Partagez | 
 

 Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Sam 19 Jan 2013 - 15:32



    ♦ Damn it, are you some kind of torch ?
    « Naah, mais sérieux, baisse la lumière ça m'aveugle »


    C’est une forêt… Que faisait-elle dans une forêt ?! Non, ce n’était pas la bonne question… Que faisait une forêt sur le chemin de Thelma ! Et puis non, quelle heure était-il encore, plus de dix-huit heures au moins étant donné que le ciel s’était déjà pas mal obscurci. Déjà qu’à cause de son handicap, la jolie fille aux cheveux blancs et aux yeux rouges ne voyait pas grand-chose, il n’en est que plus difficile une fois que la nuit est tombée. C’était encore à cause de cette peste de Chaglam, ce pokémon avait accepté d’être ses yeux et son guide mais qu’est-ce qu’il était chiant.

    Au final il n’y avait plus que Thelma et son pokémon dans cette forêt. Le petit chat à la queue tourbillonnante regardait sa propriétaire l’air blasé et un peu moqueur, la fille quant à elle, se contenta de soupirer et d’avancer complètement aveugle dans cette forêt. Au bout d’un petit quart d’heures de marche dans la noirceur de cet endroit, la jeune femme vit la sortie de la forêt. Une sortie de forêt, ou plutôt des lumières au loin. Des lampadaires sûrement mais Thelma ne voyait rien à plus de cinq mètres. Elle demanda à son pokémon comment faire pour voir plus clair, le petit monstre la regarda d’un air toujours aussi consterné et sortit les griffes.

    Elle était assez près pour voir que son pokémon allait la griffer. Sans attendre elle grimpa à l’arbre poursuivit par son Chaglam toutes griffes sorties. La petite réussi à se hisser sur une branche dans le noir et s’assis dessus tout en se moquant de son pokémon n’arrivant pas à monter, puis elle le rappela dans sa pokéball. Assise, le vent caressa sa peau et ses cheveux, elle profitait du calme et de l’obscurité ambiante. Au bout de quelques autres minutes elle vit une lumière éblouissante se dirigeait vers elle… non quand même pas mais elle vit une chose jaune s’approcher. Un pokémon rare ? Ah bah en fait ce n’est qu’un humain. Un humain bien trop blond pour être vrai d’après Thelma.

    La Narcissus attrapa la branche sur laquelle elle était assise et s’y cramponna, elle serra aussi ses jambes et attendit que le jeune homme passe sous elle. Le moment venu elle changea de sens. Oui elle changea de sens, la tête en bas, elle venait de tourner sur la branche et se tenait à la force de ses jambes et de ses bras. Ses cheveux, eux tombaient, inexorablement attiré par la gravité terrestre. LA tête de Thelma était maintenant à quelques centimètres du visage de ce blond. Avec un sourire mesquin et assez sadique elle déclara

    « Miaou! Wow tu sais que t’es impressionnant de blonditude toi, t’arrives à regarder dans le miroir sans t’éblouir ? » Lui déposant un bisou sur le front elle descendit de façon acrobatique pour être face à ce jeune garçon, en l’examinant de plus près… il était blond, non elle ne pouvait penser qu’à ça, il était bien trop blond. Ses pensées débiles hantèrent encore son esprit, il n’était pas particulièrement ‘que’ blond mais elle en avait décidé autrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Sam 19 Jan 2013 - 18:09

18h, l'obscurité commence a se faire omniprésente et un sourire apparaît sur ton visage. Le traqueur va bientôt faire surface et tu allais traquer un pokémon mais pas n'importe lequel. Un hoothoot! Eh ouais tu voulais capturer l'un de ces petits hiboux, pourquoi? Parce que tu aimais bien noirfang tout simplement. Tu le trouvais très très classe ce pokémon puis si tu voulais réellement t'attaquer a un mangriff qui a ton avis se trouvais dans les clairières mais tu ne savais pas vraiment. Tu savais qu'il était fort mais tu en voulais un parce que tu aimais ce pokémon. Pourquoi? Juste parce que la peluche que tu possédais quand tu étais petit n'était pas un pikachu ou un mélofée, mais plutôt un mangriff.

Tu étais dans cette partie de la journée ou les sens se disputaient la priorité, ou l'ouïe et la vue se complétaient pour décupler tes perceptions, pour atteindre ton objectif tu étais devenue une ombre marchant dans les ténèbres. Cela te faisaient penser a une légende de ton pays, les marchombres des assassins qui opéraient sous les ordres des grands seigneurs d'autrefois. La plupart de leurs faits ont été déformés par la légende mais étaient réellement redoutables. Ici tu pourrais les comparer aux ninjas. Ouais voila les ninjas, c'est le mot qui te manquait. Deux yeux illuminèrent l'arbre en face de toi, tu l'avais trouvé, ce pokémon que tu désirais. Tu t'avances doucement ta pokéball a la main puis les deux yeux se braquèrent vers toi. Tu te sens vaciller tu ne sais pas ce qui t'arrive...

Tu te réveilles, étrangement tu ne savais pas combien de temps tu avait dormi mais tu t'étais réveillé, une pokéball a la main avec un petit mal de crâne. Tu devine que ce petit hiboux avait usé de l'attaque hypnose sur toi... Ouais tu haïssais cette attaque maintenant. Déjà que c'est frustrant de voir son pokémon la subir mais quand on se la prends... Tu repart dans la foret, tu ne pensais pas que tu te ferais avoir comme un débutant face a ce pokémon. Cette fois tu attaquera de son angle mort, avec le temps de réaction il n'aura pas le temps de t'hypnotiser et tu pourra engager le combat. Ouais sa c'était de la stratégie... de débutant mais c'est toujours mieux que rien. Eh oui malgré le fait que tu veuille devenir un dresseur c'est que maintenant que tu décide de t'entraîner.

