeoupsje"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Mar 15 Jan 2013 - 19:19

    J'observais Emilio d'un regard de côté, mes bras tendus devant moi comme ceux d'un robot, parfaitement droits. Mon arme avait sifflé, j'aimais ce son. Quelle ne fus pas ma surprise quand je l'entendis crier comme un acteur dans un film ! J'écarquillais les yeux, et je pense que c'est cette surprise qui me bloqua quand je le vis tomber, non pas au sol mais sur moi ! Je ne pouvais pas bouger, et nous tombâmes, lui sur moi. Je fus à moitié écrasé, et je grognais un peu sous le poids de mon élève.

    Quand il se releva, l'air embarrassé, les joues rouges, en marmonnant des paroles incompréhensibles, un mélange d'amusement et d'exaspération me prit - une émotion étrange que je ressentais depuis le début de la leçon. Je me redressais, en regardant Emilio encore à terre.

    « Tu t'es fait mal ? »

    C'est le plus important. Mais il n'a pas l'air de s'être cassé ou foulé quelque chose. Et puis, le voir à quatre pattes comme ça, tout gêné, ça m'amuse tellement ! Je sens un rire, qui monte le long de mon torse, et je ne peux m'empêcher de pouffer. Oui, de pouffer : pas de rire ou d'éclater de rire mais pouffer. Je cache ma bouche derrière mes mains mais trop tard, j'émets un :

    « Pffrrtttt ! » un peu trop bruyant.

    J'éclate finalement d'un grand rire tonitruant, qui met quelques instants à se passer. Je me tiens les côtes et pose mon regard plein de larmes de rire vers Emilio.

    « C'est juste que ... Te voir tomber, comme ça, de côté, comme un poids ... Et puis toi, à quatre pattes ... C'est ridi cuuuuuuu .... »

    Je ris tellement que mon équilibre en est perturbé et je m'étale moi aussi, quoi que avec un peu plus de grâce - c'est ce que j'essaye de me dire pour garder mon égo intact. Je me redresse sur mes fesses endolories et regarde Emilio d'un air sévère, qui ne colle pas du tout avec la situation et me fait sourire.

    « Toi chut ! Je t'interdis de dire quoi que ce soi ! C'est ta faute ! »

    Totalement puéril. Je prends un poignée d'herbes humides et les jettes sur mon élèves en riant sous cape. Voilà que le professeur se met à perturber le cours ! Dans quel monde vit-on !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Messages : 363
Age : 24

Âge du personnage : 16 ans
Nombre de Badges : Tête à Toto.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Jeu 17 Jan 2013 - 13:37

Je fixe le sol entre mes deux mains posées a terre, je crève de honte, je ne sais pas jusqu’à ou je dois avoir rougi mais je me ferais certainement peur en croisant un miroir... Alors que je suis par terre à quattre pattes, tel un Darumacho qui n'est pas encore entré en mode transe, j'entends mon professeur se redresser et s'inquiéter de mon état. N'osant pas le regarder, je reste dans la même position idiote et lui répond, encore confus. "Euh-je-je-je-jeeee... Nonc'estmoiquivousaitécraséj'ensuisnavréahlalalalajesuisvraiment...".