Brusquement quelque chose tombe devant toi, un visage femminin, des yeux que tu pouvais distinguer rouges d'aussi près. Tes poings étaient déjà fermés et tu lui avais presque mis un crochet quand tu avait remarqué que c'était une jeune fille. Ton poing repris sa place c'est a dire dans ta poche, le tout avait duré moins de quelques secondes et ton visage étais resté impassible. Le premier truc que tu avais appris quand tu avais commencé a apprendre a boxer était de ne jamais faire apparaître ce que tu pensais sur ton visage. Exercice que tu arrivais très très bien lors des situations d'urgence. T'étais a quelques centimètres d'elle, c'était une étrange manière d'aborder les gens, assez originale. Avec sa elle venait de marquer quelques points dans ton estime. Puis elle commence a parler.

Un sourire apparaît sur tes lèvres, elle avait du culot quand même pour t'aborder comme sa puis pour te balancer sa. Elle te plaisais un peu plus après sa. Tu fais une petite moue et souris en la voyant retomber souplement, cette fille te faisais penser a un chat et désagréablement tu avais l'impression d'être sa souris. Enfin bref ton sourire reviens et tu lui réponds:

" Non pas trop je met des lunettes de soleil pour me regarder dans le miroir. C'est plus simple comme sa. Moi c'est Grey et toi?"

Eh ouais politesse avant tout, sa peut paraître minable mais c'est vrai. Bon tu te demandes ou est passé ce foutu volatile... Raah sérieux combien de temps il t'avait envoyé au tapis hein? Tu lui souris une fois de plus et dit:

"Sinon tu pourrais me dire quelle heure il est?"

Inutile d'espérer remettre la main sur lui de toute manière, il fait noir et même si tu vois encore pas mal de choses, il serais dans son élément et t'aurais encore plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Sam 19 Jan 2013 - 22:03



    ♦ Mon lampadaire ambulant ♥
    « 20h38 ? »
    Il était devenu la seule lumière qu’elle voyait désormais. Ce garçon avec une assez bonne répartie. A l’arrivée folle de Thelma, il avait certes était surpris, qui ne le serai pas quand une fille déboule du ciel à deux centimètres de votre visage tout en déblatérant sur sa couleur de cheveux. Qui ne le serait pas quand une jolie fille tombe du ciel et lui embrasse le front avant de se retourner d’une façon acrobatique pour se tenir debout devant lui. Néanmoins il trouva la répartie nécessaires pour parer aux débilités de la Narcissus.

    Des lunettes de soleils… C’était drôle, l’image de ce jeune homme en train de se regarder dans la glace le matin obligé de fermer les volets pour qu’il n’y ait pas trop de luminosité, faisait rire Thelma. Et oui il y a des choses qui font rire la misanthrope, cette image en était une, ne pouvant retenir son rire, elle lâcha un petit rire assez mignon à la réponse de ce jeune homme se prénommant Grey. Il enchaîna en demandant l’heure à la petite. Qu’est-ce qu’elle pouvait en savoir ? Elle était perdue et pas que là, elle était perdue dans le temps et l’espace. Quel jour était-on ? Si seulement elle savait le mois, elle avait déjà du mal à retenir le jour de son anniversaire. Néanmoins elle ne pouvait pas se contenter de rester planter devant lui les mains dans le dos et le sourire angélique.

    « Mon nom ? Nyéhéhé moi c’est Thelma » dit-elle, joignant le geste à la parole, elle s’inclina légèrement et fit un tour sur elle-même et se mit à renifler l’air environnant dos à son interlocuteur… Au bout de quelques secondes elle reprit la parole… malheureusement. « Hummm Il sent dans les 20h38 et quelques secondes… plus ou moins. ».

    ‘’Il sent dans les 20h38’’ ? Qu’est-ce que ça voulait bien dire… Elle se fout du monde ou elle est juste fêlée… La deuxième option parait plus plausible quoique la première puisse être vraie. Son air super sérieux quand elle prononça ses mots ne fit que renforcer son aura d’animal joueur et non-sérieux. En réalité Thelma était perdue mais elle n’allait quand même pas lui faire le plaisir d’avouer que c’est une faible demoiselle en détresse à moitié aveugle cherchant son chemin à travers la forêt maléfique… ou pas. L’esprit de Thelma dérivait encore une fois, loin… très loin de la réalité. Elle tourna la tête en même que ses hanches pour regarder le sublime lampadaire ambulant qu’elle venait de trouver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Dim 20 Jan 2013 - 15:04

Une sensation de brûlure régnait sur ton visage, si on veut faire une localisation pus précise de cette étrange sensation, c'était au niveau de ton front la ou ses lèvres avaient été en contact avaient été en contact avec ta peau. Tu ne voyais pas grand chose, mais assez pour voir les formes de ton interlocutrice ainsi que quelques traits de son visage. Déjà rien que sa suffisait a t'attirer mais ce qui t'engluais chez elle était ses yeux, ses yeux d'un rouge luisant dans l'obscurité qui se faisait encore plus présente, d'un rouge qui agissais comme le pendule d'un hypnotiseur. Tu ferme tes yeux et les rouvres mais non c'étais réel et sa t'intriguais, qu'est ce que faisais cette jeune fille dans cette forêt a cette heure la?