Pas de réponse, les secondes qui suivent me semblent interminables, le première chose que j'entends est un eclat de rire que je n'aurais su prévoir. Ne comprenant pas ce qui se passe je me retourne pour voir Sky littéralement plié en deux en train de me rire au nez. Etait-ce vraiment la même personne? Le professeur sévère et un peu rabat-joie d'il y a quelques minutes? Sur le coup, je reste bouche-bé, incapable de dire quoique ce soit devant lui qui finit par s'effondrer de rire par terre, mais ou diable est passé Sky Vassily? Ce n'est que quand son rire arrive à sa fin que je quitte l'état second dans lequel j'étais. Sky m'adresse quelques mots dont le sens ne s'accorde absolument pas avec ce qui vient de se passer, puis je reçois des brins d'herbes humides dans la figure. Je finis par ma marrer à mon tour car c'est vrai qu'on à l'air beaux, là, comme deux gros niais! "... AH! Ahahahaha! Non mais tu- tu t'es vu à l'instant! Uhuhuuu- mais qu'est-ce que tu as fait de Sky Vassily? Tu l'a mangééé- Ahahaha!"
Je me roule par terre à mon tour, ignorant royalement la reproche que vient de me faire mon camarade. Ma faute? Et puis quoi encore, bon je m'était effondré sur lui c'est sûr, mais l'herbe c'était lui! On était quittes, en quelques sorte... Je relève la tête vers mon professeur -enfin, là, on ne ressemblait plus trop à un élevé studieux avec son maître, dès le débit, on formait un duo étrange, il fait dire- tout sourire. Puis m'avance vers lui qui est toujours au sol, en marchant sur les genoux, et le fixe d'un regard sournois. "Eh ben quoi, m'sieur Vassily? On est gêné? Le respect que votre élève avait pour vous est partit en fumée! Pouf! Héhéhé!". Bien sûr cela était dit sur un ton léger, je ne pensais pas mes propos, mon respect pour lui était intact et le resterait probablement C'est juste qu'avec ce qui venait de se passer, Sky avait fini par montrer un côté plus "humain" de sa personnalité, cela me réjouissait qu'il se déride un peu. "Je blague!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lychnis
avatar
Sky Vassily
Lychnis

Féminin
Messages : 130
Age : 22

Âge du personnage : 23 ans
Nombre de Badges : Aucun.

MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   Dim 20 Jan 2013 - 13:21

    Je n'étais pas aussi guilleret habituellement. Mais d'un autre côté, je n'avais pas l'habitude d'être gentil avec les autres. Aider un mec qui me demande de lui apprendre les arts martiaux ? Avant je l'aurais envoyé bouler. Sérieusement, j'étais un sauvage. Alors pourquoi est-ce que je me surprenais à devenir plus doux, depuis que j'étais à Alcea ? Je m'énervais moi-même à rire ainsi à cause de ma maladresse.

    Je restai immobile, allongé, un peu calmé. Etait-ce les nerfs ? Peut-être. Etait-ce ces changements que voulait me voir accomplir mon maître ? Devenir plus doux, plus gentil ? Je soupirai finalement. Emilio avait raison ; on avait dû me manger et me remplacer par un extra-terrestre. J'eus un léger sourire devant son ton léger, devant ses paroles à la fois moqueuses et taquines.

    « Je sais que tu blagues. »

    J'étais redevenu sérieux. Cette crise de rire, qui ne me ressemblait pas, m'avait fait l'effet d'une douche froide. Mon comportement si inhabituel me surprenait, m'enquiquinait. Je me relevais finalement et m'époussetais. J'allais devoir rentrer, j'avais cours dans une demi-heure. Je posais mon regard sur Emilio, il avait encore les joues rouges. Malgré moi, un élan d'affection me prit. Oui, je l'aimais bien. J'avais revu mon regard sur lui. Ce n'était pas une lavette, mais quelqu'un de bien.

    « La séance est finie. As-tu apprécié ? » dis-je dans un sourire.

    Qui appréciait de s'entraîner tôt le matin, à se prendre des coups et à tirer sur ses muscles ? Moi. J'aimais ça. Mais avant, j'étais seul. Pourquoi est-ce que j'aimais faire ça avec quelqu'un ? Quelqu'un qui n'était pas mon maître ? J'étais surpris, un peu perdu, un peu déboussolé. La présence d'Emilio me faisait douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Limites. [ Pv Emilio ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Limites. [ Pv Emilio ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Salgari, Emilio (1862-1911)
» Emilio Balcarce nous a quitté
» Limites...
» STAR TREK : SANS LIMITES
» Hors-Limites • Katie Mc Garry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcea Rosea ♣ :: Paysage environnant :: Forêts :: Clairière-