Ta réponse lui plut, tu en étais sur puis c'est ce qu'elle te laissais paraître. Son rire était assez mélodieux mais t'évoquais encore et toujours un miaulement, en même temps cette fille avait la manière chaloupée d'un chat de se déplacer... Tu te posais des questions mais rien ne transparais sur ton visage, toujours cette vieille habitude lorsque tu sais que la situation est tendue. Son nom est donc Thelma... Hmm un nom assez commun a ce qui paraît, enfin tu ne t'es jamais vraiment interessé au nom des gens dans ta vie. Elle se met a renifler en te tournant le dos, ton regard viens se perdre sur ses hanches puis tu te maudit de n'être qu'un sac a hormones attiré par l’excentricité. Bon vu sa réponse, certains la classeraient dans la catégorie des fous a lier... Pour toi son esprit fonctionnais juste différemment du commun des mortels. Ou sinon elle se fout de toi mais sa tu ne le pense pas... Bon bah a ton avis vous êtes tous les deux perdus dans ce coin. Ton portable apparaît dans ta main d'un geste fluide trahissant ton habitude, tu regarde l'heure, 21h38, dommage elle avait presque eu raison. Ton regard se fronce en voyant tes barres de réseau et de batterie, vides toutes les deux. Comme pour te donner raison, ton téléphone s'éteint de lui même... Tu soupire et dit:

"Dommage tu t'es juste trompée d'une heure, c'est dommage. Mais bon ton flair reste tout de même assez précis je crois que je vais m'y référer finalement. Bon alors mon chaton je crois qu'on est perdu et que nous sommes obligés de passer la nuit dans la forêt"

Tu n'étais pas trop soucieux de rester cette nuit ici, juste qu'il faisait un peu froid, normal on est en hiver quand même. Tu t'étire doucement, un sourire viens se coller sur tes lèvres tu t'approche vers elle et dit d'une voix douce:

"Tu viens avec moi qu'on trouve un coin ou aller? Inutile de rester ici pour devenir la proie des migalos. J'ai entendu dire qu'ils sont attirés par la lumière et ils ont surement vu la lumière de mon portable."

Te souvenant brusquement que les personnes ayant une telle couleur d'yeux n'avaient pas une acuité visuelle extraordinaire alors tu pose une main sur son épaule pour qu'elle puisse la trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Dim 20 Jan 2013 - 16:47



    ♦ Une nuit en forêt... nyéhéhé
    « Mon chaton ? Arrêtes je vais rougir ♥ »
    Etonnant, ce lampadaire avait la fonction ‘montre’ et le bluff de la jeune fêlée aux cheveux blancs étaient donc invalidé, d’une heure environ. Non pas d’une heure environ, d’une heure pile. Il était 21h38… Déjà ! Ah sûrement l’heure d’hiver, ah ces satanées humains, à quoi bon changer d’heure à chaque solstice, le temps continue de défiler à la même allure pourtant. Cette notion échappait à Thelma et pour on ne sait quelle raison. Grey, le lampadaire ambulant se prêta au jeu du chat de Narcissus et décida de se fier au flair de cette demoiselle. Flattée ? Peut-être. ‘Mon chaton’. Quel… Quel… Quel sens de l’observation ! La jeune femme était (réellement ?) heureuse qu’on ne la confonde pas avec ces humains. La petite se retourna pour cacher son visage rougissant, elle avait un petit air mignon après tout cette folle. Il continua son discours en disant qu’il passerai donc la nuit ensemble.

    « Oh, mais quel lampadaire entreprenant ai-je abordé ? » Oups, elle l’avait dit. ‘Lampadaire’. Elle mit un moment à le réaliser et rigola un petit coup tout en se re-retournant vers Grey. Elle lui adressa un grand sourire.

    Il continua en proposant à la jeune demoiselle de l’accompagner, il avoua être perdu alors plus de soucis à se faire et pourquoi refuser, elle hait le genre humain, mais certains méritent son intérêt, sa proximité. Elle n’était pas le ‘Grumpy Cat’. C’était décidé, elle le suivrait à condition qu’il reste à portée. Mais elle n’avait pas à s’en faire, même une malvoyante comme elle pouvait le voir venir de loin. Un vrai phare mobile. Puis il ne fallait attirée les Migalos, enfin où qu’ils aillent avec cette chevelure éblouissante même dans le noir c’était foutu. Le jeune homme posa ensuite sa main sur l’épaule gauche de Thelma. Avec sa main droite, elle attrapa cette main et lui dit avec un air félin.

    « Allons-y, éclaire-moi le chemin, mais ne me lâche pas, je risque de disparaître dans l’obscurité » … C’était plutôt lui qui risquait de disparaître du champ de vision de Thelma si elle le lâchait, mais tourner les choses dans ce sens était plus… plus… plus Thelma. Ainsi elle ne lâcha pas sa main épiant le moindre mouvement, la moindre réaction avec un air narquois néanmoins joueur.

    « Pour éviter les Migalos, il faudrait que tu mettes un bonnet, nan ? Nyéhé, concernant l’heure, c’était l’heure d’été, il est évident que pour mon espèce, les lois humaines ne s’appliquent pas Nyéhéhé. Sinon j’éspére que tu connais des endroits confortables par ici, mon matou brillant ? » Ce petit rire si particulier la reprit au cours de cette phrase.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Dim 20 Jan 2013 - 18:37

Elle se retourne après que tu ai parlé se soustrayant a ton regard. Tu devine qu'elle rougis ou est dans tous les cas manifestement très gênée. Enfin c'est ce que tu crois, plutôt en est persuadé et te demande dans ta phrase ce qui aurais pu la troubler et y vois que deux choses. La première est que tu lui ais dit que vous alliez passer la nuit ensemble comme vous étiez perdus et la deuxième que tu l'aie apelée 'mon chaton'. Hmm tu penche pour la deuxième solution, tu ne pensais pas au vu de la façon assez cavalière avec laquelle elle t'avait abordé. C'était quand même triste pour elle que peu de gens rentrent dans son jeu, elle devait se sentir affreusement seule tout de même...

Tes yeux s'ouvrent en grand d'étonnement en l'entendant parler. Elle se met a rire en se rendant compte de ce qu'elle avait dit. N'empêche un lampadaire, dans l'absolu sa signifie que tu es sa source de lumière ce qui aurais pu être assez mignon si on prenais en compte la dimension poétique. Mais elle ne prenait en compte que l'absolu comme le démontrait ce qu'elle t'avait dit plus tôt. Quoi déjà? "impressionnant de blonditude?" ce qui voulait tout dire. La fin de sa phrase termine sur un commentaire sur le fait que je suis entreprenant. Bah en même temps pour avoir ce que l'on veut il faut l'être, mais tu vas éviter de dire sa. Dans ce moment tu avais l'impression de devenir comme le félin a ton tour, attendre patiamment son heure pour remporter la partie. Mais encore fallait il clarifier un peu les règles du jeu et savoir quel était l'enjeu. Pour l'instant elle semblait te prendre pour une proie qu'elle pouvait torturer sauf qu'elle s'était trompée. Ton sourire toujours présent tu dis:

"La situation l'exige un peu mon beau chaton, faire route a part aurait été plus risqué compte tenu des pokémons sauvages qui n'hésiteraient pas a nous croquer."

Tu lui souris a ton tour, tu voulais savoir a travers cette phrase si c'étais vraiment le fait de l'appeler "chaton" qui l'avais troublé ou si c'était ce que tu avais dit après. C'étais plus un confirmation pour ce que tu en avais déduit tout a l'heure. Elle finis par prendre ta main d'un air que tu n'arrive pas a déchiffrer mais qui la rapproche plus du félin qui lui obsède l'esprit. Elle fini par te dire de faire attention sinon tu ne la reverra plus, le tout avec un air joueur comme si qu'elle te mettait au défi. Tu te penche vers elle, et chuchote au creux de son oreille:

"Maintenant que je t'ai avec moi ma belle, je ne risque pas de te lacher"

Tu lui fait un clin d'oeil en te demandant si tu connaissait un coin pas loin d'ici puis tu ris intéreurement, si tu savais ou vous étiez vous ne seriez plus perdus. Tu commence a la faire marcher a côté de toi regardant si tu ne trouvais pas un endroit tranquille et tu finis par dire:

"Hmm si monte dans un arbre on risque de déranger un essaim de dardargnan. Viens par la y'a un espace a peu près libre entre les arbres."

Tu l'emmène la ou tu l'avais dit puis tu vois qu'en plus les buissons entourent presque tout, cela vous laissera normalement relativement a l'abri des pokémons normalement mais pas beaucoup d'espace quand même...

"Bon bah on va s'arrêter la on commence a vraiment avoir du mal a voir quelque chose"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Dim 20 Jan 2013 - 22:18



    ♦ Alone with Thelma ? RUN YOU FOOL
    « Guides-moi, Onegai »
    Il recommençait, c’est qu’il était charmeur ce blond-lumière. ‘Mon beau chaton’, ça lui plaisait vraiment beaucoup, était-ce pour le ‘beau’ ou pour l’affiliation au genre animal, en particulier le chat qui lui faisait plaisir ? En tout cas en réponse à ce compliment, elle lâcha un « Humpf ». Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire il ne s’agissait d’un ‘humpf’ hautain et dédaigneux comme elle en faisait souvent, non, celui-ci était plus… flattée. Elle ne savait pas si c’était vraiment les pokémons qui voulaient la croquer ou bien cette lumière dans la nuit.

    Après que Thelma ait voulu jouer avec ce garçon tout en s’assurant de ne pas le perdre de vue, il s’approcha du chat blanc et sang de Narcissus. Rapprochant sa bouche de l’oreille de la jeune fille il lui chuchota des mots doux et gentils. Elle en retirait une certaine fierté en même temps que cette promesse qu’il ne la lâcherait pas. D’un point de vue Thelmatique ça l’arrangeait vraiment qu’il se comporte comme ça, elle n’aura pas à craindre la nuit comme lors de ses plus jeunes années. D’un point de vue de chat elle venait de trouver un compagnon de jeu. Du point de vue de l’adolescente de dix-sept ans… Elle existe encore elle ? Disons qu’elle se manifeste parfois. Elle répondit au clin d’œil par un teint rougissant à peine visible dans l’obscurité ambiante. Le tout loufoque du nom de Thelma Einzbern décida… d’être étrange… d’être Thelma en fait.

    « Mais c’est que tu tenterai de me rendre toute chose, Greyyyyyy » Dit-elle d’un ton exagérément féminin en appuyant bien sur la fin de son prénom.

    Les deux phénomènes avec leur sens de l’orientation pourri marchèrent un petit moment. Thelma avait toujours la main du lumineux dans la sienne et avançait en se laissant tirer, elle marchait un peu en retrait de lui et adaptait son rythme de pas au sien. La nuit était devenue noire et c’est à peine si elle pouvait voir à cinq mètres… Faible et fragile, elle se laissa guider par ce blondinet, les yeux baissés. Après une réflexion sur les essaims de Dardargnan, Grey semblait avoir trouvée un endroit où ils pourraient être tranquille, c’était petit, entouré de buissons, bien à l’abri des pokémons sauvages. Où c’était plutôt les pokémons sauvages à l’abri d’eux. A la phrase de Grey, Thelma ne voyait déjà plus rien depuis quelques minutes. Elle le voyait lui et seulement lui, c’était … étrange. La main de Thelma quitta celle de son compère tandis qu’elle s’asseyait au sol. Tâtant le sol en remuant le fessier elle déclara

    « C’est que mon matou brillant sait trouver de bons petits endroits en forêt… Se pourrait-il qu’il emmène quelques humaines par ici, une fois la nuit tombée ? Quelle tragédie ! Moi Thelma Einzbern vient de tomber dans un guet-apens d’un dangereux Pharamp humain. C’est ça, hein, hein ? » Taquine, elle se mit sur les genoux et avança dessus pour arriver à quelques centimètres du visage de Grey, tout en gardant ce petit regard joueur et ce sourire un peu aguicheur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Lun 21 Jan 2013 - 13:50

Sa réponse t'avais quelque peu désarçonné, elle avait presque deviné ce que tu as en tête et bien que tu n'avais pas été d'une énorme discrétion compte tenu de ce que tu voulais, c'était autre chose d'entendre la jeune fille le dire a haute voix. Tu réfléchissais aussi au fait qu'elle t'avais suivi malgré le fait qu'elle le savait. Sa aurais été plus sur si elle ne voulait pas de toi de te laisser sur place et de partir. Sauf qu'apparemment elle voulais jouer avec toi et les réactions qu'elle provoquait chez toi tu en étais sur.

Le temps que tu réfléchisse a sa elle avais lâché ta main et commençait a se chercher un coin ou s'assoir du bout de la main. Tu regarde rapidement ce que tu pouvais distinguer de ses hanches, bah quoi on ne te refera pas quoi... Tu vois qu'elle a du mal et tu finis par t'asseoir non loin d'elle alors qu'elle s'avance vers toi sur ses genoux. Tes yeux s'ouvrent grand d'étonnement tu pensais qu'elle allait s'arrêterait assez loin de toi mais elle s'arrête a quelques centimètres de toi, tu sentais son souffle lorsqu'elle respirais. Ton coeur se mis a accélérer brutalement, tu avais l'impression que ton cerveau se déconnectait de lui même, tes yeux parcourent son visage sans cesse. Ta main viens doucement lui caresser sa joue et tu lui dit d'une voix douce:

"C'est un piège vraiment subtil alors, c'est toi qui m'es presque tombée dessus je te rappelle."

Tu savais que tu ne tiendrais pas plus de quelques secondes. En fait tu ne les tiens même pas, tes lèvres parcoururent les quelques centimètres pour aller rencontrer celles de la ravissante jeune fille aux yeux rouges. Tu ne t'étais jamais senti comme sa auparavavant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Lun 21 Jan 2013 - 14:53



    ♦ Danger ? Pas Danger ?
    « Tu es ma proie. »
    Son visage si près du sien, elle le provoque, l’aguiche. C’est un jeu, un jeu dangereux ? Ce chat n’a pas la notion du danger, peut-être est-ce parce qu’elle-même était une créature plus que dangereuse. Ce chat est fou, il est taré. Ce chat n’a pas de logique ni de peur. Ce chat c’est Thelma. Un comportement animal qui paraît étrange aux yeux de tous, une nature sauvage et solitaire, le chat blanc et sang de Narcissus cherche à obtenir quelque chose de ce jeune garçon. Elle sent sa surprise quant à l’accusation, le blond la scrute du regard. Elle, reste fixe et sûre d’elle, elle ne bouge pas d’un poil.

    Il se décide à bougeait, Grey pose sa main sur la joue de Thelma et lui fait remarquer que le piège était l’œuvre du chat lui-même. Il faut avouer qu’à s’y méprendre, Thelma qui apparaît descendant d’un arbre, prétendant être perdu dans la forêt… Le piège était plus le sien. Son caractère et son comportement joueur laissait bien transparaître cette envie commune. Le voulait-elle vraiment où cela faisait-il partie de son jeu, de ses plaisirs malsains, de ses tortures habituelles ? Son corps frissonne, elle a la chair de poule. Allez dépêches-toi, embrasses-la. Ses lèvres s’approchent de celle de Thelma, lentement. Cet instant semble durer une éternité. Ses lèvres rentrent en contact avec ce beau blond.

    Thelma ne bouge pas, elle est surprise, mais pourquoi ? Il était plus qu’évident qu’elle l’avait demandé. Ses yeux sont grand ouverts, elle perd son sang-froid pendant une milliseconde avant de réaliser que c’était son ‘first kiss’ et que la société accordait beaucoup de valeur à cela… La société ? Qu’est-ce que les chats en ont à faire de la société, des modes et des principes humains. Elle prolonge ce baiser, ça lui plaît. Elle se sent victorieuse, sa proie s’était abandonnée à elle. Comme un félin, elle vient de cerner sa proie dans un coin, elle ne la laissera pas s’échapper, elle veut encore s’amuser. Et s’amuser, c’est mieux à deux. Elle aurait voulu prolonger ce baiser une éternité encore mais cela conduirait les deux à l’étouffement… et c’est pas cool.

    Thelma romps le baiser et se recule un peu, toujours avec ce petit air satisfait. Elle se lèche la lèvre inférieure tout en gardant le contact visuel avec les yeux bleus de ce lampadaire si particulier, elle lui avait fait de l’effet et même si elle voulait le cacher, il lui en avait fait aussi. Thelma le pousse gentiment vers l’arrière le faisant basculer. Il était allongée sur le dos, elle se mit au-dessus et plaça ses mains au sol des deux côtés de sa tête. Il était pris au piège, ne pouvant plus s’enfuir, même s’il le désirer. Elle, elle souriait, c’était un sourire victorieux, un peu nargueur, c’était une Narcissus après tout. Malgré ces entreprises, son cœur allait assez vite, l’adrénaline sûrement. Elle prit la main droite de ce blond et la plaqua sous son sein gauche.

    « Ressent-la » Lui dit-elle, puis elle retire la main du blond pendant quelques instants. « Je ne parle pas de mon sein » Ajouta-t-elle avec un sourire moqueur et déstabilisant avant de la reposer à cet endroit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Lun 21 Jan 2013 - 18:37

Ton coeur battait a une vitesse qui en dépassait l'entendement. Tu te sentais ivre par ce baiser, une seule chose t'interessait en ce moment, les lèvres de ta mystérieuse femme-chat. Elle avait beau se prendre pour un chat, elle n'en reste pas moins sensibles aux mêmes choses que les autres jeunes filles. Tu voulais que ce moment dure une éternité, que jamais vos lèvres ne se décollent les unes des autres. Tes bras se glissent derrière elle pour l'enlacer, tu la garda contre toi le temps que le baiser fut échangé. Tu n'étais que frissons et sentiments contradictoires, malgré le fait que tu commençais a manquer d'air, tu fus légèrement déçu lorsqu'elle rompis l'enchantement que ce baiser avait provoqué. Tu ne savais pas combien de temps vous étiez restés comme sa, mais tu aurais été prêt a t'étouffer pour rester collé a ses lèvres.

Elle t'allongea doucement tu bout des doigts, tu te laisse faire docilement ton regard plongé dans les yeux rouges de la jeune fille qui t'accompagnais. Elle avait l'air d'être satisfaite du baiser, son expression était celle du prédateur qui obtenais ce qu'elle voulais. Tu comprends que vous aviez joué tous les deux pour la même chose, et tu trouves sa stupide sur le coup mais après tu comprends que c'est ce qui donne aussi sa saveur au but accompli. Ton dos touche le sol, tu n'aurais jamais cru que le sol serait aussi inconfortable, tes sens étaient exacerbés par l'adrénaline qui coulais désormais dans tes veines. Ses mains virent se plaquer sur ton visage, comme pour te signifier que maintenant tu ne t'échapperais pas, enfin on peut dire que tu n'avais aucune envie de partir maintenant que chacun sais ce que l'autre voulait et surtout que ce n'était pas si éloigné... Ta main viens doucement caresser le dos d'une de ses mains sur son visage et tu lui souris a son tour, le sourire qui signifiait que la victoire t'importe peu tant que tu avais ce que tu désirais, un peu en réponse au sourire victorieux de la femme-chat qui se trouvait au dessus de toi.

Ton coeur se remet a accélérer chose que tu avait cru impossible lorsque elle plaqua ta main sur son corps très très près de sa poitrine, si près que tu pouvais la sentir avec tes doigts. Tu rougis violemment, tu te demandais ou elle voulait en venir, elle te dit de ressentir ce qui ce passait a cet endroit précis de son corps. Tu ne compris pas sur le coup, avant de sentir les pulsation de son coeur. Elle retira ta main et te déstabilise en te disant de ne pas se concentrer sur sa poitrine. Si un pokémon aurait une vision thermique, tous ce qu'il aurait vu de toi est une boule rouge a la place de ton visage. Tu ressent son coeur palpiter, cela te procurant une sensation étrange. Tes yeux ne peuvent se décoller de ceux de Thelma, son coeur battait au moins aussi vite que le sien, confirmant ce que son corps ressentais a ton égard. En était il de même pour son esprit?

"Thelma... y'a pas de mots pour dire ce que je voudrais te dire..."

En réalité ils existaient, trois mots qui généralement rendaient la gente feminine heureuse, trois mots qui ne sortaient quasiment jamais des lèvres d'un homme. Ces trois mots que tu n'avait jamais dit a quelqu'un, ce verbe que tu n'a jamais employé pour quelqu'un, ce verbe que tu emploie toujours avec bien derrière. Non... tu ne le dira pas parce que ce serais trop s'avancer, puis ce serais surement briser l'enchantement de ce moment pour cet esprit si différent du tien même si en toi en dehors du désir inavouable que tu ressens pour elle autre chose commence a naître. Un autre genre d'attachement que tu ne connaissais pas. En quelques minutes, cette femme chat t'avait séduit et ouvert des endroits dans ton coeur que tu ignoraient qui existaient.

Tu prends sa main a ton tour, la posant sur ton torse ou ton coeur voulait s'envoler comme un oiseau pris au piège dans ta cage thoracique. Tu attends quelques secondes, puis ton autre main viens se nicher au creux de ses omoplates la ramenant contre toi alors que tu te redresse et chuchote:

"Je n'ai jamais senti un coeur battre aussi vite que le tien"

Tes lèvres repartent rencontrer les siennes, dans un baiser ou tu laisse cette fois ci bien transparaître tous ce que tu ressens, étant bien plus expressif que les mots que tu ne savais pas employer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Lun 21 Jan 2013 - 22:41



    ♦ Mon félin
    « Je perds la partie »
    Ses techniques fonctionnent à merveille. Si l’on peut appeler ça des techniques à proprement parler, cela n’était pas travaillé au préalable, elle y allait à l’instinct. Elle le travaillait, le testait. Elle jouait, c’était certainement méchant, mais il semblait apprécier la compagnie de Thelma et même en toute égoïste qu’elle était, ce moment lui plaisait et tant que ça lui plaisait, elle continuerait. Il est troublé, il est chaud, elle était assez proche de lui pour le voir rougir dans cette obscurité. Ça lui plaît, il la touche, non elle lui fait faire ce qu’elle veut. Appréciait-il Thelma pour ses désirs humains ou pour… D’ailleurs pourquoi pouvait-on apprécier cette manipulatrice bizarre ? Il met un moment à réagir quant aux actions de Thelma, la fille l’hypnotise avec son regard et son sourire. Il veut dire quelque chose, il l’appelle Thelma, ce n’était plus un chaton, mais la Narcissus au complet. Il ne s’adresse plus à l’attitude de chat, mais à l’existence complète de la fille, ses défauts et ses qualités… si elles existent. Il ne sait pas quoi dire, pas qu’il ne dit rien, non, mais il dit qu’il ne peut pas choisir les mots.

    « C’est tout à fait normal, je dépasse l’entendement humain, ce que tu voudrais me dire, je ne le comprendrais peut-être pas, même avec des mots clairs. Chuuuut. » Il devint plus entreprenant et d’un coup il la prend et sa main et fait pareil que Thelma auparavant.

    Il était brûlant, son cœur allait exploser, elle allait le faire sauter, à deux doigts d’exploser, il n’en peut plus. Il est ivre d’elle, le chat blanc et sang lui ne comprend pas, ne comprend plus. Son corps est encore sous contrôle mais cette sensation qui la pousse à rester… Ce n’est pas animal ça. Elle est désirée et désire… ça l’énerve, ça l’ennuie, Thelma est une fille haïssant les humains alors pourquoi cette nuit est-elle différente. Elle s’énerve prête à se crisper et à être déplaisante. Mais sa voix vient transpercée ses pensées, les envoyant voler, disloquées hors de la tête du félin. La narcissus n’a pas le temps de réagir quand il la prend dans ses bras et la câline. Son corps contre le sien, elle se laisse faire, elle perd la partie…

    Il l’embrasse et prends le pas. Elle ne peut pas tout garder pour elle, il est plus franc qu’elle, ne s’était pas cachée derrière un masque. Elle devait lui rendre la pareille. La culpabilité ? Elle n’éprouvait pas ce genre de sentiments. Mais elle était portée par un désir qu’elle ne comprenait pas. Ses lèvres contre les siennes, elle ne peut plus se démarquer. Rebelote, elle le plaque au sol et se relève. En enlevant son ruban au niveau du cou, desserant sa chemise et l’enquiquina une dernière fois, avec un arrière-ton assez sérieux

    « Je ne suis pas une gentille fille, crois-moi. Malgré cela… veux-tu continuer à être mon félin pour cette nuit. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Mar 22 Jan 2013 - 13:33

Elle te dit de ne rien dire que même si ces mots existaient elle ne te comprendrais pas que son entendement te dépassais. Il y avait de grandes chances que sa soit vrai, elle se prenait pour un chat mais l'affection et les sentiments restent pareils quel que soit la race dont l'on fait partie non? Tu l'a contre toi, ses lèvres son soudées aux tiennes dans un long baiser, tu la câline, tu l'embrasse, tu la sens s'abandonner a toi comme si que tu venais a bout de ses dernières réticences. Tu gagnes pour l'instant.

Le baiser dura, tu étais heureux, heureux de venir a bout de ses dernières réticences, heureux de la sentir s'abandonner. Ton coeur accélera encore a cette pensée, tu ne t'étonne plus de sentir ton coeur aller plus vite. Les seules fois que ton coeur a été aussi vite, c'était lorsque tu participais a des compétitions quand tu étais plus jeune. A la différence que ces battements la étaient beaucoup plus agréables la. Tu te retrouve plaqué a terre par la jeune femme chat, tu la regarde tes yeux pleins d'une affection et d'un désir non feint. Elle retire son ruban de son cou, tu suis chacun de ses mouvements avec une attention plus que redoublée et un immobilisme a faire peur, comme si qu'a ce moment précis, tu craignais de la déranger dans ce qu'elle faisait. Elle desserra un peu sa chemise, tu rougis légèrement, elle te parle ensuite. Tes yeux ne lâchaient pas son visage comme si que si elle disparaissait de ta vue, que tu ne la reverrais jamais. Elle te dit qu'elle est loin d'être gentille, comme si qu'elle croyais que tu te faisais de fausses idées sur elle, mais elle veut que tu sois son "félin" te considérait elle comme étant l'un des siens? Ton regard se teinte de ce nouveau sentiment inconnu et lui caresse le visage et réponds doucement:

"Et moi je suis loin d'être quelqu'un d'embêtant pourtant on s'en fiche mon chaton. Je serais ton matou ce soir et autant de temps que tu le voudra"

Tu te redresse, l’enlace et la serre dans tes bras avant de ressouder tes lèvres aux siennes, tes mains commençaient a caresser son dos. Tu te fichais qu'elle ne se considérais pas comme quelqu'un de bien, pour l'instant sa n'avais pas d'importance...

Tu passe une main dans sa longue chevelure qu'a la lumière tu pouvais deviner blanche. Puis tu la fait basculer brusquement sur le dos et te retrouve sur elle. Tu caresse sa joue une nouvelle fois et lui chuchote au creux de son oreille d'un ton doux et un peu joueur:

"Et en quoi sa consiste de devenir ton matou?"

Tu la regarde dans les yeux toujours fasciné par son regard comme une souris qui se retrouve coincée devant un chat, dans ta tête se bousculaient des désirs inavouable mais pourtant dans la nature humaine. Tu avais de plus en plus de mal a freiner les désirs qui montaient en toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissus
avatar
Thelma Einzbern
Narcissus

Féminin
Messages : 21
Age : 23

Âge du personnage : 17
Nombre de Badges : 0

MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Mer 23 Jan 2013 - 9:38



    ♦ Jouons encore, j'adore ça ♥
    « Tu sais que je sais que tu le sais »
    Thelma l’avait prévenu, mais il n’en avait que faire et s’offrit au chat blanc et sang. Il serait son matou cette nuit et promit de l’être quand elle le voudrait. Non, pas quand elle le voudrait, autant de temps qu’elle le voudrait, ce qui implique une continuité, une stabilité, un recul sur la chose. Jamais elle ne se sentirait capable de cela. Ses mains la coupent encore dans ses pensées et caresse son dos, doucement, sensuellement. Elle ressent des choses qu’elle n’avait jamais encore ressenties, ça lui fait bizarre mais elle essaye de rester indifférente face à cette nouvelle expérience qui lui plaît. Il continue à l’embrasser.

    Il la fait basculer, il retourne la situation, les rôles sont inversés, elle ne peut plus s’échapper. Tant mieux, elle n’en avait aucune envie. Il avait appris de Thelma, il s’était approprié son personnage, il jouait avec elle et Thelma adore jouer. Elle se complait dans la manipulation et les sous-entendues. Il savait très bien, ce qu’être son félin voulait dire, il voulait l’entendre de la douce voix de la Narcissus. Situation délicate pour le chat piégé mais néanmoins plaisante. Elle posa le bout de son doigt sur son visage et descendit lentement le long de son cou, de son torse tout en déboutonnant délicatement la chemise du blondinet

    « Je pense que tu… as …une …petite idée de ça, mon matou. Tu le sais et tu sais aussi que je sais que tu le sais, essayerais-tu de torturer un esprit qui ne fonctionne pas comme les autres… Tu es vraiment le plus intéressant des humains que j’ai rencontré. » Sa voix était douce et décomposer chaque mot, elle parlait lentement et beaucoup pour le faire craquer, combien de temps encore résisterai-t-il à ce qu’ils voulaient tous les deux ?

    Thelma déteste les humains, elle les hait mais aujourd’hui, du moins ce soir, elle en a trouvé un qu’elle ne déteste pas. Un dont la présence lui fait du bien, sans pour autant être complétement manipulée par elle. Elle retire lentement ses bretelles et s'abandonne à lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Messages : 53
Age : 23


MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   Mer 23 Jan 2013 - 23:08

Tu la regarde, tu lui pose la question cherchant a lui faire dire d'elle même ce que vous deux vous saviez . Tu voulais l'entendre dire que son désir était aussi grand que celui qui te consumait de plus en plus au point que même ta respiration habituellement sans aucun accroc habituellement c'était transformée, elle était beaucoup plus profonde, beaucoup plus bruyante. Elle pose un doigt sur ton visage, elle ne te fuyait pas, ne cherchait plus trop la confrontation enfin si elle la recherchait c'était beaucoup moins de front comme avant. Son doigt parcours ensuite ton visage et ton cou. Des frissons te parcouraient, tu fixe ses yeux, attendant ta réponse qui ferais ton triomphe dans cette lutte avec cet étrange chat qui prenais chaque minute passant plus de place dans ton coeur, une place que tu ne connaissais pas...

Elle déboutonne ta chemise, mais tu n'avais pas besoin de confirmations, si elle ne voulait pas de toi elle ne t'aurait pas laissée l'embrasser et laissée la caresser non plus. Tu souris a cette réponse, autant elle te le confirmais autant elle te montrait des marques d'affections assez innatendues. Tu serais la personne la plus interessante qu'elle avait rencontrée. C'était quelque chose d'entendre sa de sa part, et assez touchant de la part de cet esprit que tu était venu a admirer, que tu étais venu a adorer, que tu crois aimer... Un sourire se creuse sur ton visage, tu ne tiendrais pas longtemps face a tes instincts...

Tu n'aurais jamais pensé ressentir sa un jour, pas que tu est quelqu'un d'étrange ou un truc dans le genre, mais ton esprit sur discipliné domptais ton corps, c'était la première fois que tu l'avais laissé prendre le dessus et l'expérience ne te déplaisais pas. Elle retira lentement ses bretelles, se dévoilant lentement a toi, s'offrant aussi. Tu ne tenais plus, tes mains caressèrent chaque centimètres de son corps, tes lèvres embrassèrent les siennes un nombre incalculable de fois, embrassèrent son cou aussi de très nombreuses fois. Tu ne savais plus dans la confusion qui en résultait comment vos vêtements vous quittèrent, mais viens le moment ou ensemble vous avez vous aussi déposé votre pierre a la formidable aventure de la perpetuation de l'espèce humaine, ou féline comme se plaisait a le dire ta compagne...

Lorsque vous en eurent fini, tu la garda dans tes bras, haletant. Tu regardais ses yeux silencieux, les regardant comme deux pierres précieuses dans la nuit noire qui vous entouraient. Tu caresse une fois de plus son visage et lui chuchote d'un ton doux:

"Mon chaton..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aveuglée, Nyargh!! [PV: Grey Wiselight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agnès Grey
» DIR EN GREY
» Basic grey!!!
» Grey's anatomy
» Grey's anatomy (=série)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcea Rosea ♣ :: Paysage environnant :: Forêts-